Notez des films
Mon AlloCiné
    Mort de Gérard Filipelli, alias Phil des Charlots
    Par Corentin Palanchini — 31 mars 2021 à 11:02

    Gérard Filipelli, membre des Charlots, est décédé le 30 mars à 78 ans. Il avait fait partie de la troupe jusqu'au bout, était un musicien accompli et avait tourné dans une quinzaine de longs métrages avec ses comparses Jean Sarrus et Gérard Rinaldi.

    Capture d'écran

    Gérard Filipelli fait la rencontre de Jean Sarrus et de Gérard Rinaldi en 1965 et devient leur régisseur son sur le groupe musical qu'ils forment avec Luis Rego, Jacques Dautriche et Donald Rieubon : Les Problèmes. Ils s'associent ensuite avec divers chanteurs, dont Antoine, en 1966.

    Lorsque Les Problèmes évoluent pour devenir Les Charlots, Dautriche puis Donald Rieubon quittent le groupe, William Olivier le rejoint puis s'en va, et c'est finalement Jean-Guy Fechner (frère du producteur Christian Fechner, alors manager des Charlots) qui devient le nouveau membre. Quant à Filipelli, il est recruté comme guitariste solo.

    Lorsque Les Charlots se lancent au cinéma, Gérard Filipelli dit "Phil" fait donc logiquement partie de l'aventure, et apporte un personnage un peu lunaire dans la bande. Souvent le nez en l'air, insouciant et rêveur.

    Capture d'écran
    Gérard "Phil" Filipelli dans "Les Bidasses en folie"

    Il sera de l'aventure Charlots pour quinze longs métrages de cinéma tournés entre 1971 (La Grande java) et 1992 (Le Retour des Charlots). On retrouve au coeur de cette période de capes et d'épées (Les Quatre Charlots mousquetaires et A nous quatre cardinal !), un film de sport (Les Fous du stade), des films de bidasses (Les Bidasses en folie, entre autres), un film d'espionnage (Bons baisers de Hong-Kong) ou encore une comédie sociale (Le Grand bazar).

    Le Grand bazar
    Le Grand bazar
    Sortie le 13 octobre 2009 | 1h 25min
    De Claude Zidi
    Avec Michel Serrault, Gérard Rinaldi, Jean Sarrus, Patrick Ardan, Gérard Filipelli
    Spectateurs
    3,3
    louer ou acheter

    On a aujourd'hui un peu oublié le phénomène qu'ont représenté les Charlots dans les années 70, apportant un humour absurde, des chansons fantaisistes (parfois même grivoises) et leur jeunesse à la télévision et au cinéma français. A cette époque, leurs comédies avaient un succès fou, international, et leurs films étaient attendus impatiemment par un public de fidèles.

    Gérard Filipelli est le second membre des Charlots à décéder après Gérard Rinaldi, souvent décrit par ses camarades comme le meneur de la bande.

    Une excellente interview de "Phil" des Charlots par l'équipe de Nanarland :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top