Mon compte
    Gaspard Ulliel : quand il craignait de travailler avec Xavier Dolan sur Juste la fin du monde
    21 janv. 2022 à 19:50
    Corentin Palanchini
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Arte bouleverse ses programmes pour rendre hommage à Gaspard Ulliel, disparu subitement à 37 ans. La chaîne a choisi de diffuser Juste la fin du monde, son long métrage avec Xavier Dolan, qui lui a valu son César.

    En 2016, Gaspard Ulliel joue pour le cinéaste canadien Xavier Dolan dans Juste la fin du monde, film intimiste dans lequel il donne la réplique à un casting de stars : Marion Cotillard, Vincent Cassel, Nathalie Baye et Léa Seydoux, entre autres.

    Ulliel interprète un écrivain retournant dans son village natal après douze ans d'absence pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Le film traite de l'incommunicabilité, à travers les retrouvailles d'un cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancœurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.

    Au micro d'AlloCiné, Ulliel était revenu sur ce tournage singulier et les préjugés qu'il avait envers Xavier Dolan avant de le connaître :

    Juste La Fin Du Monde
    Juste La Fin Du Monde
    Sortie : 21 septembre 2016 | 1h 39min
    De Xavier Dolan
    Avec Gaspard Ulliel, Nathalie Baye, Léa Seydoux, Vincent Cassel, Marion Cotillard
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    3,6
    louer ou acheter
    Je m'attendais à quelqu'un qui pouvait être parfois capricieux, peut-être un peu dur avec ses acteurs et en fait c'est tout l'inverse : c'est quelqu'un qui est extrêmement doux, très aimant, il y a une énorme tendresse qui nous envahit tous spontanément sur le plateau et tout se fait avec une facilité déconcertante.

    La thématique de l'incommunicabilité, au centre du film, était celle qui intéressait particulièrement le comédien, comme il nous l'avait expliqué en détails, preuve de l'implication d'Ulliel sur les projets qu'il acceptait :

    "L'incommunicabilité, c'est quelque chose qui est caractéristique de l'être quel qu'il soit et surtout dans notre société : on communique de plus en plus, mais on se rencontre de moins en moins, on reste très en surface des choses.

    Shayne Laverdière, Sons of Manual
    Gaspard Ulliel dans "Juste la fin du monde"

    "Et c'est ce qui est raconté dans cette œuvre : des personnages qui se noient dans la parole, une parole qui tourne un peu sur elle-même, qui ne véhicule plus aucun sens et dénaturée de sa fonction première (...). [Cette] parole moribonde n'est qu'une fuite, un masque, ce sont des personnes comblant un vide existentiel permanent."

    Avec 1 058 503 entrées lors de sa sortie, Juste la fin du monde est le second long métrage de Xavier Dolan à avoir passé le million d'entrées en France, avec Mommy (1,2 million). Le film avait remporté le Grand prix du Jury au Festival de Cannes 2016, mais aussi trois César : Meilleur montage, Meilleur réalisateur et... Meilleur acteur pour Gaspard Ulliel.

    Leur expérience de tournage était si forte que Xavier Dolan a tenu à rendre hommage au comédien décédé (via Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes) :

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Gaspard Ulliel : 5 choses que vous ignoriez peut-être sur l'acteur
    • Mort de Gaspard Ulliel : 25 photos pour se souvenir
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top