Notez des films
Mon AlloCiné
    Demain nous appartient : Bart et Louise bientôt en couple ? Alexandra Naoum tease la suite de l'intrigue
    Par Jérémie Dunand (@JejeSeries) — 18 janv. 2021 à 18:40
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après un premier baiser échangé, Bart et Louise vont-ils enfin se mettre en couple dans "Demain nous appartient" ? Alexandra Naoum revient pour nous sur cette relation, sur son arrivée dans la série, et sur l'aventure "Nos années pension".

    AlloCiné : Vous incarnez Louise Kersal, qui a fait sa première apparition dans Demain nous appartient en décembre et qui travaille désormais au Little Spoon avec Bart. Qu’est-ce qui vous a tout de suite plu dans ce personnage ?

    Alexandra Naoum : J’adore Louise car c’est une jeune femme qui traverse une période pas facile, mais qui n’accepte pas du tout son statut de demoiselle en détresse. C’est une nana qui se bouge, qui n’est pas résignée, et qui a un caractère assez fort. Elle élève seule ses deux enfants, son restaurant a fermé à Montpellier, mais elle se bouge pour s’en sortir. Elle ne se plaint pas. Et ça me plaisait d’interpréter un personnage féminin comme celui-ci. J’aimais bien l’idée qu’on ait un exemple comme elle sous les yeux en tant que femme.

    Et on imagine que ça vous plaisait aussi qu’à travers Louise la série aborde les conséquences du Covid sur l’économie du pays, et notamment sur les restaurateurs…

    Bien sûr. Tout ce que traversent actuellement les restaurateurs, et tout le secteur de la restauration, me touche énormément car ils sont privés de travail. Et Louise est en plein dans cette actualité-là. Et en tant que comédienne, ça fait aussi écho à tous mes confrères qui voient leurs pièces arrêtées ou leurs tournages suspendus. Donc je trouvais ça important de les représenter d’une certaine manière à travers cette intrigue.

    Demain nous appartient
    Demain nous appartient
    Sortie le 17 juillet 2017 | 30min
    Série : Demain nous appartient
    Avec Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur, Clément Rémiens, Anne Caillon, Clément Rémiens
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    2,1
    Voir sur Salto

    Vous aviez déjà fait l’expérience d’un feuilleton quotidien en 2009 avec Paris 16ème. Est-ce que ça vous a aidée à faire face au rythme de tournage de Demain nous appartient ?

    Oui car du coup je connaissais déjà cette forme de production, je n’étais pas surprise. J’ai pris mes marques assez rapidement. Mais de toute façon Demain nous appartient c’est une grosse machine très bien organisée, qui fonctionne maintenant depuis plus de trois ans avec trois plateaux qui tournent en même temps. À l’époque, sur Paris 16ème, on avait seulement deux plateaux. Mais, en tout cas, oui, je connaissais ce rythme, l’enchaînement des séquences, et la manière de "crossboarder" les épisodes, c’est-à-dire de les tourner par décors.

    Après des étincelles au moment de leur rencontre, Bart et Louise se sont vite rapprochés. Bart a tout d’abord embrassé Louise, mais celle-ci l’a repoussé. Avant de finalement l’embrasser à son tour dans l’épisode qui sera diffusé ce mardi sur TF1. Doit-on y voir le signe qu’ils vont enfin se donner une chance et se lancer dans une relation ?

    C’est justement tout le dilemme de Louise. Les sentiments qu’elle éprouve pour Bart sont bien réels, et ça fait longtemps qu’elle n’a pas ressenti ça pour quelqu’un. Mais il y a ses enfants, la différence d’âge, et le fait que ce soit son patron. Tout ça pèse dans la balance. Alors qu’elle essaye de s’en sortir financièrement et qu’elle trouve enfin un boulot, elle finit par développer des sentiments pour son patron. C’est une position très compliquée pour elle. Et c’est ce dilemme que l’on va continuer à suivre dans les prochains épisodes.

    Capture d'écran/TF1

    Louise va-t-elle parler de cette relation naissante à ses enfants, ou va-t-elle garder cette idylle secrète dans un premier temps ?

    Ce qui est certain c’est que c’est compliqué pour elle d’assumer qu’elle a des sentiments pour un jeune homme qui est plus jeune qu’elle et qui finalement n’a pas une grande différence d’âge avec son fils. Donc, sans trop vous dire s’il y aura idylle ou pas, c’est sûr que Louise va toute faire pour protéger ses enfants de ça.

