Mon compte
    Kaamelott : aviez-vous remarqué que cette scène était un plan séquence ?
    11 déc. 2021 à 17:40
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Alexandre Astier a confié qu'un passage de "Kaamelott - Premier Volet" était un plan séquence, tourné sans recours au montage. Par ailleurs, la scène présentait un autre défi pour le comédien-réalisateur !

    SND

    Cet article est SPOILER et révèle des points d'intrigue de "Kaamelott -premier volet". Poursuivez votre lecture au risque de vous gâcher les surprises et révélations du film.

    Le DVD-Blu-Ray de Kaamelott - Premier volet est enfin sorti et avec lui, un commentaire audio assuré par Alexandre Astier en compagnie de deux de ses enfants. L'occasion pour les fans de glaner de plus amples informations sur les coulisses du film et sur ses personnages.

    Le créateur de la saga a révélé à celles et ceux qui ne l'auraient pas remarqué qu'une des scènes du film est un plan séquence, c'est-à-dire un passage réalisé sans coupe ni montage.

    Kaamelott – Premier volet
    Kaamelott – Premier volet
    Sortie : 21 juillet 2021 | 2h 00min
    De Alexandre Astier
    Avec Alexandre Astier, Anne Girouard, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Lionnel Astier
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,6
    louer ou acheter

    Dans cette scène, Guenièvre compte partir aux ruines du château de Ban pour y récupérer la couronne de fleurs qu'elle portait lors de son mariage avec Arthur. Un long trajet, potentiellement dangereux, que le fils d'Uther Pendragon veut la dissuader de faire. Ce moment est un plan séquence, ce qui a causé un sacré défi pour Alexandre Astier :

    C'est la première fois durant ce tournage que je parlais. (...) La première fois que j'ouvrais la bouche depuis dix ans que je n'avais pas tourné Kaamelott, c'était dans cette scène-là (...). Je me suis dit : "c'est comme ça, ce sont les hasards du plan de travail, mais pourquoi pas, finalement ?"
    SND
    Arthur et Guenièvre se disputent à nouveau mais cette fois, Arthur cède enfin.

    Astier poursuit en précisant ses choix esthétiques pour cette séquence :

    "Avec Jean-Marie Dreujou (...), "Monsieur Image" de ce film, on a dit "le vrai contrejour, comme ça, avec les fumées, les layers de montagnes derrière, les flares, qui sont inévitables quand le soleil rentre dans l'optique, on garde, on garde pas ?" Et puis finalement, avec l'Alexa 65, ce moyen format [de caméra, NdlR], on est très fiers de ce contrejour (...) et de cette lumière-là, qui est assez singulière".

    Ce plan séquence dure 2 minutes 20 à l'écran, soit  quasiment l'équivalent d'un épisode de la série Kaamelott lorsqu'elle était diffusée en format court sur M6. Et justement, nombre d'épisodes reposaient sur des discussions entre Arthur et Guenièvre (souvent des disputes). Le film fait donc un clin d'oeil - voulu ou non - à ces moments chéris par les fans de la première heure.

    (Re)découvrez notre interview d'Alexandre Astier...

    Kaamelott : "On n'est pas là pour expliquer des trucs, on est là pour séduire."

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top