Mon compte
    EXCLU - City of Love, le clip de Mylène Farmer entre Hitchcock, Clive Barker et American Horror Story
    20 déc. 2015 à 11:00

    Très attendu par ses fans, le nouveau clip de Mylène Farmer, City of Love, se dévoile en exclusivité sur AlloCiné. Une vidéo à l'ambiance horrifique, touchante, poétique et troublante, signée Pascal Laugier, réalisateur de "Martyrs" et "The Secret".

    Polydor

    Tombée du ciel, les ailes brisées, en quête d'amour... C'est le nouveau rôle de Mylène Farmer, qui dévoile aujourd'hui l'intégralité du clip de sa chanson City of Love, tirée de l'album Interstellaires sorti le 6 novembre dernier chez Polydor.

    Polydor

    Méconnaissable en créature ailée (6h30 de maquillage ont été nécessaires pour créer cet étrange monstre), la papesse du clip, à la fois inquiétante et touchante, menaçante et maladroite, arpente les couloirs d'une demeure sinistre, par une nuit d'orage, à la recherche d'amour et de bras aimants...

    Polydor

    Psychose et Les Oiseaux du maître Hitchcock, Cabal de Clive Barker, la saison 5 de American Horror Story mais aussi Le Labyrinthe de Pan de Guillermo Del Toro ou le Edward aux mains d'argent de Tim Burton : City of Love convoque plusieurs références majeures du cinéma fantastique et horrifique, tout en imposant son propre univers et sa propre patte, en mêlant effroi, tendresse et poésie.

    Polydor

    Ce mélange des genres troublant, on le doit au réalisateur Pascal Laugier, qui signe ici son tout premier clip. Remarqué pour son travail sur l'ambiance de Saint Ange, le choc Martyrs et le (très) dérangeant The Secret le cinéaste (actuellement en préparation de son quatrième long métrage) ne laisse définitivement jamais indifférent, et rejoint Abel Ferrara, Luc Besson, Marcus Nispel, Siu-Tung Ching et bien évidemment Laurent Boutonnat dans la grande famille des réalisateurs "farmeriens".

    Quant au clip de City of Love, il s'impose comme une nouvelle réussite cinématographico-musicale pour la chanteuse. 

    Polydor

    Le saviez-vous ? Une équipe de quarante personnes a été mobilisée durant deux jours complets (jour + nuit + jour) au Château de Chamblis, à une cinquantaine de kilomètres de Paris, pour le tournage (forcément éprouvant) de City of Love

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Saga "Mylène Farmer fait son cinéma", 1ère partie : la papesse du clip
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top