    C'est vrai que Louise semble très protectrice avec ses enfants, et notamment avec Mathilde. Va-t-elle finir par accepter la relation de sa fille avec Ben ?

    Louise élève ses enfants seule depuis plusieurs années, donc elle a une vraie relation de confiance avec eux. Et ce qui va la surprendre, c’est ce nouveau fonctionnement que va adopter Mathilde. Et c’est ce qui va être compliqué à gérer pour Louise. Elle n’est pas opposée à ce que sa fille grandisse et tombe amoureuse. Mais elle ne veut pas perdre le dialogue qu’elle a instauré avec ses enfants.

    Cette nouvelle famille fonctionne déjà très bien à l’écran. Ça a tout de suite matché entre Christophe Bedes, Maria Bernal, et vous ?

    Ah oui, vraiment, on s’est tout de suite bien entendu. Je les aime beaucoup tous les deux. Christophe, qui joue Aurélien, il me fait penser à mon petit frère quand il était petit, il y a une vraie ressemblance évidente. Et puis Maria, qui joue Mathilde, j’ai une vraie affection pour cette jeune femme. On a débarqué ensemble, tous les trois, sur le tournage, et c’était déjà un peu comme si on était une famille en fait. On s’est retrouvé face à toutes ces équipes qui se connaissaient depuis des années, et on s’est présenté ensemble, en famille, donc ça a créé un vrai lien tout de suite. C’était assez nouveau pour moi tout ça car je n’avais encore jamais joué une maman d’adolescents. Mais c’est ce que j’aime dans ce métier, ça nous donne l’occasion de jouer 1001 vies.

    Capture d'écran/TF1

    Et avec Hector Langevin, l'interprète de Bart, ça s’est également tout de suite bien passé ?

    Oui, Hector m’a super bien accueillie sur le tournage. On s’était vu un peu avant, on avait bossé nos premières scènes pour ne pas nous retrouver comme deux inconnus lors de notre premier jour de tournage. C’est un super partenaire, il est très à l’écoute, très présent. Je suis très contente d’avoir toutes mes scènes avec lui.

    Avez-vous des envies pour l’avenir de Louise ?

    Pour le moment je suis assez contente qu’on soit dans des scènes où elle vit un quotidien pas facile avec force et légèreté. J’aime bien cette dynamique, et cette idylle qui s’installe petit à petit avec Bart. Je suis très contente de ce que j’ai à jouer. Et petit à petit on va aussi découvrir davantage ses enfants, et avoir droit à de plus en plus de scènes en famille, où ils sont réunis tous les trois.

    Le public vous connaît notamment pour la série Nos années pension, diffusée sur France 2 entre 2007 et 2010. Est-ce que ça reste un bon souvenir ?

    Bien sûr car je me suis fait des amis sur cette série que je vois toujours aujourd’hui. Les deux comédiennes avec qui je jouais, Joséphine Jobert et Lilly-Fleur Pointeaux, je les vois toujours. Tout comme les comédiennes de Paris 16ème d’ailleurs, qui sont encore mes amies aujourd’hui. On avait 20 ans, on a la trentaine aujourd’hui, on a "grandi" ensemble, donc rien que pour ça, ça reste de bons souvenirs.

    France 2 - Christophe Russeil

    Est-ce qu’on vous parle encore beaucoup de cette série ?

    Je crois que c’est une série qui a marqué le public. À l’époque, il n’y avait pas Netflix, on regardait seulement la télévision. Donc il y avait les téléspectateurs qui regardaient par choix, et ceux qui allumaient la télé et qui tombaient dessus par hasard. Une partie des gens de ma génération ont grandi avec des séries comme Nos années pension, c’est certain. Et aujourd’hui il y en a plein qui regardent Demain nous appartient et qui m’écrivent en me disant "Je te suis depuis que tu jouais Rose dans Nos années pensions". C’est marrant et ça fait plaisir.

    Avez-vous d’autres projets en parallèle de Demain nous appartient dont vous pouvez parler ?

    En plus de mon métier de comédienne, j’écris et je réalise aussi. J’ai fait des courts métrages, je réalise un peu de pub également. Et là je travaille sur un nouveau court métrage que je vais tourner en Corse cette année. C’est mon principal projet à côté de Demain nous appartient pour l’instant.

    Propos recueillis par téléphone le 18 janvier 2021.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Julien Montgomery
      Non désolé mais cela va pas le faire.Niet pour le coupe Bart et Louise.
    Voir les commentaires
    Back to Top