Mon compte
    Le Moulin des supplices
    note moyenne
    3,1
    44 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Le Moulin des supplices ?

    17 critiques spectateurs

    5
    2 critiques
    4
    3 critiques
    3
    5 critiques
    2
    3 critiques
    1
    3 critiques
    0
    1 critique
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 2 164 critiques

    1,5
    Publiée le 25 août 2022
    Vieillerie franco/italienne inconnue, le "Moulin des supplices" n'a pas la saveur désuète des meilleures productions horrifiques de la Hammer. Sans être mauvais sur le plan de la réalisation, on s'ennuie ferme avant que l'histoire ne démarre vraiment. "Le moulin des supplices" est nullement angoissant, plutôt mal écrit, et en plus les acteurs sont plus que médiocres, donc je ne recommande pas.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 812 abonnés Lire ses 16 855 critiques

    1,0
    Publiée le 21 février 2022
    Le rythme de ce film est beaucoup trop lent le jeu des acteurs est terne et il a fallu les deux tiers de l'histoire pour entrer dans l'intrigue. Qui est que des scientifiques fous tuent des femmes pour garder une fille en vie et les transformant ensuite en statues de cire. En termes de saveur il ressemble beaucoup à un film de la Hammer de la même époque mais a la sauce Spaghetti. Des couleurs criardes beaucoup de sang et de nudité féminine est aucune atmosphère. Il aurait pu au moins utiliser des acteurs analogue italien jouant les rôles principaux. De plus cela n'aide pas à rendre un film crédible lorsque vos protagonistes sont à peine plus intelligents que les mannequins de cire du film qu'ils transforment. Personne n'a remarqué que toutes ces femmes disparaissaient même pas la police que se passe-t-il sur quelle planète somme-nous...
    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 1 412 critiques

    3,0
    Publiée le 22 août 2019
    Une perle des films gothiques, à l'ambiance délicieusement ténébreuse avec toute la panoplie de ce qui a codifié ce genre dans les années 60: actrices glamours, décors moyenâgeux, savant fou, découvertes macabres et cris dans la nuit. Le rythme est lent mais le charme désuet opère toujours. Une grande influence du cinéma de l'épouvante, au même titre que les métrages de Mario Bava.
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mai 2019
    Film d’épouvante franco-italien, à mi chemin entre une production Hammer et un Mario Bava, qui tient très grandement la route, notamment pour son atmosphère gothique, sa réalisation (quelques travellings intéressants), son utilisation du Technicolor, et surtout son suspense qui réussit à se renouveler au beau milieu, avec un changement de point de vue assez habille et d’un jeu entre rêve et réalité, une plongée dans les coulisses du macabre.
    Belle découverte.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 291 abonnés Lire ses 2 104 critiques

    3,0
    Publiée le 28 mars 2019
    Quel titre racoleur... Ce que les français appellent (contrairement au titre original) un "supplice", c'est une prise de sang...et encore, on ne voit jamais le moment de la piqûre... On a vu des films pour enfants plus violents que celui-ci. Néanmoins, la fin du film est vraiment bonne et morale, ce qui rattrape la première partie d'une heure où il ne se passe absolument rien (en bon film d'épouvante des années 60). Les paupières ont dû être maintenues manuellement pour ne pas rater la transition, souvent nette dans ce genre, entre l'exposition laborieuse et le concentré d'action qui constitue la fin. La chute qui révèle le secret de cette famille de fous est très ingénieuse, on ne s'y attend pas, sauf pour la véritable identité des mannequins de cire, si vous avez déjà vu La Maison de cire (vous serez spoilés). Et même sans l'avoir vu pour ma part, j'ai tout de suite compris la supercherie macabre (on a trop d'indices donnés dès le départ, dommage pour le suspens). Mais le vrai dénouement surprenant est celui de l'identité d'Elfie qui est le seul coup de théâtre qu'on attend réellement. Les dernières minutes se savourent comme un bon vieux Frankenstein spoiler: et son moulin qui brûle, avec le médecin taré et sa créature bloqués dans les flammes
    . La première partie est laborieuse, mais la fin en vaut la patience. Alors venez voir le manège macabre, mais pas effrayant ni sanglant pour deux sous, du Moulin des Supplices...
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 364 critiques

    3,5
    Publiée le 6 janvier 2019
    Faire dérouler la majeure partie de l'intrigue dans un moulin est original. Également le thème du savant fou voulant sauver sa fille en vidant ses victimes de leur sang et les transformant en statues. Une curiosité.
    Chaill
    Chaill

