Mon compte
    Ted Lasso sur Apple TV+ : une saison 2 "encore plus positive et optimiste que la première"
    23 juil. 2021 à 09:00
    Emmanuel Itier
    Emmanuel Itier
    -Correspondant
    Basé à Los Angeles, Emmanuel Itier accompagne AlloCiné sur les sorties américaines, en assurant interviews/junkets et couverture d’événements US.

    Alors que la saison 2 de Ted Lasso arrive enfin sur AppleTV +, AlloCiné a pu s’entretenir avec Jason Sudeikis et ses comparses pour évoquer les nouveaux épisodes de la série comique et leurs préférences en matière de football.

    "Believe !" Le coach Lasso est de retour dans la saison 2 de la série comique Ted Lasso, disponible sur AppleTV+ à partir de ce vendredi 23 juillet. Pour cette occasion, AlloCiné s'est entretenu avec son héros Jason Sudeikis, qui a été récompensé d'un Golden Globe.

    Ted Lasso
    Ted Lasso
    Sortie le 14 août 2020 | 30min
    Série : Ted Lasso
    Avec Jason Sudeikis, Hannah Waddingham, Brett Goldstein (II), Brendan Hunt, Jeremy Swift
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Apple TV+

    Nous avons également pu discuter de la saison 2 avec le reste de l'équipe de la série, en tête des nominations aux prochains Emmy Awards.

    AlloCiné : Qu’est-ce qu’on peut attendre de cette deuxième saison de Ted Lasso ? Que va-t-il se passer pour votre personnage ?

    Jason Sudeikis (Ted Lasso) : Vous allez rencontrer pas mal de nouveaux visages cette saison. Mon équipe n’est plus en Ligue 1, également. Vous allez avoir droit aux conflits, aux affrontements habituels qui donnent sa saveur à cette série. Je pense, également, que ce que vit chaque individu, personnellement, commence à avoir un impact sur le reste du groupe.

    Chacun se rend donc compte de l’importance qu’il ou elle a quand il ou elle fait partie d’une équipe. Je pense que le travail personnel que chacun va entreprendre aura un effet sur les autres. C’est une série sur la transformation personnelle.

    Brendan Hunt (Coach Beard) : J’ai toujours vu ce show comme une trilogie. Pour moi, cette saison c’est “L’Empire contre attaque”! Cela veut dire que quelqu’un va perdre une main! Métaphoriquement parlant, bien sûr.

    Toheeb Jimoh (Sam Obisanya) : Nous cherchons à remonter en Ligue 1, voilà ce qui nous motive cette saison. Je pense que nous faisons preuve de résilience afin de surmonter les diverses difficultés en face de nous. J’aime aussi que dans cette saison, les joueurs, qui viennent d’horizons tellement différents, finissent par former une véritable famille. C’est un message d’espoir pour notre société, je crois.

    Apple TV+

    Cristo Fernandez (Dani Rojas) : Je suis d’accord avec Toheeb, nous allons aussi faire face à quelques défis sur le plan personnel. Nous gardons toujours en nous l’espoir et je pense que c’est aussi un des thèmes de la série. De savoir rester confiant face à l’adversité. Il faut savoir rester positif dans la vie, il faut savoir garder confiance en soi et en son équipe.

    Sarah Niles (Sharon) : Ce que je peux vous dire c’est que vous allez être surpris par mon personnage. Elle n’est pas celle que vous croyez. On va en apprendre plus sur ce qu’elle pense vraiment et qui elle est véritablement. Je pense aussi que c’est une saison sous le signe de l’optimisme où chacun fait preuve de moins de jugement envers les autres. J’espère vraiment que notre saison redonnera un peu d’espoir, un peu de soulagement en cette période dure post-pandémique.

    Juno Temple (Keeley Jones) : C’est une saison sur la maturité de nos personnages. Keeley est à plein temps impliquée avec le club comme vous pourrez le voir. C’est une saison où on se rend encore plus compte qu’il ne faut pas juger “un livre par sa couverture”. La vie est un roller coaster, tous nos personnages vont passer par des hauts et des bas. Nous explorons cette saison ce qui nous rend humains.

    Brett Goldstein (Roy Kent) : C’est un nouveau départ pour Roy qui ne joue plus au foot. Roy et Keeley forment un couple maintenant. Le ton de cette saison est un peu plus sombre par moment même si l’humour est toujours le moteur de cette série. Au final c’est une saison plus “adulte” selon moi.

