Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Cinquième élément
    note moyenne
    4,2
    63671 notes dont 1653 critiques
    répartition des 1653 critiques par note
    604 critiques
    589 critiques
    146 critiques
    183 critiques
    88 critiques
    43 critiques
    Votre avis sur Le Cinquième élément ?

    1653 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 5261 abonnés Lire ses 10 448 critiques

    3,0
    Publiée le 31 août 2014
    L'un des èvènements majeurs du festival de Cannes 1997! Les voitures (et les taxis) qui volent, les dècors de la mègalopole new-yorkaise en images de synthèse, des mèchants hideux, un casting du tonnerre...Avec "Le cinquième èlèment", Luc Besson (à la hauteur de son savoir-faire) revient à ses premiers amours : la science-fiction! Budget pharaonique (les chiffres passent carrèment la barre des 75 000 000 €) et effets spèciaux de haut niveau, le rèalisateur français offre sa propre vision apocalyptique du futur avec de l'action bourrine et de l'humour dèjantè! Dans un XXIIIe siècle fascinant et colorè, Bruce Willis et Milla Jovovich partent en croisade contre le mal! La mission de Korben Dallas : sauver le monde! 1m 75, les yeux bleus, les cheveux oranges, de longues jambes, la peau douce...la perfection « bessonnienne » a un nom : Leeloo dite « le cinquième èlèment » . Cette femme est juste le bien le plus prècieux de l'humanitè! Vaillante, Jovovich est plus vulnèrable qu'elle en a l'air avec une sorte de timiditè et de pudeur propre au personnage (« dèfendre la vie jusqu'à la mort »). Certes, l'histoire part un peu dans tous les sens mais on se laisse prendre au jeu avec des moments vraiment fascinants (la scène à l'opèra). Côtè second rôle, c'est Gary Oldman, plus malèfique que jamais, qui tire son èpingle du jeu, contrairement à Chris Tucker qui en fait des tonnes en grande folle du showbiz! Trois Cèsars viendront s'ajouter à cette rèussite dont celui du meilleur rèalisateur et des meilleurs dècors! Veuillez attacher vos ceintures, cet opèra spatial musclè et loufoque devrait vous couper le souffle avec la zik d'Eric Serra! 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0 ! Big bada boum...
    JulienAllard
    JulienAllard