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 395 critiques

    2,5
    Publiée le 18 février 2018
    Ce petit film au charme désuet peut satisfaire les irréductibles nostalgiques du genre, mais c'est à peu près tout: le rythme est lent et ennuyeux, le concept des mannequins féminins plus vrais que nature est un plagiat non-assumé de l'Homme au masque de cire sorti quelques années plus tôt, et enfin les amourettes entre le héros et ses deux prétendantes paraissent aujourd'hui bien mièvres. Pour preuve cet extrait bouleversant entre Pierre Brice et sa Liselotte (on ne rit pas! ça vaut bien Britney ou Kimberly non?): "Tu m'aimes? - Oui depuis toujours. - Moi aussi mais je ne le savais pas - Comment l'as-tu su? - Ce qui m'a fait comprendre mon amour, c'est ton amour. Mais cet amour je ne puis te le donner. - Pourquoi? - Je ne peux te le dire". De rien c'est gratuit. Reste l'intrigue du film, qui tient en haleine tout de même: Notre bellâtre a vu sa deuxième prétendante mourir devant lui, et la revoit vivante le lendemain. Quel est donc le secret de ce moulin??
    Bruno65
    Bruno65

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 781 critiques

    1,5
    Publiée le 10 février 2016
    Une co-production franco-italienne soporifique et nullement angoissante.Malgré des maquillages soignés et le charme du moulin!
    Régis L.
    Régis L.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 163 critiques

    5,0
    Publiée le 10 octobre 2015
    Un chef d’œuvre d'épouvante avec le légendaire Pierre Brice. Le film explore le thème du savant fou. Ce dernier transforme des femmes en automates.
    heathledgerdu62
    heathledgerdu62

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 613 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juillet 2015
    Un chef d'oeuvre d'épouvante franco-italien avec le légendaire Pierre Brice et le regretté Gilles Carrel. Une fable envoûtante sur le vampirisme. Un film d'horreur à l'état pur qui nous terrifie avec effroi. Une oeuvre fascinante sur le mythe des vampires.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 24 août 2011
    J ai un petit faible pour tout les vieux films épouvante des années 50 a 70.ce moulin n est pas franchement ce que j ai vu de mieux, en effet c est long a se mettre en route mais se rattrape sur la fin.j aime Malgres tout cette ambiance et ces couleurs typique aux vieux films.
    calamarboiteux
    calamarboiteux

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 440 critiques

    2,0
    Publiée le 28 novembre 2010
    Dans un moulin de Hollande, le sculpteur Wahl confectionne des statues de cire. Hans qui le visite tombe amoureux de sa fille, qui y vit cloîtrée.
    Le titre italien est plus intéressant, mais on retrouve ici un sujet déjà traité, entre autre et avec maestria par Michael Curtiz (the mystery of the wax museum, 1933). Le film vaut donc plus par son décor : magnifique intérieur du moulin, saisissant défilé de suppliciés en cire ; et par son ambiance : tombeau lugubre, effets de vents, éclairages blafard ; que par le suspens lui-même. Mais si l’on devine aisément le mystère, certaines séquences sont assez réussies, et parfois angoissantes. Les deux rôles principaux sont joués sans panache, seule l’héroïne (Scilla Gabel) est interprétée avec bonheur. Quelques naïvetés, une scène finale prévisible mais grandiose, et un laboratoire assez fendard complètent cet ensemble qui mérite un (petit) détour.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 28 septembre 2012
    02 / 20 Alors oui c'était sans doute bien pour l'époque ! Mais le reardé actuellement est une véritable torture , on s'ennui , c'est plat ! On s'endore même ! Un filmqui va ravire les amateurs de vieux films fantastique des années 60 ! Mais pour moi c'est tous simplement insuportable ! J'ai detesté ! Mais alors réellement detesté ! Clairement à évité ! A savoir aussi quand je me suis mis a le regardé je ne savais pas de quand il daté ! ...
    BlindTheseus
    BlindTheseus

    Suivre son activité 200 abonnés Lire ses 2 566 critiques

    4,0
    Publiée le 6 mars 2009
    Digne rejeton de ces horrors-movies des 5O's-60's ayant tellement influencé d'auteurs par la suite (mais contenant également de ces oeuvres à constante sado-masochiste tellement mauvaises que même une critique semble déplacée...), ce film en l'occurence contient quelques sentences bien senties en dehors d'une esthétique suffisamment codée; & de la relation médecin/savant dont on ne peut s'empêcher d'en remarquer la singularité particulièrement réaliste!
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 719 abonnés Lire ses 3 799 critiques

    4,5
    Publiée le 21 décembre 2017
    Petit film d’un débutant qui laisse entrevoir de bonnes choses pour la suite. Des jeunes écologistes ont pour bonne habitude d’organiser des descentes dans des centres de vivisections pour libérer les malheureux cobayes. Lors d’une expédition un des leurs trop aventureux se trouve le pied enserré dans un piège à loup. Ses petits camarades l’abandonnent à son triste sort ce qui est quand même bien loin de l’idéal qui les fait agir.Quelques mois passent et les « coupables » décident d’aller chercher leur camarade enfermé pour trois ans et qui semble être victime d’expériences. En fait il s’agit d’une vengeance qui se soldera par la mort de la plupart d’entre eux dans un sous-sol labyrinthique. La première heure est captivante. La partie dans le sous-sol est moins réussie comme si l’auteur ne savait plus trop quoi faire de ses personnages. Soyons indulgents ne sachant pas ce que nous ferions nous-mêmes si on nous confier les manettes d’une réalisation
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top