Mon compte
    Anne Boleyn sur Chérie 25 : c'est quoi cette mini-série historique anglaise ?
    Par Lucie Reeb — 4 déc. 2021 à 08:00

    Chérie 25 diffuse ce samedi soir "Anne Boleyn", une mini-série historique avec Jodie Turner-Smith qui se concentre sur les 5 derniers mois de vie de la tristement célèbre femme d'Henri VIII.

    De quoi ça parle ?

    Angleterre, 1536. Anne Boleyn, seconde femme du roi Henri VIII, tente désespéremment de donner à la couronne un fils comme futur héritier. Après avoir accouché de la petite Elizabeth et fait deux fausses couches, la souveraine sait qu’elle n’a plus le choix.

    Elle doit donner à son mari un garçon si elle ne veut pas subir de lourdes représailles et être radiée de la cour. Entre son désir d’assurer un bel avenir à sa fille, sa lutte contre la société patriarcale de son époque, la pression subie par son entourage et les terribles accusations dont elle est victime, Anne Boleyn va devoir surmonter les épreuves difficiles qui vont faire basculer à jamais son destin.

    Ce samedi 4 décembre à partir de 21h05 sur Chérie 25.

    Anne Boleyn
    Anne Boleyn
    Sortie : 1 juin 2021 | 60 min
    Série : Anne Boleyn
    Avec Jodie Turner-Smith, Mark Stanley, Paapa Essiedu, Barry Ward, Amanda Burton
    Spectateurs
    1,3
    Un conte historique moderne

    L’histoire passionnante mais tragique d’Anne Boleyn, la seconde épouse du tristement célèbre Henri VIII, n’a de cesse de fasciner les foules, même plusieurs siècles après sa mort. Que ce soit sur le grand ou le petit écran, avec Deux sœurs pour un roi ou encore Les Tudors, le destin de cette reine d’Angleterre pas comme les autres a été racontée de nombreuses fois sous des prismes différents.

    Mais pour cette nouvelle itération, la scénariste Eve Hedderwick Turner a fait le choix de nous proposer une interprétation moderne de cet événement historique, en ne se concentrant que sur les 5 derniers mois de sa vie.

    Dès les premières minutes, cette mini-série en trois parties nous met directement dans le bain puisque nous sommes face à une reine qui mène un combat perdu d’avance pour offrir un héritier à son mari, et sauver par la même occasion sa place sur le trône.

    Grâce à son équipe créative essentiellement féminine (la réalisation ayant été confiée à Lynsey Miller, et la production à Faye Ward), Anne Boleyn nous offre un regard actuelle et féministe sur cette période historique. Nous sommes face à une reine qui prend plaisir à faire l’amour avec son mari, qui navigue avec agilité dans les méandres de la politique intérieure de la cour et qui n’hésite pas à comploter pour assurer sa place.

    Jodie Turner-Smith (Queen & Slim) parvient avec brio à incarner la reine déchue en insufflant au personnage une force et une détermination qui ne laisse aucun doute sur les raisons de son accession au trône. Du côté des seconds rôles, Henri VIII est campé par Mark Stanley (Game of Thrones) tandis que sa nouvelle maîtresse, Jane Seymour, est jouée par Lola Petticrew (Bloodlands). Paapa Essiedu, que nous avons précédemment pu voir dans I May Destroy You, prête ses traits au frère d’Anne Boleyn.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top