Mon compte
    Zodiaque, Dolmen... Qui étaient les tueurs des sagas de l'été ?
    Par Léa Bodin — 16 juil. 2018 à 19:00

    "Zodiaque", "Dolmen", "Un été de canicule"... Mais au fait, qui étaient les tueurs des feuilletons de l'été des années 2000 ?

    Le Bleu de l'océan (2003)
    3. Le Bleu de l'océan (2003) +
    Dans Le Bleu de l'océan, Talia (Claire Borotra) tente de mener l'enquête sur la disparition de sa mère biologique. On découvre à la fin que Mathilde (Alexandra Vandernoot), ennemie jurée de l'héroïne, est responsable du naufrage du bateau qui a causé la mort de leur mère des années auparavant (car finalement elles sont soeurs). Elle tente de tuer Talia, sans succès.
    Lire la suite
    L'Eté rouge (2002)

    Le meurtrier d'Hélène, Maurice, Alex, Mélanie, du notaire et on en passe dans L'Eté rouge était Julien Lacroix (Aladin Reibel) qui portait en lui une haine féroce contre toute la famille, dont il considérait qu'elle l'avait humilié. Dans le face à face final avec George Corraface, il menace ce dernier avec un pistolet, mais retourne l'arme contre lui et se suicide.

    Un été de canicule (2003)

    Dans Un été de canicule, on apprenait le secret de la famille Soubeyrand : la fille, Sophie, avait été violée des années plus tôt et son frère voulant la défendre avait tué (accidentellement) son agresseur. Enfin, on découvrait que le corbeau qui menaçait de révéler leur secret était Raphaël (Frédéric Gorny), ami de toujours des enfants Soubeyrand, amoureux de Sophie... et présent lors du viol.

    Le Bleu de l'océan (2003)

    Dans Le Bleu de l'océan, Talia (Claire Borotra) tente de mener l'enquête sur la disparition de sa mère biologique. On découvre à la fin que Mathilde (Alexandra Vandernoot), ennemie jurée de l'héroïne, est responsable du naufrage du bateau qui a causé la mort de leur mère des années auparavant (car finalement elles sont soeurs). Elle tente de tuer Talia, sans succès.

    Zodiaque (2004)

    Le mystérieux tueur du Zodiaque, qui tuait les membres de la famille Saint-André selon leur signe astrologique et terrorisait la pauvre Claire Keim, n'était autre que Mathias Rousseau (Yannis Baraban), dont on découvrait à la fin qu'il était le frère jumeau d’Esther, élevé par sa grand-mère dans la haine de son père.

    3 femmes... un soir d'été (2005)

    Le grand méchant de 3 femmes... un soir d'été était Lucien Sauveterre (Guy Marchand). Non content d'être le tueur, on nous révèle en plus à la fin qu'il a également violé sa nièce Cathy pendant des années lorsqu'elle était adolescente, et qu'une fille est née de ces viols (Julie, la capitaine de police qui mène l'enquête sur la mort du maire depuis le début).

    Dolmen (2005)

    L'assassin de Dolmen est Patrick Ryan (Yves Rénier), Erwan de Kersaint de sa véritable identité. C'est le père de Marie et il a commis les meurtres pour se venger de la mort de sa femme Mary, avec la complicité du gendarme Morineau (Richard Valls), rencontré en prison. Ryan/Erwan congelait le sang de ses victimes et le déposait sur les menhirs, qui se mettaient à saigner lorsqu'il fondait. Tordu.

    Le Maître du Zodiaque (2006)

    Finalement, le Maître du Zodiaque était une femme : la flic Eva Trammel (Natacha Lindinger), qui était en fait la vraie fille de Grace (qu'on pensait être la mère d'Esther) et soeur de Mathias, enlevée à 7 ans puis échangée avec Esther, revenue se venger. Elle n'a pas commis les meurtres elle-même, mais a manipulé ses victimes à distance avec des ultrasons. Pour le réalisme, on repassera…

    Suspectes (2007)

    Dans le dernier épisode de Suspectes, on découvre que c'est le commandant Stan Lamérat (Saïd Taghmaoui) qui a tout orchestré et souhaitait tuer les trois héroïnes, sa femme ayant été égorgée par l'homme protégeant les secrets de chacune des trois femmes.

    Terre de lumière (2008)

    Les hommes qui partagent la vie d'Aline Boissières dans Terre de lumière ont tendance à disparaître. Son grand amour mort à la guerre, son nouveau mari assassiné... Le coupable se trouve être le frère de l'héroïne, Henri (Philippe Lefebvre), secrètement amoureux de sa soeur et qui souhaite contrôler sa vie.

    La Main blanche (2008)

    Le coupable des meurtres qui font echo à une série d'assassinats survenus en 1918 dans La Main blanche  est le procureur Jérôme Farche (Dimitri Rataud, à droite sur la photo). Plus précisément, c'est l'homme qui se fait passer pour le procureur après avoir tué le véritable homme de loi. Finalement, il meurt dans l'incendie qu'il a lui-même provoqué.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Ingrid Chauvin - Demain nous appartient : "J'étais nostalgique de Dolmen et des sagas de l'été" [INTERVIEW]
    Commentaires
    • DEVASTATOR_x3
      DOLMEN --> cette série m'a traumatisé petit...Il y avait cette poupée si je me souviens bien. J'en ai fait des cauchemars :(
    • guzu
      C'est toujours marrant ces histoires... Dignes de télé novelas
    • lookheed327
      Moralité, quand il y a un frère/une soeur caché(e), un parent qui ne dit pas qu'il l'est, c'est de son côté qu'il faut chercher les coupables ?
    Voir les commentaires
    Back to Top