Mon compte
    Mixte sur Prime Video : 3 choses à savoir sur la série française originale évènement
    21 juin 2021 à 09:00
    Mathilde Fontaine
    Mathilde Fontaine
    -Rédactrice brand content ciné-séries
    Celle qui est fan de Friends et pourrait bosser chez Dunder Mifflin. Ne loupe jamais une séance ciné, rêve de vivre dans un film de Sautet, de faire une choré avec les fréros Vega (ceux de Tarantino) et d'aller à une Boum avec Vic ! ("Et là, normalement, il me faut une citation latine...")

    Après 4 premiers épisodes qui ont comblé le public et la critique, Mixte dévoile son grand final dès ce 21 juin sur Amazon Prime Video. De l’histoire vraie qui a donné naissance à la série en passant par ses décors et son casting : 3 infos à savoir.

    Une histoire personnelle à l’origine de la série

    Depuis lundi 14 juin, Amazon Prime Video propose à son public un retour dans le temps, direction les années 60, grâce à Mixte, sa toute nouvelle série originale française. Après avoir mis en ligne les quatre premiers épisodes, la plateforme dévoile la suite et fin du show ce 21 juin.

    Mixte
    Mixte
    Sortie le 14 juin 2021 | 52min
    Série : Mixte
    Avec Pierre Deladonchamps, Nina Meurisse, Maud Wyler, Anne Le Ny, Gérald Laroche
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    4,2
    Voir sur Prime Video

    A la création de la série, on retrouve Marie Roussin, scénariste à qui l’on doit Les Bracelets rouges ou encore les trois dernières saisons d’Un village français. Si elle a déjà prouvé qu’elle détenait la recette des séries à succès, la directrice d’écriture a cette fois-ci puisé son inspiration dans sa propre vie pour créer Mixte.

    Dans les années 80, et alors que la mixité était déjà généralisée en France depuis une vingtaine d'années, Marie Roussin était scolarisée dans une école de garçons en primaire. Cette expérience personnelle et le fait d’être tombée sur un article évoquant le premier lycée à être devenu mixte lui ont donné l’envie de traiter ce sujet à travers une série.

    Prime Video
    La France des années 60 comme si on y était

    Au-delà de la révolution que la mixité scolaire a créée en France, du sexisme et autres inégalités sociales qui régnaient dans le pays, Mixte offre un regard sur le style, les décors et les tendances des années 60. Et cela grâce à une reconstitution remarquable et riche en détails de choix.

    Tournée à Saint-Jean-d'Angély, en Charente-Maritime, Mixte prend ses quartiers au sein d’une ancienne abbaye royale en partie réhabilitée pour devenir le lycée Voltaire avec toilettes extérieures, cour de récréation, réfectoire, couloirs interminables et l’incontournable salle des profs.

    Un établissement aux couleurs de l’époque, dans lequel retentissent un langage, des musiques et des habitudes rétro. Nous voilà donc plongés parmi des élèves buvant du vin à la cantine en évoquant l’idole des jeunes Johnny, le tout sous une robe plissée, un petit gilet, des cheveux crêpés ou une mèche plaquée, avant de monter sur une Solex garée devant le lycée. On s’y croirait !

    Prime Video
    Le bon mix entre acteurs célèbres et nouveaux talents


    Quitte à faire dans la mixité, Mixte a aussi fait le choix d’allier deux générations d’acteurs, entre grands noms du cinéma, visages bien connus de la télévision et jeunes pousses de la comédie.

    Côté comédiens confirmés, Pierre Deladonchamps arbore les lunettes de Paul Bellanger, surveillant général du lycée, et donne ainsi la réplique à Nina Meurisse (Camille Couret), Anne Le Ny (Helene Giraud), Maud Wyler (Jeanne Bellanger), François Rollin (le proviseur Jacquet) et même Amira Casar (Irène).

    Pour ce qui est des jeunes talents, les aficionados de Skam ont sûrement reconnu Lula Cotton-Frapier dans le rôle d’Annick Sabiani, tandis que Vassili Schneider (HPI) campe Joseph Descamps, Léonie Souchaud (La Forêt de mon père) est Michèle Magnan, Anouk Villemin (Demain nous appartient) incarne Simone Palladino et Alexandre Desrousseaux (Play) interprète André Hilbert.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top