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 387 critiques

    5,0
    Publiée le 24 décembre 2013
    Pour ma millième note sur le site, une (très) grosse critique d'un film que je défendrai envers et contre tous les cinéphiles et les critiques de cinéma : Le Cinquième élément. D'abord, le réalisateur, Luc Besson. Ce dernier a deux visages cinématographiques. D'un coté le mauvais producteur - scénariste (Et encore ! Peut-on vraiment parler de scénario dans ces films ?) qui nous offre Taxi, Le Transporteur et autres navets qui lui rapportent gros en France et l'international. D'un autre coté, un réalisateur plutôt brillant malgré une baisse du régime à partir de Angel-A en 2005. Que seuls Le Dernier Combat et Léon soient reconnues par les critiques et les cinéphiles me laissent perplexe. Maintenant, le film. Besson, grand fan de Star Wars, veut réaliser un film de SF grand spectacle à l'américaine (avec des acteurs américains et tourné en anglais). Chose qui lui est facile grâce au succès critique et commercial en France et aux USA de Léon, son précédent film sorti en 1994. Le budget est de 90 millions de dollars et il s'entoure des meilleurs (Jean-Paul Gautier aux costumes et Moëbius aux décors). Et le film est un succès : près de 8 000 000 spectateurs en France et 200 000 000 dollars de recettes hors des USA ce qui en fait, à sa sortie, le film français le plus rentable à l'international. Le film remporte également 3 Césars dont celui de meilleur réalisateur pour Besson. Pour moi, ce succès est amplement mérité. voyons pourquoi ? La réalisation, dans la droite lignée de l'esthétique du Cinéma du Look auquel on rattache Besson, n'est pas trop proche du ''clip-show'' contrairement à ce qui est le plus souvent affirmé. Le scénario n'est plus si nul que ça malgré un coté manichéen (Bruce Willis contre le Mal absolu). Peut être que c'est le coté SF qui fait que cela marche plutôt bien ? Les acteurs sont également très bons : Bruce Willis fait du John McClane, Milla Jovovich incarne la femme forte et fragile à la fois si chère à Besson, Gary Oldman est parfait en méchant comme dans Léon. Et Chris Tucker est hilarant (et non, il n'est pas le Jar Jar Binks du film !). La musique d'Eric Serra est excellente en particulier lors de la séquence culte de la diva dance. Les effets spéciaux et les décors sont bons également (en même temps, c'est Moëbius aux décors !). Et oui, les costumes de Gauthier sont kitschs mais c'est ce qui leur donnent leur charme. Et avis personnel ,ils sont loin d'être aussi mauvais que dans Hunger Games ! Bref, un film pas si démodé !
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 951 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,5
    Publiée le 23 août 2013
    Le 5ème élément est surement le film de Luc Besson que j’ai le plus regardé, et il faut reconnaitre que c’est un superbe métrage. D’abord il est porté par une interprétation en béton. Bruce Willis trouve là un de ses meilleurs rôles indéniablement. Il mêle avec toujours autant d’habilité l’action et l’humour, et livre un personnage très bd absolument parfait. Il s’auto-parodie très souvent, et franchement c’est un pur régal. A ses cotés Milla Jovovich qui jusqu'à lors à trouvé ses meilleurs rôles chez Besson. Elle utilise à merveille son charisme, et si elle n’est pas aussi percutante que dans Jeanne d’Arc, elle offre vraiment une prestation de qualité, investit et convaincu qu’elle est. Ian Holm, toujours d’une grande précision dans son jeu, est ici remarquable, et convenait parfaitement au rôle qu’il lui a été confié, de même que Chris Rock. Honnêtement il avait le personnage le plus dangereux du métrage, celui qui pouvait se planter lamentablement. Si au début on se dit qu’il va très vite devenir agaçant, au bout du compte Rock parvient à éviter la catastrophe avec un certain panache. Gary Oldman enfin tient parfaitement la baraque dans le rôle du méchant. Il y a encore d’excellents seconds rôles. Le scénario est peut-être un peu tiré par les cheveux, et n’avance pas parfaitement. Le début manque de fluidité, il y a quelques poncifs très « bessonniens » (le passage final sur la guerre et l’amour est assez lourdingue), et des ficelles un peu grosses. Maintenant le métrage est très dynamique, il n’y a ainsi aucun temps morts. Les surprises sont nombreuses, il y a une pointe d’humour et de légèreté qui fait des miracles, des vrais moments de poésie parfois. L’ensemble est en fait bâti pour le divertissement pur, et ca fonctionne fort bien dans un style qui renvoie très clairement à la bande dessinée. Visuellement avec 75 millions Besson livre un film de SF qui n’a rien à envier aux super-productions actuelles. La mise en scène est de très bonne qualité, avec une pleine maitrise du sujet par le réalisateur. C’est propre, soignée, les angles de caméra en particulier sont judicieusement choisis pour valoriser les scènes. La photographie est très solide, colorée, luxueuse. C’est parfois même un peu flashy et légèrement kitsch, mais c’est volontaire, très clairement. Les décors sont excellents et très imaginatifs. Si aujourd’hui certaines images de synthèse ont un peu vieilli, l’ensemble reste magnifique à regarder. Le bateau dans la deuxième partie du film est sublime. Je note aussi les costumes, inventés par Jean-Paul Gautier. Ils sont très spéciaux et là aussi très kitsch, mais au final il donne un grain de singularité tonitruant au film. Le 5ème élément possède aussi de nombreuses scènes d’action. Il s’agit de cascades, d’explosion, de courses poursuites. Il ne faut surtout pas s’attendre à un film violent. C’est surtout très cartoonesque. Enfin la bande son est riche et variée. Elle offre de très bons moments mais c’est clair qu’il y a des contrastes audacieux. En clair, dans le genre film de SF ultra-distrayant, le 5ème élément est une pépite. Tout est quasiment au rendez-vous pour assurer un spectacle de haute volée. Le seul petit bémol pour ma part vient d’un certain manque de fluidité empesé par les lourdeurs d’un message pacifiste très caricatural qui plombe un peu la fin. Pour le reste, c’est du lourd.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 440 abonnés Lire ses 1 901 critiques

