Notez des films
Mon AlloCiné
    Plus Belle la Vie : une actrice atteinte du COVID remplacée grâce au deepfake
    Par Julia Fernandez — 16 nov. 2020 à 11:10

    La production du feuilleton marseillais innove. Plutôt que de chambouler le planning de tournage suite à l'absence momentanée d'une comédienne atteinte du COVID, la société Telfrance a choisi d'avoir recours à une technologie innovante.

    Suite à ce que nous vous annoncions en octobre dernier, la comédienne Malika Alaoui qui incarne Mila dans Plus Belle la Vie, déclarée "cas contact", va bien être remplacée par l'actrice Laura Farrugia pendant plusieurs séquences. Mais les téléspectateurs n'y verront à priori que du feu, puisque selon Le JDD, la société de production Telfrance aura recours à la technologie du deepfake pour incruster le visage de la première sur la seconde !

    Plus belle la vie
    Plus belle la vie
    Sortie le 30 août 2004 | 26min
    Série : Plus belle la vie
    Avec Michel Cordes, Michel Cordes, Sylvie Flepp, Laëtitia Milot, Laëtitia Milot
    Spectateurs
    1,3
    Voir sur Salto

    "Mila étant au coeur des intrigues du moment, la production s'est vue dans l'obligation d'engager une autre comédienne pour reprendre temporairement son rôle. Nous souhaitons donc la bienvenue à la talentueuse Laura Farrugia et un très bon rétablissement à Malika qui reprendra sa place à nos côtés dès que les doutes seront levés. The show must go on", avait déclaré la production en octobre. Afin de ne pas désorienter le public en remplaçant au pied levé une actrice pour quelques épisodes, la technique du deepfake (contraction des expressions  "deep learning" et "fake news") a été utilisée grâce à un spécialiste de la pratique, interrogé par Franceinfo. "On prend des sources (...), 10 à 15 minutes de vidéo de cette personne pour avoir tous les angles de son visage. Ensuite on fait apprendre à l’ordinateur les différentes expressions de Malika. En parallèle, on récupère les séquences de destination sur l'actrice qui la remplace. On découpe le tout et on met tout ça dans l’algorithme", qui calque ensuite le visage de la première sur la seconde. "C'est l'intelligence artificielle qui permet de faire ça", explique le spécialiste.

    Pas de départ définitif donc pour Malika Alaoui, temporairement écartée de la production pour des raisons sanitaires, et qui fera prochainement son retour dans la quotidienne.

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Malika Alaoui (@kikalaoui)

    Une absence qui aura néanmoins permi à la quotidienne de France 3 d'innover sur le plan technologique, en ayant recours à une technique encore controversée sur le plan éthique. "Il faudrait qu’une charte du "deep fake" existe et, idéalement, ne l’utiliser que de manière éthique. Les gens ont besoin des codes visuels pour ne pas que ça devienne une arme", nuance le spécialiste, à l'origine de la chaîne Youtube French Faker. "J’essaye de prouver, justement, avec ce genre de travail [sur Plus belle la vie, ndlr] que ça peut aussi amener des opportunités artistiques. Je fais souvent le parallèle entre Photoshop et le "deep fake" parce que Photoshop permet de faire des choses spectaculaires mais aussi des choses pas terribles en terme d’éthique. Si c’est entre de bonnes mains, ça peut décupler le potentiel créatif." 

    Retrouvez Malika Alaoui au micro d'Allociné à l'occasion des 15 ans du feuilleton :

    Plus Belle la Vie : reportage 15 ans

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • meiyo
      Il n'y a que 3 Marvel par an contre 4 soaps du lundi au vendredi. Le matraquage est donc clairement de ce côté.
    • Ha'Otep
      Ca fait pas plus de mal que les 50 Marvel qui sortent a longueur d'années. Surtout que ca ramolli le cerveau des retraités pas des jeunes pour le coup.
    Voir les commentaires
    Back to Top