Mon compte
    La Mostra ouvre ses portes
    29 août 2001 à 13:00

    Ouverture ce mercredi soir du 58e Festival de Venise qui se tiendra jusqu'au 8 septembre. "Dust" et "L'Amore probabilmente" seront projetés.

    C'est une Mostra nouvelle version qui s'ouvre ce soir avec, pour la première fois, deux compétitions officielles. En plus de la section Venise 58 dont les films concourent pour le Lion d'or, une section "Cinéma du présent" a été créée. Son but : récompenser par un Lion de l'année les films plus axés sur la recherche et réaliser par des cinéastes moins confirmés. "Dans les grands festivals, il y a un vrai problème. Tout le monde, cinéaste, producteurs, acteurs, veut être en compétition parce que les médias ont tendance à négliger les films des sections parallèles, surtout à Venise et à Berlin. On a donc voulu donner à tous les films la même chance. Evidemment, le risque c'est de créer une série A et une série B", a expliqué à l'AFP Alberto Barbera, directeur du Festival.

    Côté thématique, la Mostra 2001 marque un retour vers le cinéma de la réalité lié à l'actualité, alors que les films cannois étaient surtout centrés vers le deuil et la famille. La 58e édition du Festival marque également un tournant dans les techniques utilisées. Beaucoup de films présentés ont été réalisés en numérique comme, par exemple, Loin d'André Téchiné, L'Amore probabilmente de Giuseppe Bertolucci ou encore L'Anglaise et le duc d'Eric Rohmer.

    Le Festival, qui compte sur la présence de plusieurs stars dont Nicole Kidman, Denzel Washington, Johnny Depp ou encore Ethan Hawke, ouvrira avec Dust du Macédonien Milcho Manchevski, présenté hors compétition. Le réalisateur avait obtenu un Lion d'or en 1994 pour Before the rain. Dust se déroule en Macédoine. Elijah (Joseph Fiennes) et Luke (David Wenham) incarnent deux frères mercenaires déguisés en cowboys qui se disputent la même femme, interprétée par Anne Brochet. Ce sera la première fois depuis 1994, avec le drame italien Le Facteur de Michael Radford, qu'un film non américain sera projeté en ouverture du festival.

    Après Dust, les festivaliers pourront voir L'Amore probabilmente de Giuseppe Bertolucci qui concourt dans la section Cinéma du présent. Le film du frère cadet de Bernardo Bertolucci suit le périple d'une actrice, Sofia, la vingtaine, qui part en voyage. Le cinéaste y évoque sa carrière, le mépris d'un père, d'un amant, d'un ami, la désillusion et la rivalité.

    M-C.H.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top