Mon AlloCiné
    Boxoffice l'émission #22 : "On ne peut pas se permettre d’avoir des salles de cinéma moins équipées, moins attractives"
    Par Yoann Sardet — 7 mai 2021 à 10:45

    30 minutes de live pour tout savoir des dernières infos et chiffres : tous les jeudis, la rédaction de Boxoffice Pro fait le point sur l'actualité du secteur de l'exploitation et de la distribution cinématographiques.

    Boxoffice

    L’Émission Boxoffice Pro, c'est le rendez-vous BtoB consacré à l'actualité du secteur de l'exploitation et de la distribution cinématographiques. 30 minutes de live pour tout savoir des dernières infos et des chiffres, mais aussi partager analyses et décryptages en compagnie de la rédaction du magazine professionnel Boxoffice Pro et de ses invités.

    "Après 300 jours de fermeture au total, l’essentiel, c’est de rouvrir", s’enthousiasme Richard Patry, sans occulter les grandes difficultés qui attendent les exploitants, dont celle du couvre-feu, au sujet duquel "on nous a dit très clairement que nous n’obtiendrons pas de dérogation". Sur la vente de confiseries, le président de la FNCF confirme que "la vente à emporter est autorisée et le port du masque est obligatoire dans les salles : chacun se positionne par rapport à ça".

    De son côté, la directrice du cinéma du CNC a tenu deux réunions avec les distributeurs à ce sujet, dès l’avis rendu par l’Autorité de la concurrence autorisant un accord. "L’accord cadre qui pourrait sortir de ces réunions concerne davantage une méthode qu’une programmation établie, dans une démarche de transparence", a indiqué Magali Valente, qui reconnaît que tous les distributeurs ne souhaitent pas participer.

    Parallèlement, la nouvelle recommandation de la Médiatrice du cinéma, axée sur le champ de la programmation, est attendue dans les prochains jours. Enfin, en matière de nouveaux soutiens attendus pour le secteur, la directrice du Cinéma au CNC est consciente que la crise COVID a créé "un mécanisme de surendettement qui freine les investissements pour l’avenir. On ne peut pas se permettre d’accentuer une tendance qui rendrait les salles moins modernes, moins équipées, moins attractives".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Cinémas : pop-corn et confiseries interdits à la réouverture des salles
    • Réouverture des cinémas : quels films voir en salles le 19 mai ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top