    3,0
    Publiée le 7 mars 2014
    Un bon divertissement signé Luc Besson. Si l'ensemble ne fait pas dans la finesse, et parait peu original (que ce soit par ses thèmes abordés, jamais en profondeur, ou par sa mise en scène), il reste néanmoins plaisant à regarder. Le scénario est vraiment simpliste, et les personnages ne sont jamais étudier en profondeur, on sait à peine qui ils sont, l'ensemble parait peu subtile... Mais c'est vraiment bien rythmé, les effets spéciaux, ainsi que les scènes d'action sont vraiment bien faite ! Coté acteur, c'est pas mal, on retient surtout Gary Oldman, totalement déjanté ! Bruce Willis lui est normal, à l'image de ses autres rôles de ce type, il est correct, il fait le boulot (en même temps son personnage ne réclame rien d'autre...). Bref un bon divertissement signé Luc Besson !
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 2 071 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juillet 2014
    Luc Besson nous bluff ici avec un film mélangeant humour, action et science fiction. Le Cinquième Element est vraiment un film pleins d'originalité, qui est drôle mais a quand même une histoire qui tient debout donc réunir tous ces éléments et arriver à satisfaire le public est génial ! Les effets spéciaux sont bien fait, les acteurs jouent très bien et on s'attache vraiment à chacuns d'eux bien avec leurs genres propre à chacuns. Comme quoi, ça a vraiment du bon de mélanger du français et de l'américain !
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    1,5
    Publiée le 5 juin 2013
    Seul point positif du film le travail de moebius pour la création de la ville et de certains personnages. Pour le reste c'est du besson,c'est à dire un scénario tenant sur deux lignes des dialogues pourrit,et des blagues d’une lourdeur intergalactique. Basique,idiot et insupportable.
    Jon "Scarecrow" Crane
    Jon "Scarecrow" Crane

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 24 critiques

    1,0
    Publiée le 8 août 2014
    « Le Cinquième élément » est un rejet pompeux futuriste ultra-imprégné sur de bien nombreuses productions outre-atlantique. Quand Besson, se référence de Scott en allant jusqu'à Gilliam, la finition conduit inévitablement à un flux indigeste de débilités et d'idioties insupportables au même titre que la plupart de ses productions. L'univers pourtant plaisant n'est qu'un stratagème pour masquer les déficiences de sa réalisation inconsistante. Les musiques sont incroyablement mal choisies et les costumes risibles car ridicules, conforte pendant tout la durée de ce désastre, à l'idée d'assisté à un défilé grand-guignolesque dans toute sa splendeur. Le casting qui quand bien même pèse son poids dans la balance et est surement le seul point positif du film, ne suffit pas à faire avancer la machine quand le souffle de la réalisation ne joue clairement pas en sa faveur - Mise en scène pauvre servant de véritable fourre-tout allant de personnages sommaire aux répliques affligeantes en passant outre d'autres éléments déconcertants de superficialité; font placés ce film aux antipodes d'un bon « classique ». Après tout, il s'agit du découlement normal d'un réalisateur qui ne se complaît qu'a filmé un empilement d'effets spéciaux, à travers une trame scénaristique bancale, qui pourtant partait d'une notion primaire intéressante, mais qui au finale ne fait que regroupé des entremetteurs idiots se donnant la réplique dans ce qui semblerait être un « bâclage expérimentaliste ». Ce « Cinquième élément » possède en fin de compte, bien la patte de son auteur, d'un mauvais goût sans précédent qui se voit surpassé par sa notion de départ et préfère se rabattre dans le traditionnel au lieu d'agrémenté son ouvrage d'audace, chose qu'il lui manque cruellement pour pouvoir devenir un « Blade Runner » made in France, film à partir duquel il s'est visiblement beaucoup inspiré (Non, les références scénaristiques et artistiques ne sont pas une forme d'aplomb, et mettre des costumes de trolls, n'en est pas une non plus...Bon, si je dois l'avouer mais produire un mélange quasi-infâme avec, c'est de l'audace mise au profit d'une cause inutile) .La forme cache ici le fond, la beauté de la majeure partie des décors est misée au profit de la richesse évaporée du script d'origine. Une critique sociétaire qui est bien loin de rivalisée avec les autres intéprétations indémodables du même thème, comme le fameux « Brazil » ou le moins connu « Truman Show ». Besson en tête, l'inéluctable devait donc se produire. Une production au caractère bien trempé - un caractère imbécile qui se retrouve dans sa finalité, et ne peut que démontré l'idiotie du contenu. L'intention était fort louable, mais à force de puiser dans les références, le peu d'inspiration propre à ce cher Besson n'est retrouvée que dans la stupidité de son ensemble. Si l'on ne peut lui enlever son statut de «classique», on pourra en revanche discuté sur ses nombreux défauts - qui laisse parfois place à des astuces de réalisation convenue et bien associées à son sujet - et le classer dans une catégorie, rajoutée pour les œuvres de son envergure : les mauvais classiques.
    legend13
    legend13

