Mon compte
    They Are Us : le film sur les attentats de Christchurch mis en pause suite à une polémique
    26 juil. 2021 à 14:15
    Marine de Guilhermier
    Marine de Guilhermier
    -Journaliste
    Passionnée par le grand et le petit écran et fascinée par les acteurs, Marine a des goûts très éclectiques. Elle a néanmoins une préférence pour le cinéma américain et dévore tout ce qui lui passe devant les yeux, de l'immense blockbuster au plus petit film indépendant.

    Annoncé en juin dernier, They Are Us, le film porté par Rose Byrne revenant sur les attentats de Christchurch, a été mis en pause après des critiques de la communauté musulmane néo-zélandaise qui le jugent “insensible”.

    Warner Bros Entertainment Inc.

    Le 15 mars 2019, deux mosquées de la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, ont été visées par des attaques terroristes d'extrême droite faisant 51 morts et 49 blessés. Une tuerie que le réalisateur Andrew Niccol souhaitait relater dans son prochain film, They Are Us. Mais la préproduction du long-métrage vient d’être suspendue, comme le révèle The Guardian.

    They Are Us
    They Are Us
    De Andrew Niccol
    Avec Rose Byrne

    En effet, l’annonce de ce film - qui se centre sur la réponse de la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, à ces terribles attentats - a provoqué la colère de la communauté musulmane du pays. Notamment après qu’une première version du scénario a été illégalement diffusée.

    Une pétition a ainsi été mise en ligne afin d’empêcher ce long-métrage, pour lequel Rose Byrne a été choisie pour interpréter Jacinda Ardern, de voir le jour. Elle compte déjà près de 75 000 signatures.

    Le réalisateur Andrew Niccol a réagi à la controverse via un communiqué envoyé aux médias néo-zélandais. Il y assure :

    Je suis profondément attristé par la douleur causée aux familles des victimes, en raison de la distribution injustifiée de notre projet de scénario pour They Are Us. Le scénario est loin d'être définitif et il n'a jamais été question de le partager avec les membres concernés de la communauté musulmane à un stade aussi précoce.

    Le cinéaste précise que la préproduction ne reprendra pas tant qu'une "consultation complète de la communauté musulmane de Nouvelle-Zélande n'aura pas eu lieu".

    Et d’ajouter : “Notre espoir pour ce film imaginé par le producteur Ayman Jamal - qui prendra des années à voir le jour - est qu’il rendra hommage aux survivants et aux personnes qui ont perdu la vie. Cela servira de testament aux actes d'héroïsme et de sacrifice qui ont eu lieu en ce jour tragique."

    Bande-annonce de Anon, dernier film en date de Andrew Niccol :

    Anon Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Dmitrram
      Le film est même pas en préproduction, personne ne connaît le scénario définitif (et donc l'angle d'approche au final), mais on peut déjà le taxer de pompe à fric opportuniste ?Bowling for Columbine et Fahrenheit 9/11 : sorties 3 ans après les évènements.Les chevaux de Dieu : sortie 9 ans après les attentats à Casablanca.The Big Short : 8 ans après la crise des subprimes (à dessein, j'intègre ce genre d'évènement qui, s'il ne met pas en scène des meutres, est au moins aussi dramatique en termes de répercussions).Des films d'opportunistes qui capitalisent sur la souffrance des gens ? Peut-être que le film de Nicoll a des choses à dire (après Lord of War, on peut lui donner le bénéfice du doute).
    • Awshit
      je suis surement plus vieux que toi mais ok dimitri
    • Awshit
      c'est pas comparable avec les films de guerre d'une y'a quand même un délai de plusieurs décennies la plupart du temps, et ils utilisent des personnages fictifs la plupart du temps.la faire un film sur un attentat de 2019 c'est vraiment battre le fer quand il est chaud et encaisser le pognon tant que les gens s'en souviennent
    • meiyo
      Non mais je pense qu'il y a un délai de décence à respecter.
    • Blasi B
      donc il voit le jour trop tôt ?
    • Le commandant Sean Ramius
      Un film comme platoon que tu a noté 5 étoiles ne verrait jamais le jour par exemple,Ni le film le bateau, la bataille d'alger, ni dunkerque etc...
    • Le commandant Sean Ramius
      Ni aucun film sur aucun sujet du tout, car faire un film avec un accident d'avion ? Les proches des victimes ou les victimes d'une catastrophe eux même se sentiront concernés.Et un film avec une course de voiture et un crash ? Idem. Un couple qui explose ? Idem.Quoi qu'un film aborde, certains diront qu'ont exploite leur douleur ou se sentiront offusqué.. c'est à la mode aujourd'hui.Tu peux choisir n'importe quel film, il y aura tjrs moyen de trouver un angle d'attaque pour se sentir offusqué.
    • Dmitrram
      Génération offensée.
    • Awshit
      ça serait si grave que ça ?
    • meiyo
      Dans ce cas, on ne fait aucun film sur des attentats, guerres ou catastrophes naturelles. Il y aura toujours des personnes concernées par les évènements en question.
    • Awshit
      ah oui mais y'a du fric a se faire donc la douleur des familles zou !
    • Cooper1992
      Non, de prendre un attentat islamophobe très récent (2019) pour en faire un film élogieux sur Ardern.
    • Cooper1992
      Je me demande l'intérêt surtout, je comprends par exemple le film français sur les attentats du Bataclan (avec Dujardin) car il y a le coté gestion de crise etc mais ici ? Pourquoi faire un film du point de vue de Ardern qui hormis mettre un voile en signe d'hommage et de compassion envers la communauté musulmane, ne fera finalement pas grand chose vu le déroulement de l'attentat ? Je sais que Ardern est un peu l'icone féministe du moment en plus d'être très populaire en Nouvelle-Zélande mais bon, j'y vois gros comme une maison le film qui utilise ce drame horrible pour mettre en avant cette politique...qui au passage désapprouve également le projet.
    • Scaar Alexander Trox
      Article parfaitement incomplet, puisque ne prenant même pas la peine d'expliquer la polémique, POURQUOI la communauté musulmane s'est outrée. En même temps, s'outrer est devenu un hobby, pour cette dernière. Donc, tout ce que je vois, c'est d'un côté, des Blancs pleins des habituelles bonnes intentions progressistes (Ils sont nous... comme c'est meugnooon), et de l'autre, le genre de minorité pour qui même ça, ce n'est pas assez...
    • Blasi B
      j'ai pas compris... que reproche t'il au film exactement? il vois le jour trop tôt?
    Voir les commentaires
    Back to Top