Notez des films
Mon AlloCiné
    Tintin s'arrache
    30 mai 2001 à 18:48
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Le personnage d'Hergé a la cote. Jean-Pierre Jeunet et Jaco Van Dormael, entre autres, souhaiteraient adapter les aventures de Tintin à l'écran.

    "Réaliser une adaptation cinématographique de Tintin, c'est comme décider d'envoyer notre enfant pour la première fois à l'école : c'est dur mais nécessaire", nous a confié Nick Rodwell, le directeur de Moulinsart SA, société qui gère la licence Tintin. Depuis deux ans, les propositions s'accumulent sur son bureau. Il en reçoit en moyenne une toutes les deux semaines, venant principalement de Belgique, de France, d'Angleterre et des Etats-Unis.

    "Nous hésitons beaucoup. C'est difficile de choisir, d'autant plus que le cinéma n'est pas notre métier. En tout cas, nous voulons que les films soient fidèles à l'esprit de Tintin et qu'ils ne touchent pas uniquement l'Europe mais aussi les Etats-Unis", explique Nick Rodwell. Il souhaiterait que les aventures de Tintin soient adaptées sur le modèle des Indiana Jones de Steven Spielberg avec le même acteur qui camperait le personnage sur plusieurs années. Steven Spielberg était d'ailleurs en négociation avec Hergé, juste avant sa mort mais le projet fut abandonné. Le producteur Claude Berri avait également été intéressé par une adaptation des aventures de Tintin mais avait finalement préféré opter pour Astérix.

    Actuellement, Nick Rodwell a entre ses mains deux scripts écrits par le cinéaste belge Jaco Van Dormael à qui l'on doit Toto le héros et, plus récemment, Le Huitième jour. Le réalisateur travaille sur ce projet depuis trois ans mais pour l'instant celui-ci attend l'aval de Moulinsart SA, qui pourrait le coproduire. Jaco Van Dormael, plutôt que d'adapter un album précis, souhaite partir du personnage plus que de ses aventures. Ambition internationale oblige, son Tintin parlerait anglais. "Jaco est un vrai créateur mais nous prenons le temps de la réflexion", affirme Nick Rodwell.

    Autre réalisateur intéressé : Jean-Pierre Jeunet. Le patron de Moulinsart SA et le cinéaste français se sont vus récemment. "C'est un grand réalisateur. J'ai été très impressionné par Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain."

    M-C.H.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top