Mon compte
    Week-End Family sur Disney+ : comment tourner avec des enfants quand ils ne peuvent travailler que 3 heures par jour ?
    1 mars 2022 à 18:00
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé, extrême, horrifique, les documentaires et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Disponible sur Disney+, "Week-End Family" est la première création originale française de la plateforme. Éric Judor et la réalisatrice Sophie Reine révèlent l'envers du décor.

    J'ai toujours été le personnage le plus irresponsable de mes films. D’habitude, le gosse c’est moi.” D’ordinaire, Éric Judor est souvent hésitant à l’idée de tourner avec des enfants. Mais avec Week-End Family, il est tombé sur “des génies, des minis Ramzy”.

    Dans cette première création française de Disney+, l’acteur incarne le père d’une famille méga recomposée, rythmée par ses trois filles et ses trois ex-femmes. La série, créée par Baptiste Filleul, suit leurs aventures durant chaque week-end.

    Week-end Family
    Week-end Family
    Sortie : 23 février 2022 | 30 min
    Série : Week-end Family
    Avec Eric Judor, Liona Bordonaro, Midie Dreyfus
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Disney+

    J’ai lu le premier épisode et je l’ai trouvé très bien écrit, notamment les répliques des enfants”, se remémore Éric Judor. C’est le réalisateur Pierre-François Martin-Laval - surnommé Pef - qui fait appel à lui. “Déjà, c’était le premier argument de taille car c’est lui qui a mis en scène mon spectacle avec Ramzy il y a 26 ans”, explique le comédien. Il met en boîte les quatre premiers épisodes, Sophie Reine réalise les quatre autres.

    Connue pour son travail de monteuse, la cinéaste est également l’auteure du film Cigarettes et chocolat chaud, sorti en 2016. C’est grâce à ce premier long métrage que l’équipe de Disney est venue la chercher. “Chacun est arrivé avec son défi personnel et ses exigences, explique-t-elle. Éric c’était les textes et moi les cadres. Disney nous a choisi pour ce qu’on est, et ça, ça m’a plu. On est pas frustrés, on est libres.”

    Sur le plateau, le rythme est effréné. Pour Week-End Family, la règle était de tourner neuf minutes utilisables par jour. “Il fallait faire vite, raconte la réalisatrice. On tournait avec deux caméras et au total, on a eu cinq semaines pour faire les quatre épisodes.” La série n’a pas été tournée par ordre chronologique, mais selon les décors. Toutes les séquences de l’appartement ont été regroupées sur le tournage. “Tout était croisé, donc une scène du premier épisode pouvait être tournée en dernier”, révèle Sophie Reine.

    Disney+

    L’autre défi est de réussir à jongler avec les horaires de travail des enfants. Selon la réalisatrice, ils pouvaient tourner entre “trois et cinq heures par jour”. Pour la jeune Roxane Barazzuol, c’était trois heures. “C’est un casse-tête pas croyable", lance la cinéaste. Quand les jeunes actrices n’étaient pas là, l'équipe tournait les scènes entre adultes ou calait des contrechamps sans elles.

    Pendant le tournage, la dynamique entre les acteurs était joviale et authentique, comme à l’écran. “On avait une vraie liberté et ça donne quelque chose de très vivant, quelque chose d’assez vrai. C’est ce qui m’a plu dans cet exercice, fait savoir Sophie Reine. Éric donne énormément. C’est frustrant d’avoir dû laisser tant de choses au montage”.

    Pour la réalisatrice, le message Week-End Family est simple : “Tant que les gens se parlent, tant qu’il y a de la bienveillance, peu importe le type de famille, on s’en sort. Je partage cette vision-là. Dans notre histoire, les adultes, peu importe leur passif, ont décidé de faire la paix et font le choix de garder de bons liens. C’est un travail sur soi.”

    Propos recueillis par Thomas Desroches à Paris.

    Week-End Family est disponible sur Disney+.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top