Mon compte
    Indes Galantes : c'est quoi ce documentaire sur une mise en scène d'opéra ?
    23 juin 2021 à 10:15
    Brigitte Baronnet
    Brigitte Baronnet
    -Journaliste
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, Brigitte Baronnet est journaliste pour AlloCiné depuis 10 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    Plongez dans les coulisses de la création des "Indes Galantes" par Clément Cogitore, à l'Opéra Bastille en 2019, avec ce documentaire de Philippe Béziat, qui a suivi le travail du metteur en scène et ses équipes pendant 2 ans.

    De quoi ça parle ?

    C’est une première pour 30 danseurs de hip-hop, krump, break, voguing… Une première pour le metteur en scène Clément Cogitore et pour la chorégraphe Bintou Dembélé. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes.

    Des répétitions aux représentations publiques, c’est une aventure humaine et une rencontre aux enjeux politiques que nous suivons : une nouvelle génération d’artistes peut-elle aujourd’hui prendre la Bastille ?

    Indes Galantes, réalisé par Philippe Béziat.

    Sortie le 23 juin 2021.

    Indes galantes
    Indes galantes
    Sortie le 23 juin 2021 | 1h 48min
    De Philippe Béziat
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    4,1
    Séances
    Dans les coulisses de la création

    Etre aux premières loges d'une oeuvre en création, c'est tout le programme, réjouissant, d'Indes Galantes, de Philippe Béziat. Ce documentaire dont le tournage s'est déroulé sur près de 2 ans donne à voir tout le travail qu'a nécessité la mise en scène de Clément Cogitore des Indes Galantes à l'Opéra Bastille.

    "Ce qui m’intéresse, c’est de montrer des artistes au travail et de faire des liens entre les œuvres et la vie. Quand j’échange pour la première fois avec Clément Cogitore (plasticien, cinéaste, photographe, et metteur en scène des Indes Galantes, Ndlr.), je suis frappé par la netteté de ses axiomes et de son dispositif, qui relèvent pour moi d’une proposition d’artiste contemporain, plus encore que de metteur en scène au sens classique – cela dans un endroit plutôt conservateur, l’Opéra de Paris. Évidemment, tout de suite ça me passionne", raconte le réalisateur Philippe Béziat.

    Si c'était de l'amour, Paris is burning, Rize, Pina... 5 documentaires sur la danse

    Au-delà de cet aspect "coulisses", de la création du décor à la direction des danseurs, des répétitions à la réception du public et de la critique de cette oeuvre, le documentaire est passionnant pour l'expérimentation qu'il représente, en confrontant deux mondes qui ne se cotoient pas, ou peu, en règle générale, avec cette "envie de faire tomber les barrières".

    "Pour moi, le grand geste de Clément [Cogitore], c’est d’amener sur ce plateau des gens qui n’y ont jamais été invités, et de leur faire jouer quelque chose qui se rapproche de leur propre rôle", indique le réalisateur.

    Indes Galantes est justement raconté à travers de regard des danseurs, notamment en intégrant des vidéos filmées par eux-mêmes pour les réseaux sociaux, contribuant à la dimension collective du film.

    "Presque tout de suite aussi, je sens que le groupe de danseurs qu’il va inviter sur le plateau sera au cœur de l’expérience. Que la matière du film documentaire se trouvera là : dans le regard que ces danseurs vont porter sur l’institution. Dans la façon dont ils vont l’aborder, la vivre, la traverser."

    Découvrir le court métrage Les Indes Galantes de Clément Cogitore pour 3ème Scène :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top