Mon AlloCiné
    Un Si Grand Soleil : "Kira est touchée par Jonathan parce qu'ils ont vécu la même chose" pour Coline Ramos-Pinto
    9 juin 2021 à 09:00
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Enfant des 90s biberonnée à la Trilogie du samedi, Julia passe son adolescence à dévorer les séries américaines. Devenue adulte (ou presque), elle se spécialise dans les séries françaises, et met sa passion au service des fictions qui aident la société à se raconter.

    Présentée comme une ado rebelle, Kira s'est assagie au contact de Claire et de sa famille. Passée par l'association de cinéma "1000 Visages", son interprète revient sur son parcours de comédienne et sur l'évolution de son personnage dans la série.

    Qu'est ce qui vous a motivée à devenir comédienne avant de rejoindre la production d'Un Si Grand Soleil il y a un an ? 

    Coline Ramos-Pinto : A la base, je faisais littérature et spécialité danse au lycée. On faisait six à huit heures de danse par semaine, et à travers ça j'ai su que j'aimais le théâtre, car les deux se confondent un peu. C'est ma prof de danse qui m'a suggéré de faire du théâtre, que j'étais peut-être faite pour ça aussi. Alors quand je suis arrivée à Paris après avoir obtenu un BTS design graphique, j'ai commencé les cours de théâtre. 

    Je suis arrivée dans des compagnies, et j'ai rejoint l'association 1000 Visages (créée par Houda Benyamina, ndlr), et ensuite j'ai passé le casting pour la série. C'était ma première expérience professionnelle, même si j'avais joué dans un court-métrage avant.

    Aviez-vous des appréhensions par rapport au fait d'arriver dans une série quotidienne pour une première expérience ?

    Au début, quand j'ai réalisé tout ça, j'étais hyper excitée mais aussi très angoissée, parce que c'était la première fois que j'allais tourner dans ce genre de programme en diffusion tous les jours... Il y avait une grosse pression, mais j'étais toujours super contente de me rendre à Montpellier. Aujourd'hui, je m'y suis habituée, ça fait partie de ma vie, mais je suis toujours aussi heureuse.

    Le personnage de Kira, que vous interprétez, a eu un vécu assez complexe. Elle a grandi en foyer fermé, a fait plusieurs fugues... Comment vous l'êtes-vous appropriée ? 

    C'est marrant car on se ressemble assez toutes les deux, ce qui m'a aidé à porter le bagage de son passé. Il n'y a que sur le caractère où on est complètement opposées, et il fallait apporter ce truc-là : elle a du répondant, elle est brute, franche avec tout le monde... Au départ, en tout cas !

    Je lui ai juste apporté ça en plus, et c'était hyper sympa à jouer parce que c'est pas moi du tout. Aujourd'hui, elle s'est calmée, elle est devenue plus sage, donc elle me ressemble plus. (rires)

    Un Si Grand Soleil
    Un Si Grand Soleil
    Sortie le 27 août 2018 | 26min
    Série : Un Si Grand Soleil
    Avec Melanie Maudran, Jérémy Banster, Moïse Santamaria, Emma Colberti, Chrystelle Labaude
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    1,6
    Voir sur Salto


    Justement, Kira s'est assagie après que Virgile (Fred Bianconi) l'a recueillie au camping, et que Claire et Florent lui ont proposé de devenir sa famille d'accueil. Que vous a apporté cette évolution dans le personnage, notamment dans vos rapports avec vos partenaires de jeu ? 

    C'est sûr qu'à mon arrivée je ne connaissais pas grand monde. Même si tous on été très bienveillants avec moi, j'étais hyper timide au début, j'étais un tout petit chat. Maintenant, avec Fabrice DevilleMélanie Maudran et Teïlo Azaïs avec qui je joue tout le temps, on est très proches, on fait les fous sur le plateau...

    On se considère un peu comme une petite famille ! Et ça met encore plus à l'aise de jouer avec des gens en qui on a confiance, avec qui on peut parler ouvertement.

    L'arrivée récente du personnage de Jonathan (Benjamin Garnier) risque de chambouler l'équilibre de cette famille recomposée. Malgré la défiance de Florent envers son frère, on a l'impression que Kira, au contraire, l'apprécie, et ne le juge pas vis-à-vis de son passé... Au point d'être un peu aveuglée par rapport à ses manigances ?

    Kira peut être très brute avec les gens mais quand elle sent qu'il y a un petit peu de bonté chez une personne, elle ne va pas hésiter à la prendre sous son aile. Et c'est ce qu'elle fait avec Jonathan. Elle a envie que les gens l'aiment.

    Je pense qu'elle est touchée par son parcours parce qu'ils ont vécu la même chose. Elle était enfermée dans un centre éducatif, c'était comme la prison pour elle, elle ne voulait pas être là-bas.

    Elle a l'impression d'être marginalisée sans le vouloir et elle voit la même chose à travers Jonathan. Du coup, ça lui fait beaucoup de peine et oui, peut être qu'elle est un peu naïve, mais elle est sincère. Tellement sincère qu'elle n'imagine pas qu'on puisse ne pas l'être en retour. 

    Qu'aimeriez-vous découvrir sur votre personnage au cours des prochains intrigues ? Sur son passé par exemple ?

    Je me suis longtemps posé la question. Je m'imagine des choses forcément, mais j'aimerais bien qu'à l'écriture on lui découvre une passion, par exemple. Ça me plairait de découvrir qu'elle a un talent dans un domaine, la danse pourquoi pas (rires), et me permettre au sein d'une passion d'en pratiquer une autre. Ce serait super !

    Pouvez-vous nous dire quelques mots au sujet de l'intrigue que vous tournez en ce moment ?

    En ce moment, tout ce que je peux vous dire c'est que je tourne avec ma camarade de classe, Camille Léoni (Léonie Dahan-Lamort). On va vivre un été de jeunes filles, de jeunes adolescentes...

    Depuis vos débuts sur Un Si Grand Soleil, avez-vous d'autres opportunités ou projets en cours ?

    J'ai eu quelques castings, mais je ne suis pas pressée de faire autre chose. Je viens d'arriver sur la série, et je n'ai pas envie de m'inonder le cerveau d'envies diverses. Je suis déjà sur un projet qui m'a fait énormément avancer dans mon travail : à la base j'avais été prise dans une école, et j'ai décroché le rôle dans Un Si Grand Soleil en même temps.

    Je ne regrette par mon choix, c'est la meilleure école, c'est comme un grand stage ! Comme je m'intéresse au cinéma, je peux observer tous les métiers, la caméra, le fonctionnement du son, je pose des questions aux équipes... Donc je prends mon temps et je verrai bien. Chaque chose en son temps ! (rires)

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top