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 911 critiques

    5,0
    Publiée le 18 janvier 2012
    Avec "Léon", Le Cinquième élément est le meilleur film de Luc Besson. Un film d'action futuriste doté d'un humour rare dans ce genre de film. Bruce Willis est toujours aussi excellent en sauveur de l'humanité, Gary Oldman est tout aussi machiavélique que dans "Léon" mais à un degré en dessous. Chris Tucker est tout simplement génial dans la peau d'un animateur déjanté. Un vrai régal. A voir absolument.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 693 critiques

    4,5
    Publiée le 15 décembre 2019
    Luc Besson avait vraiment beaucoup de talent. Après Le Grand Bleu, Léon, il nous surprend encore avec un film de science-fiction qui entrera dans l'histoire. Et quelle histoire : pour vaincre le mal, tous les 5000 ans, un cinquième élément doit sauver le monde. Mais dans le futur, des espèces tenteront tout pour éliminer cet élément mais ils devront alors affronter Bruce Willis. Ambiance, humour, effets spéciaux, rythme, action, ... tout y est. Bref : une grande réussite méritant presque le 5 étoiles.
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 903 critiques

    4,0
    Publiée le 5 mars 2009
    Bruce Willis sauve le monde aidé par Milla Jovovich, tout cela orchestré par un Besson plus qu’inspiré. Avec une esthétique superbe, de l’action, Besson montre son plus grand film depuis le Grand Bleu.
    bolt
    bolt

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 789 critiques

    4,0
    Publiée le 4 janvier 2015
    Le cinquième élément s’avère être un très bon film de science fiction. Il est tantôt drôle, tantôt émouvant, et l'ensemble du film est très bien réalisé. cerise sur le gâteau, l'histoire qui nous est raconté est plutôt plaisante. Bref, j'ai passé un agréable moment devant ce film.
    moket
    moket

    Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Un bon film qui vaut surtout par ses superbes décors futuristes: un univers vraiment intéressant. Le scénario, lui, est un peu classique, et l'humour un peu facile et enfantin, mais ça fonctionne bien quand même.
    Jérémie Deuzé
    Jérémie Deuzé

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 623 critiques

    4,5
    Publiée le 6 août 2017
    Totalement différent des films que j'ai vu précédemment, le cinquième élément est résolument différent. Ses décors, ses personnages, les interprètes, tout dans ce film est étrange, presque lunaire. Finalement, ce film, monument de Besson, surprend et on est fan.
    NusaDua
    NusaDua

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 563 critiques

    4,5
    Publiée le 27 août 2013
    L'un des tous meilleurs films de Luc Besson, un film de science-fiction total, un space-opéra à l'univers unique, avec un casting parfait et de nombreuses scenes cultes. J'adore !
    Attigus R. Rosh
    Attigus R. Rosh

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 2 094 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mars 2017
    Le Cinquième Élément est un excellent film de Luc Besson. L'histoire est très intéressante, surtout de la part d'un réalisateur qui a la réputation de réaliser des films avec de faibles scénarii. Le film se paye le luxe de grandes stars du cinéma : Bruce Willis, Milla Jovovitch, Gary Oldman, Ian Holm, Chris Tucker ou encore Matthieu Kassovitz. Tous sont très bons (notamment Bruce Willis et Gary Oldman) à l'exception peut-être de Chris Tucker, dont le personnage est absolument insupportable, je trouve même qu'il gâche le film par son côté gaguesque mal dosé. La critique du présentation complètement extraverti est bien vue, mais le personnage est vraiment très lourd. Les scènes d'action ont un peu vieilli mais elles marchent plutôt bien. Les effets spéciaux sont vraiment de qualité. La très grande majorité des costumes et des décors sont réussis. L'humour marche très bien (à l'exception du personnage de Chris Tucker). La musique d'Eric Serra est excellente. Elle colle parfaitement à l'ambiance stellaire du film. La chanson d'Inva Mula Tchako est particulièrement réussie. On ne s'ennuie pas. C'est très réussi.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top