Mon compte
    "No man's land" à Sarajevo
    12 juin 2001 à 15:00

    Danis Tanovic présentera son film, "No man's land", en ouverture du 7e Festival de Sarajevo, qui se déroulera du 17 au 25 août.

    Créé alors que la ville était assiégée, le Festival de Sarajevo est devenu l'événement culturel le plus populaire en Bosnie. Il tente, depuis 1995, de réintroduire en salle les films du monde entier et d'encourager la renaissance d'une production locale. Alors qu'en 1999, aucun film bosniaque ne figurait au programme des projections, le public avait pu voir, l'an dernier, quelques courts et moyens métrages dont The Abyss d'Adis Bakra ou Hop, skip and jump de Srdjan Vuletic.

    Pour sa septième édition, le Festival ouvrira avec un film bosniaque : No Man's Land de Danis Tanovic. Cette coproduction française, italienne, belge, anglaise et slovène a été présentée en compétition officielle au Festival de Cannes et a obtenu le Prix du meilleur scénario.

    Sept sections composent le Festival international de Sarajevo. La catégorie "Nouveaux courants" accueille des premiers et seconds films, des courts métrages et des films expérimentaux. L'an dernier étaient projetés Suzhou He de Lou Ye, Tuvalu de Veit Helmer ou encore Odishon de Miike Takashi.

    Les sections "Panorama" et "Panorama Documentaires" comprennent des films du monde entier qui peuvent être réalisés par des cinéastes confirmés ou par des débutants. Une catégorie "Plein Air" permet aux cinéphiles de voir des films récents qui, souvent, ne sont pas programmés dans les salles bosniaques. L'an dernier, 60 secondes chrono ou encore Gladiator avaient été projetés. Les enfants trouvent également leur bonheur. Avec l'aide de la Commission européenne, 3 000 jeunes de tout le pays peuvent voir les films de la section "Programme pour enfants". Pour certains, c'est la première fois qu'ils se rendent dans une salle de cinéma.

    Quant à la catégorie "Programme régional", elle a pour mission de promouvoir le cinéma local avec des films de Bosnie mais aussi de Croatie, de Slovénie, de la République fédérale de Yougoslavie (Serbie et Monténégro) ou encore d'Albanie. A noter, qu'une sous-section présentera les meilleurs courts métrages réalisés à Sarajevo pendant la guerre.

    Enfin, la catégorie "Hommage" permettra de mettre à l'honneur un réalisateur ou un acteur. L'an dernier, il s'agissait de Steve Buscemi, un habitué des films des frères Coen (The Big Lebowski, Fargo).

    M-C.H.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top