Mon compte
    Liv Ullmann, fidèle à Bergman
    16 août 1999 à 08:58

    L'actrice et réalisatrice Liv Ullmann débute le tournage de son nouveau long métrage "Les infidèles" sur un scénario de son éternel Ingmar Bergman.

    Liv Ullmann reprend sa casquette de réalisatrice. Elle entreprend le tournage de son quatrième long métrage, Les Infidèles.
    Sur un scénario écrit par son amoureux de toujours, Ingmar Bergman, Les Infidèles est un "drame de la passion". L'histoire est celle d'un écrivain d'âge mûr, nommé Bergman, qui fait le récit de sa vie à une jeune comédienne, Marianne. Les deux protagonistes se laissent alors entraîner à l'intérieur de cette histoire.

    Liv Ullmann décrit ce film comme une sorte de fusion entre un thriller et de l'érotisme. Lors d'une conférence de presse, elle a déclaré que " C'est terriblement excitant. C'est un thriller. Même si personne n'est tué, on pourrait dire qu'une âme est tuée".
    La jeune comédienne est interprétée par Lena Endre, qui était la fiancée du pasteur Henrik dans les Meilleures Intentions du danois Bille August, Palme d'Or en 1992. Igmar Bergman a spécialement écrit le rôle de Marianne pour cette actrice de 44 ans ; il dit avoir été fasciné par sa capacité à exprimer tant de sentiments. "Je suis terriblement flattée que Bergman ait écrit ce scénario en pensant à moi, cette chimère née de l'angoisse de deux êtres. Je n'ai jamais lu une telle histoire, et je n'ai aucune idée de la manière dont on peut la restituer à l'écran" a déclaré Lene Endre à l'agence suédoise TT.
    Quant à l'écrivain en déclin, Ingmar Bergman avait insisté pour tenir lui même le rôle. Ce que Liv Ullmann a refusé catégoriquement, prétextant qu'il "était un mauvais acteur". Elle préfère confier le personnage à Erland Josephson, un vieux routier du cinéma suédois (Fanny et Alexandre).

    Les prises de vue ont lieu d'abord à Stockholm, puis à Paris, avant un retour sur l'île de Faro, sur la Mer Baltique, lieu de retraite de Bergman. Le film sera sur les écrans suédois en septembre 2000.

    Liv Ullmann reste fidèle à son ancien compagnon Ingmar Bergman. En entreprenant ce quatrième long métrage en tant que réalisatrice, elle perpétue le langage visuel que Bergman a imprégné tout au long de sa carrière. Véritable égérie bergmanienne, elle tourne dans L'Heure du loup (1967), La Honte (1968), Cris et chuchotements (1972), Face à face (1976) ou Sonate d'Automne (1978), œuvres majeures du réalisateur. C'est en 1992 qu'elle commence sa carrière de metteur en scène, en signant Sofie, une comédie dramatique se déroulant dans le milieu clos de la bourgeoisie danoise du XIVe siècle. Elle enchaîne, deux ans plus tard, avec Kristin Lavrandsatter, puis avec Entretiens Privés sur un scénario "autobiographique" de Ingmar Bergman avec Pernilla August et Max Von Sydow.

    Les Infidèles constitue la dernière collaboration entre ce couple. Peut-être aussi une sorte de testament pour Bergman. L.B
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top