Mon compte
    Cannes 2021 : François Ozon "a ressenti une certaine colère" en racontant Tout s'est bien passé
    9 juil. 2021 à 09:15
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Avec Tout s’est bien passé, en compétition à Cannes, François Ozon traite d’un sujet fort : la fin de vie médicalement assistée. Le réalisateur est revenu pour AlloCiné sur cette thématique et l’adaptation de l'histoire d’Emmanuèle Bernheim.

    Après son détour estival avec l’enivrant Été 85François Ozon se replonge dans un film sociétal avec Tout s’est bien passé. Une phrase symbolique d’un drame qui traite de la fin de vie médicalement assistée demandée par un père de famille bourru et égoïste mais aussi plein de vitalité campé par un impressionnant André Dussollier.

    Tout s'est bien passé
    Tout s'est bien passé
    Sortie : 22 septembre 2021 | 1h 49min
    De François Ozon
    Avec Sophie Marceau, André Dussollier, Géraldine Pailhas, Charlotte Rampling, Eric Caravaca
    Presse
    3,4
    Spectateurs
    3,5
    louer ou acheter

    Ce dernier demande à ses filles, campées par Sophie Marceau et Géraldine Pailhas, justes et bouleversantes, de l’aider à mourir. Les deux sœurs se lancent alors dans un combat inspirant pour accéder à la requête de leur paternel.

    Rencontré lors du Festival de Cannes où le film est en compétition officielle, François Ozon est revenu pour AlloCiné sur son envie de mettre en scène cette histoire vraie incroyable, celle d'Emmanuèle Bernheim qui en a fait un livre, et sur ce que le sujet de la fin vie convoque chez lui.

    Journaliste : Mégane Choquet

    Montage : Ando Raminoson

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top