Notez des films
Mon AlloCiné
    Jurassic World 3 décalé d'un an
    Par Laëtitia Forhan — 7 oct. 2020 à 10:47
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Jurassic World: Le Monde d'après sortira en juin 2022, soit un an après la date initialement prévue. Le troisième opus de la nouvelle trilogie sera donc le blockbuster de l'été 2022.

    Poster teaser de Jurassic World : Le Monde d'après
    1. Poster teaser de Jurassic World : Le Monde d'après +

    Dans Le Monde d'après, les dinosaures peuvent attendre... Vous l'aurez compris, le changement de date de sortie du jour concerne Jurassic World: Le Monde d'après. Le long-métrage de Colin Trevorrow est décalé d'un an, il sortira le 8 juin 2022 à la place du 9 juin 2021.

    Le film avait été l'un des premiers blockbusters à repartir en tournage au mois de juillet dernier. Mais dès le mois d'août, des membres de l'équipe avaient été testés positifs au Covid-19, retardant les prises de vues. Depuis, Universal a mis en place de nombreuses mesures afin de protéger les équipes : prise de température quotidienne, tests réguliers, isolation en cas de symptômes...

    Universal Pictures

    Le réalisateur a annoncé ce changement de date sur Twitter en accompagnant son annonce d'un poster teaser reprenant le célèbre logo de la saga. Un squelette de T-Rex  encerclé d'ambre, matière dans laquelle avait été conservé le moustique ayant permis de cloner le premier dinosaure.

    Colin Trevorrow précise : "Durant ces trois derniers mois j'ai travaillé avec un casting et une équipe extraordinaires sur un film que nous avons hâte de partager avec le monde entier. Malgré tout, nous devrons attendre un peu plus longtemps, mais tout cela en vaudra la peine. En attendant, restons en bonne santé et prenons soin les uns des autres".

    L'affiche confirme également que les acteurs de la première et de la nouvelle trilogie seront réunis au casting du Monde d'après : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Jeff Goldblum, Laura Dern, Sam Neill, Omar Sy, Mamoudou Athie, B.D. Wong, Justice Smith... 

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • ScaarAlexanderTrox
      Je comprends la logique. Mais d'une, cela ne veut pas dire qu'elle est tolérable : c'est comme procéder à des licenciements massifs non pas pour ne pas être déficitaire mais juste pour gagner cent fois plus d'argent que nécessaire (je sais, là, je m'attaque à un fondement du capitalisme) ; de deux, si tous les studios reportent à 2027 les blockbusters qui font vivre les salles de ciné, ça leur fera une belle jambe, d'arriver en octobre 2021 avec leur beau joujou flambant neuf s'il n'ont nulle part où le projeter... (Certes, j'envisage le pire du pire.)
    • Ner0d3
      AH ! Voyez que le COVID a quelques effets positifs !
    Voir les commentaires
    Back to Top