Mon compte
    La Charge héroïque sur Arte : comment un clash a accouché d'une scène iconique avec John Wayne
    2 oct. 2022 à 18:00
    Olivier Pallaruelo
    Olivier Pallaruelo
    -Journaliste cinéma / Responsable éditorial Jeux vidéo
    Biberonné par la VHS et les films de genres, il délaisse volontiers la fiction pour se plonger dans le réel avec les documentaires et les sujets d'actualité. Amoureux transi du support physique, il passe aussi beaucoup de temps devant les jeux vidéo depuis sa plus tendre enfance.

    Grand classique signé John Ford, "La Charge héroïque" est aussi fameux pour une scène en particulier, née de tensions entre le réalisateur et son directeur de la photographie.

    En 1876, le général Custer a été battu à Little Big Horn par une confédération de tribus indiennes conduite par Sitting Bull et Crazy Horse. À Fort Stark, Utah, le capitaine Brittles s’apprête à prendre sa retraite. Il doit accomplir une dernière mission : escorter la femme et la nièce du commandant du fort jusqu’au plus proche relais de diligence. Mais les Indiens sont sur le sentier de la guerre…

    La Charge héroïque
    La Charge héroïque
    Sortie : 14 août 1950 | 1h 43min
    De John Ford
    Avec John Wayne, Victor McLaglen, Ben Johnson
    Presse
    5,0
    Spectateurs
    3,6
    louer ou acheter

    Second volet de la trilogie sur la cavalerie créée par John Ford, après Le Massacre de Fort Apache (1948) et avant Rio Grande (1950), La Charge héroïque est lui aussi un grand classique du maître, porté par un John Wayne au sommet de sa forme. Doté d'un budget de production de 1,6 millions de dollars, La Charge héroïque était alors un des westerns les plus chers jamais tournés, amoureusement tourné dans les somptueux paysages de Monument Valley que Ford filmait comme personne.

    Le titre français reste néanmoins étrange. En tout cas très, très éloigné de son sens premier en version originale : She Wore a Yellow Ribbon. Il s'agit en l'occurrence d'une référence à une belle tradition militaire, qui a inspiré une fameuse chanson : lorsque l'être cher partait en mission, sa femme gardait jusqu'à son retour un ruban jaune noué dans les cheveux; comme c'est le cas du personnage Olivia Dandrige dans le film, incarnée par Joanne Dru.

    Des tensions en coulisses

    Le film est aussi fameux pour une de ses séquences; une scène où éclate un violent orage, qui serait née d'une mésentente, pour ne pas dire une dispute, entre Ford et son chef opérateur Winton Hoch. Alors que la troupe de cavalerie chevauche en file dans le désert, un véritable orage est apparu à l'horizon.

    Hoch commença alors à emballer ses caméras, pour les protéger de la pluie. Fin de non reçevoir de la part de Ford, qui souhaitait au contraire continuer à tourner malgré la menace. Son directeur de la photographie lui fit alors observer que non seulement la luminosité naturelle n'était plus suffisante, mais qu'en plus le matériel risquait logiquement de griller avec la pluie et électrocuter l'équipe. Ford n'en démordait pas, à la colère de Hoch. Il faut continuer à tourner, même si les acteurs et l'équipe sont trempés.

    Hoch formalisera un peu plus tard sa plainte auprès de John Ford sur cet incident, dans une lettre émanant de l'American Society of Cinematographers, dont il était membre, qui regroupe les directeurs de la photographie hollywoodiens. Et pas n'importe lesquels : pour y être membre, il faut y être invité et être renommé dans l'industrie du film.

    Une légende contestée

    L'acteur Harry Carrey Jr, qui incarne le lieutenant Flint Cohill dans le film, était présent lors de cette scène, et contredira le récit, dans son autobiographie Company of heroes : my life as an actor in the John Ford stock company. Selon lui, Ford avait bien fini de tourner ce jour-là lorsqu'il remarqua le ciel de plus en plus menaçant. Il demanda alors à Hoch s'ils pouvaient profiter de cette opportunité unique avec une lumière déclinante.

    "Il fait horriblement sombre, Jack. Mais je tournerai. Je ne peux juste rien te promettre". Ce à quoi Ford aurait répondu : "Winnie, prépares la caméra, et allons-y. Si ca ne marche pas, ca sera mon problème ! - Winnie a répondu : "Très bien Jack !"

    Vrai tension ou discussion finalement montée en épingle par la légende, toujours est-il que Winton Hoch remporta un Oscar pour son travail sur ce film; le second des trois qu'il reçevra au cours de sa carrière.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Le Retour de Frank James sur Arte : les rarissimes scènes coupées que vous ne verrez jamais
    • La Chute sur Arte : la vive polémique entourant le film sur Hitler
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top