Mon compte
    Harry Potter et la chambre des secrets : 11 détails cachés dans le film
    4 déc. 2022 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Alors que le second opus de la célèbre saga magique fête ses 20 ans aujourd'hui, retour sur tous les détails cachés du film.

    Il y a 20 ans, Harry Potter et la chambre des secrets, second opus de la célèbre saga magique adaptée de l'oeuvre de J.K. Rowling, sortait dans les salles obscures. A cette occasion, (re)découvrez toutes les références, clins d'oeils, easter eggs et autres détails cachés dans le film. Une révélation capillaire sur Gilderoy Lockhart, les enfants du réalisateur, une scène post-générique méconnue... C'est parti !

    Harry Potter et la chambre des secrets
    Harry Potter et la chambre des secrets
    Sortie : 4 décembre 2002 | 2h 30min
    De Chris Columbus
    Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    3,9
    louer ou acheter

    Le collier d'opale

    Warner Bros.

    Au début du film, lorsque Harry atterrit par erreur dans la sinistre boutique de Barjow et Beurk après avoir utilisé la Poudre de Cheminette, il aperçoit brièvement un mystérieux bijou derrière une vitrine. Il s'agit en fait du Collier d'opale, maléfique artefact ensorcelé que l'on reverra beaucoup plus tard, dans le sixième opus de la saga magique.

    Collection de livres

    Warner Bros.

    Peu après, Harry a réussi à s'extirper de chez Barjow et Beurk et déambule désormais dans l'Allée des Embrumes, espérant retrouver le Chemin de Traverse. Il passe alors à côté d'une rangée de vieux livres qui, selon plusieurs fans observateurs, ne sont autres que les premiers tomes de la saga magique écrite par J.K. Rowling.

    Les enfants du réalisateur

    Warner Bros.

    Comme c'est parfois le cas chez les célèbres cinéastes hollywoodiens qui travaillent sur de grandes sagas, Chris Columbus, réalisateur des deux premiers Harry Potter, s'est amusé à inviter ses propres enfants dans ses films. Au début de La Chambre des secrets, on peut ainsi apercevoir sa fille Isabella en train de feuilleter le nouveau livre de Gilderoy Lockhart.

    Les enfants du réalisateur 2

    Warner Bros.

    Déjà présente dans le premier opus de la saga magique, sa fille aînée Eleanor est de retour dans Harry Potter et la Chambre des secrets. Directement à la droite de Hermione, durant le cours de Botanique du Professeur Chourave, on peut en effet la voir déraciner une mandragore avec écoeurement.

    Les enfants du réalisateur 3

    Warner Bros.

    Quant à Brendan Columbus, le fils du réalisateur, c'est au milieu du film que l'on peut l'apercevoir, parmi un groupe d'élèves qui se chuchotent des messes basses au sujet de Harry Potter.

    Ford Anglia

    Warner Bros.

    Ensorcelée par le père de Ron Weasley, la Ford Anglia volante dans laquelle embarquent les deux jeunes sorciers pour se rendre jusqu'à Poudlard n'est pas n'importe quelle voiture ! En effet, lorsqu'elle lui a donné vie entre les pages de ses livres, la romancière J.K. Rowling s'est directement inspirée du véhicule que possédait l'un de ses amis dans sa jeunesse.

    Gryffin-door

    Warner Bros.

    A Poudlard, si vous souhaitez rendre visite à Albus Dumbledore dans son bureau, il vous faudra franchir une porte en forme de griffon. Ou bien, en version originale, une "gryffin door". S'agit-il ici d'un petit jeu de mots en référence à l'une des quatre maisons de l'école, la maison Gryffondor, que le directeur semble estimer tout particulièrement ?

    Révélation capillaire

    Warner Bros.

    Vers la fin du film, observez bien le bureau de Gilderoy Lockhart, lorsque ce dernier fait mine de prendre la poudre d'escampette et qu'il reçoit la visite inopinée de Harry et de Ron. Au beau milieu de ses affaires, on peut en effet apercevoir une jolie perruque blonde. De quoi en conclure que son ondulante chevelure n'est qu'un mensonge de plus.

    Le chiffre 7

    Warner Bros.

    Ainsi qu'on peut s'en rendre compte tout au long de la saga Harry Potter, le chiffre 7 revêt une importance toute particulière dans le récit. En effet, les romans écrits par J.K. Rowling sont au nombre de 7, il y a 7 enfants dans la famille Weasley, 7 années d'études à l'école Poudlard et 7 horcruxes. De la même manière, à la fin de ce second volet, on peut constater que 7 serrures en forme de serpents verrouillent l'entrée de la Chambre des secrets.

    Lucius Malefoy est un tueur

    Warner Bros.

    Durant le dénouement du film, Harry Potter rend sa liberté à l'elfe de maison Dobby, envers et contre la volonté de son maître, le sinistre Lucius Malefoy. Pour se venger, ce dernier n'hésite pas à brandir sa baguette et à la pointer vers le jeune sorcier, esquissant un irrémédiable "Avada Kedavra". Heureusement, il n'a pas le temps d'achever son sortilège mortel, neutralisé par la magie de Dobby.

    Scène post-générique

    Warner Bros.

    Seule et unique séquence post-générique de la saga Harry Potter, cette courte scène située à la fin du second volet nous ramène sur le Chemin de Traverse. Dans la vitrine d'une librairie, on peut apercevoir le nouvel ouvrage de Gilderoy Lockhart, intitulé "Qui suis-je ?", et qui semble avoir été rédigé suite au sortilège d'Oubliettes subi par le professeur.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top