Mon compte
    Les Visiteurs 3 : pourquoi avoir attendu 18 ans ?
    17 juin 2021 à 20:30
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Sorti 18 ans après le second volet, "Les Visiteurs 3 - La Révolution" est diffusé ce soir sur TMC. Mais pourquoi Christian Clavier et Jean Reno ont-ils attendu si longtemps avant de retrouver leurs célèbres personnages ?

    18 ans après Les Visiteurs 2 : Les couloirs du temps - et sans compter une petite virée américaine que l'on préfèrera oublier - Jacquouille la Fripouille et Godefroy de Montmirail poursuivent leur voyage temporel dans un troisième long métrage qui les propulse à l'époque charnière de la Révolution française, et plus précisément en 1793, durant la Terreur.

    Mais pourquoi avoir attendu si longtemps avant de raconter cette troisième histoire ?

    Les Visiteurs - La Révolution
    Les Visiteurs - La Révolution
    Sortie le 6 avril 2016 | 1h 49min
    De Jean-Marie Poiré
    Avec Jean Reno, Christian Clavier, Franck Dubosc, Karin Viard, Sylvie Testud
    Presse
    2,0
    Spectateurs
    1,5
    louer ou acheter

    Sorti en 2016 et diffusé ce soir sur TMC, ce nouveau film sur lequel Christian Clavier et Jean-Marie Poiré travaillaient déjà en 2013 n'est pas vraiment à considérer comme une suite (même s'il débute là où se concluait le second volet) mais plutôt comme une nouvelle aventure, contée différemment, ainsi que nous le confiait en interview l'interprète de Jacquouille peu avant la sortie du long métrage. 

    Cette croisée des chemins historiques, où tout se retrouve soudain chamboulé pour les deux familles de Jacquouille et de Godefroy, a notamment permis aux Visiteurs d'accueillir toute une nouvelle génération de comédiens :

    Nicolas Schul © 2016 GAUMONT / OUILLE PRODUCTIONS / TF1 FILMS PRODUCTION / NEXUS FACTORY / OKKO PRODUCTION

    "Les deux personnages sont dans une époque où leurs descendants ne leur conviennent pas du tout", nous expliquait ainsi Christian Clavier en 2016. "C'est une époque de bouleversement complet, c'est le moment où la famille de Jacquouille prend le château à la famille de Godefroy. Le rapport social change, donc la comédie devient différente. Et puis cela nous a permis de donner des rôles très importants à toute une nouvelle génération qui vient de tas d'horizons différents, et donc de régénérer le film, de vous présenter de nouvelles aventures qui ne sont pas vraiment une suite."

    Sylvie Testud en soeur de Robespierre, Franck Dubosc en noble progressiste, Karin Viard en courtisane arrogante ou encore Ary Abittan en marquis trouillard condamné à la guillotine...

    Nicolas Schul © 2016 GAUMONT / OUILLE PRODUCTIONS / TF1 FILMS PRODUCTION / NEXUS FACTORY / OKKO PRODUCTION

    Conçu avec un esprit de troupe au sens théâtral, Les Visiteurs - La Révolution a ainsi permis à Christian Clavier de proposer des rôles neufs à d'autres comédiens plus jeunes, de mélanger les générations, exactement comme à l'époque de Papy fait de la résistance, lorsque Michel GalabruJacqueline Maillan ou Jean Carmet côtoyaient la troupe du Splendid :

    "C'est pour ça que c'est bien de le faire 20 ans après, ça nous permet de faire ça", nous confiait Clavier. "Sinon, on aurait été simplement sous le coup d'une suite commerciale, où on aurait refait grosso modo le même film, plus ou moins bien, et automatiquement moins bien puisque vous avez déjà vu les premiers. Alors que là, on renouvelle vraiment. Donc vous êtes dans un autre film."

    Propos recueillis à Paris le 29 mars 2016

    Les Visiteurs - La Révolution est diffusé ce soir sur TMC.

    (Re)découvrez l'interview complète...

