Mon compte
    Netflix : la bande-annonce qui fait du bien, celle de Drôle par la créatrice de Dix pour cent
    15 févr. 2022 à 13:00
    Emilie Semiramoth
    Emilie Semiramoth
    Cheffe du pôle streaming, elle a été biberonnée aux séries et au cinéma d'auteur. Elle ne cache pas son penchant pour la pop culture dans toutes ses excentricités. De la bromance entre Spock et Kirk dans Star Trek aux désillusions de Mulholland Drive de Lynch, elle ignore les frontières des genres.

    On l’attendait depuis un petit moment, le retour de Fanny Herrero, la créatrice de Dix pour cent. Elle revient avec Drôle, un petit bijou qui arrive en mars sur Netflix.

    Après avoir créé Dix pour cent et mené la barque d’une des meilleures séries françaises de ces dernières années pendant trois saisons, Fanny Herrero a décidé de partir. Pour respirer un peu dans un premier temps. Et puis pour mener à bien son nouveau projet.

    Ça s’appelle Drôle et c’est le nom d’un comedy club. Celui où Nezir, Aïssatou, Bling et Apolline passent leur vie. Ils y peaufinent leurs vannes à longueur de journées et de soirées, et espèrent devenir les nouvelles stars de l’humour de demain.

    Drôle
    Drôle
    Sortie : 18 mars 2022 | 45 min
    Série : Drôle
    Avec Mariama Gueye, Younès Boucif, Elsa Guedj, Jean Siuen, Stéphane Debac
    Presse
    4,0
    Spectateurs
    3,9
    Voir sur Netflix

    "Ils veulent réussir à vivre de l’humour. Mais c’est l’humour qui leur permet de vivre". C’est la phrase d’accroche de la série qui est on ne peut plus vraie. Dans cette première bande-annonce, on découvre Nezir (Younès Boucif) qui travaille ses blagues sur son vélib entre deux livraisons.

    A l’opposé de Nezir, il y a Apolline (Elsa Guedj) issue de la bourgeoisie parisienne et qui a du mal à faire passer auprès de sa mère (Pascale Arbillot) qu’elle veut faire du stand-up. Et puis il y a Aïssatou (Mariama Gueye) qui commence à percer grâce à un sketch sur le plaisir prostatique de son mari…

    Quant à Bling (Jean Siuen), ancienne star de l'humour, il tient le club Drôle avec sa sœur mais n’a plus refait de spectacle depuis des années alors qu’il subit la pression de son producteur pour remonter sur scène. Ils ont tous quelque chose à prouver, à eux-mêmes ou aux autres, et ça passe par ce besoin vital de faire rire.

    C’est bourré de punchlines et d’énergie et ça arrive le 18 mars sur Netflix.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • BigBug sur Netflix : le réalisateur de Amélie Poulain propose un huis clos loufoque avec des robots
    • Dix pour cent : Fanny Herrero n'écrira pas la saison 4
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top