    Phil Dunster (Jamie Tartt) : Jamie fait partie maintenant d’un show de télé-réalité. Je pense qu’il avait besoin d’un “break” comme on l’a vu dans la première saison de Ted Lasso. Il a aussi appris à s’excuser. Cette saison est plus focalisée sur l’esprit de famille et sur l'exploration de la notion de toxicité masculine et ce qui rend vraiment les hommes des Hommes avec un grand H. Ce n’est pas une série qui met les hommes au plus bas mais qui explique la difficulté d’être un homme et ce que l’on attend de lui. Ce n’est parfois pas si simple, ni évident.

    Apple TV+

    Hannah Waddingham (Rebecca Welton) : Rebecca se trouve à une meilleure place dans sa vie même si elle n’a pas résolu tous ses problèmes existentialistes. Je pense que cette saison passe par l’amélioration de soi-même, qu’est-ce qui nous définit comme une “bonne personne” et c’est sans doute pour cette raison que notre audience continue de nous suivre. Le show montre qu’il faut faire preuve d’amour et de compassion envers les autres. Il faut aussi parfois pardonner et savoir tourner la page.

    Jeremy Swift (Higgins) : Mon personnage se voit confier également plus de responsabilités au niveau du management de cette équipe. Il embauche même une psychologue du sport pour mieux guider les joueurs. C’est une saison encore plus “positive” et optimiste que la première.

    Nick Mohammed (Nathan Shelley) : Ce qui est certain avec Nathan c’est qu’il a trouvé toute la confiance en lui grace à Ted qui lui a donné sa chance dans la première saison. On va donc le voir s’épanouir encore plus dans la saison 2 avec plus de responsabilités. Ceci dit, il est toujours hésitant dans ses décisions et dans son rapport avec les autres. Le show reste toujours aussi frais et plein d’optimisme cette saison. C’est vraiment appréciable après cette année et demie de pandémie.

    Etes-vous un fan de foot et quelle est votre équipe préférée ?

    Jason Sudeikis : Je suis un fan de foot, de plus en plus, depuis que je fais partie de ce show. J’adore regarder Manchester City mais je suis également un fan de l’équipe féminine Olympique de foot.

    Brendan Hunt : Je ne suis devenu un fan de foot qu’en 2000 quand je vivais à Amsterdam et je suis un fan d’Arsenal.

    Toheeb Jimoh : Je suis un méga fan de foot ! Toute ma famille est fan de Manchester United même si nous venons du Niger et que nous vivons à Londres.

    Cristo Fernandez : Le foot c’est la vie ! Je supporte mon équipe de Guadalajara Chivas au Mexique. Mais j’aime aussi Manchester United en dehors de mon pays.

    Sarah Niles : J’ai vécu longtemps à Manchester et c’est donc impossible de ne pas être une fan de Manchester United. Ce sont vraiment des Pop Stars. Récemment j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à regarder l’Euro 2021 malgré le résultat décevant de notre équipe Anglaise. Cela me rappelle comment j’adore regarder toutes les grandes équipes internationales comme l’Italie, la France, l’Argentine, l’Allemagne... et j’admire des équipes comme celle du Japon qui se bat jusqu’au bout avec passion.

    Apple TV+

    Brett Goldtein : Je suis un fan de Tottenham Hostpur. Mon père est un fan obsessionnel de cette équipe et donc j’ai grandi, moi aussi, avec beaucoup d’admiration pour ces joueurs. Si je n’avais pas été fidèle à cette équipe mon père m’aurait mis dehors !

    Juno Temple : Mon frère est un fan de Chelsea et mon père ne jure que par Arsenal. C’est parfois la guerre chez nous ! Moi j’ai un faible pour notre équipe, celle de l’AFC Richmond avec Ted Lasso pour coach !

    Phill Dunster : Pour moi c’est AFC Wimbledon, sans hésitation. C’est une petite équipe avec un grand coeur. Et puis, évidemment, j’aime bien Manchester United, comme tout le monde.

    Hannah Waddingham : Je ne suis pas une grande fan de foot mais j’aime, de temps en temps, regarder certains matchs. L’équipe d’Angleterre aurait sans doute besoin des services de Ted Lasso pour leur venir en aide ! (rires).

    Nick Mohammed : Je ne regarde plus le foot du tout. Ce qui est ironique vu que je joue dans cette série !

    Pour vous quelles sont les différences entre le foot et le football américain ?

    Jason Sudeikirs : Les pubs ! On en a toutes les 5 minutes au football américain.

    Brendan Hunt : Physiquement on voit bien qu’ils n’ont pas le même profil ! C’est aussi un état d’esprit, de jeu différent. En football américain, on se focalise sur l’avancée de quelques centimètres à la fois pour aller mettre un “touch down” dans le camp adverse. En foot, on met un but et on continue la partie, c’est un peu plus rapide et dynamique.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top