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Les Visiteurs : quels châteaux bien réels servent de décor aux films ?
    Commentaires
    • meiyo
      C'est du ressenti ! Il y a des choses qu'on ne peut expliquer !
    • Bacta142.
      En effet, au revoir. Quand même dingue de pas savoir expliquer pourquoi on aime pas le 2 quand on a aimé le 1 alors qu'en soi c'est du même niveau (sans être un remake total).
    • meiyo
      Au revoir. Autant parler à un mur. Je n'ai pas aimé le 2, point-barre, on ne va pas disserter là-dessus pendant trois heures.
    • Bacta142.
      Ca répond pas à mon interrogation. Si le 2 c'est du réchauffé, il est donc aussi drôle que le 1.
    • meiyo
      L'humour est subjectif. CQFD.
    • Bacta142.
      Moi je comprends pas qu'on puisse trouver le 1 très bon si on trouve le 2 mauvais (et inversement).
    • meiyo
      Bah non ! Le comique attendu n'est pas toujours efficace.
    • Bacta142.
      Peut-être mais dans ce cas si le 2 était mauvais le 1 doit l'être aussi.
    • meiyo
      Justement parce que c'est réchauffé.
    • Bacta142.
      Pourtant ce sont les mêmes ressorts comiques. Si tu trouves le 2 pas drôle, je vois pas comment tu as pu rire au 1 par exemple.
    • maximeaulio
      Une parfaite daube.Époque avec laquelle de nombreuses idées ont été transformées au cours du XIXe, ce qui en a fait une vision biaisée/erronée au XXe siècle. Alors, tenter de plaquer des personnages/événements historiques après ces transformations (sans aucune relecture ou questionnement, ou simple doute), avec 2 acteurs anciens qui n’arrivent pas à reprendre leurs rôles, et un casting qui surjoue mal…Je ne connaissais même pas l’existence de ce film. Je l’ai vu, consterné, aucun sourire aux lèvres.Le premier opus reste toujours et encore très drôle. Il n’a pas vieilli.Le 2e est franchement mal réalisé/monté. Le gag de la voiture qui se remplit d’eau se conclue après 20 minutes, ça fait pshiiit. Robin n’arrive pas à la cheville de Lemercier (même si elle est géniale en One-woman show évidemment). Le reste du casting qui pourrait être drôle, est mal dirigé. Dialogues moins bien écrits que dans le 1 (ne parlons même pas des dialogues de ce 3 en question…!).
    • Zabieru
      J'ajoute qu'on voulait un film de comédie, pas un vague film historique rempli de blagues pas drôles et vulgaires. Mise en scène catastrophique (même les youtubeurs font mieux !) avec l'horrible nuit américaine totalement ratée, musique épique d'Eric Cerra sur une longue scène dans un long couloir où nos héros marchent très leeentement au début du film, et des châteaux même plus français...
    • Zabieru
      En plus des acteurs mal choisis comme vous l'avez tous dit, je le répète toujours, mais l'énorme erreur est d'avoir entièrement basé le film sur l'époque de la Révolution. C'est une époque non seulement plus méconnue que le Moyen-Âge, mais c'est surtout que les situations, quiproquos et anachronismes ne fonctionnent pas comme dans les 2 premiers films. Difficile en effet de rire sur une époque qui ne nous concerne pas directement. Ce qu'on voulait et ce qui est drôle, c'est Jacquouille et Godefroy à NOTRE époque ! A la rigueur, l'idée de fin chez les nazis aurait été bien plus intéressante à développer ! On aurait eu une sorte de Godefroy fait de la résistance 😊
    • meiyo
      Parce que pas drôle du tout.
    • Bacta142.
      Je vois pas en quoi le 2 est pire que le 1. Pour moi c'est sa digne suite.
    • Justice Prime
      Pourquoi avoir cédé à la pression de le faire quand personne n'en avait envie, surtout les comédiens qui ne prennent même pas la peine de faire des efforts tellement cela ne les tentaient plus :/
    • meiyo
      Le 2 étant tellement mauvais, je me demande pourquoi ils ont tant voulu en faire un troisième.
    • Scaar Alexander Trox
      Les Visiteurs 3 : pourquoi ne pas avoir attendu PLUS ?Genre, trente ans de plus, ça ne m'aurait pas dérangé. Au moins, ça aurait été cocasse.
    • Cowboys from Hell
      Ils auraient mieux fait d'attendre plus longtemps................pour ne pas en faire un troisième vu la fainéantise du scénario et la fatigue des acteurs principaux.C'est pareil pour toutes les autres franchises françaises à succès que certains espèrent continuer grâce à la nostalgie. C'est une perte de temps, d'argents et d'originalités.
    • Popcorn
      Renouveler vraiment et faire un nouveau film qui n’est pas vraiment une suite mais c’est cool parce qu’il y a un tas de nouveaux comédiens n’empêche pas le film d’être une suite purement commerciale (on croirait, à entendre Clavier, que l’ajout de nouveaux comédiens est le seul intérêt du film) et en plus, extrêmement mauvaise.Une réelle idée de scénario et un vrai sens artistique (ou en tout cas, l’amour des 2 premiers films de l’époque) auraient largement suffit à faire un bon film. D’autant que la plupart des nouveaux acteurs choisis ne sont ni bons, ni drôles. Ils avaient juste « la cote » à ce moment-là et c’est juste flagrant. Ils y ont vu une bonne occasion de surfer sur la vague en ressortant la carte nostalgique.Suite de l’une des comédies françaises les plus aimées + nouveaux comédiens « bankables » = jackpot.
    Voir les commentaires
    Back to Top