Mon compte
    Free Love
    note moyenne
    3,8
    857 notes dont 79 critiques En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 79 critiques par note
    15 critiques
    27 critiques
    29 critiques
    7 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur Free Love ?

    79 critiques spectateurs

    Méghann B
    Méghann B

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 20 février 2016
    Allez le voir les amis. C'est un film qui est puissant et riche en émotions. On rit, on pleure... Ça fait du bien de voir ce genre de film au cinéma. Mention à Julianne Moore qui est au sommet dans ce film. Gros Coup de coeur pour ce film
    Abejoroos P.
    Abejoroos P.

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    4,0
    Publiée le 20 février 2016
    Film un peu triste, mais emouvant, et finalement plein d'energie. Une histoire vraie trez bien racontée. Julianne Moore superbe dans le role principal.
    colombe P.
    colombe P.

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 695 critiques

    5,0
    Publiée le 19 février 2016
    Un très bon et très beau film, tiré d'une histoire vraie.
    J'ai été très intéressée et très émue.
    C'est très poignant.
    lacroix p
    lacroix p

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 119 critiques

    3,0
    Publiée le 19 février 2016
    C'est du lourd !
    Je pense que même sans les dialogues et les sous titres, il aurait été très facile de suivre le drame, "Philadelphia" version lesbien et bataille pour l'égalité, pas bien original. On ne s'ennuie pas malgré les très grosses ficelles.
    Évidement Julian Moore est excellente, cela suffit au film
    Christian G.
    Christian G.

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 19 février 2016
    C'est une très belle histoire d'amour entre 2 femmes très émouvante et à la destinée tragique. Pour vivre leur amour, elles s'efforcent de composer et de louvoyer avec une société à la morale castratrice, pleines de préjugés, de tabous et d'interdits.
    Mais, la maladie à l'issue fatale d'une des compagnes, va bousculer leur couple et briser le relatif anonymat qu'elles ont cherché à instaurer.
    Très vite, elles vont être confrontées à l'injustice d'une société qui n'accorde pas les mêmes droits aux couples homosexuels: notamment à situation égale pour la compagne survivante. Au départ, elles ne voulaient pas transformer leur cas en action militante. Mais face à l'urgence, elles consentent d'être les portes - drapeaux de la cause homosexuelle, qui trouvera une issue heureuse (la pension de réversion pourra être versée, et permettre à la compagne survivante de conserver la maison).
    Ce combat, m'évoque les années sida et les drames humains qui ont suivi. Outre, la perte d'un être cher, un conjoint n'avait aucun droit sur les biens acquis en couple, et à l'époque trop nombreux se sont retrouvés expulsés de leur domicile commun.
    A titre personnel, la fin du film m'a bouleversé et est particulièrement poignante, je n'ai pu retenir mes larmes, tant il me rappelait les tout derniers instants de mon compagnon. Allez le voir sans hésitation!
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 273 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    3,5
    Publiée le 19 février 2016
    Le film relate une véritable histoire d'amour forte et magnifique dans l'Amérique des années 2000, celle de Laurel Hester et Stacie Andree.

    "Ce qui, au départ, était une histoire personnelle d’amour et d’identité est devenu en 2005 un élément central dans la lutte mondiale pour la justice et l’égalité des droits. Pour le couple, ce combat intervient à un moment décisif de sa vie." Précisent, les notes de productions.

    C'est là le grand mérite de ce long-métrage. Appuyer sur la bataille menée par Laurel Hester pour faire valoir ses droits. Une lutte qu'elle mènera jusqu'au bout pour, qu'après sa mort, la pension revienne "normalement", à celle qui partage sa vie, Stacie Andree. Un combat dur et douloureux qui a réussi à faire bouger les mentalités dans l'État du New Jersey, dans d'autres états d'Amérique, ensuite.

    Je passe sur une mise en scène qui se cache derrière le propos, mais retiens le courageux engagement des comédiens.

    La prestation de Michael Shannon toute en retenue. Celle plus inattendue et tout à fait excellente de Steve Carell. Ellen Page totalement investie dans le rôle. L'actrice s'est sentie très honorée de participer à ce projet. La grande et magnifique Julianne Moore qui n'a plus rien à prouver, juste laisser passer un message déchirant. "L’amour fait partie intégrante de la vie de tout être humain. C’est absurde de priver quiconque du droit d’aimer l’homme ou la femme de son choix", a déclaré Julianne Moore.

    Le mot de la fin à un acteur que je ne connaissais pas, Luke Grimes "C’était intéressant de se rendre compte de ce qu’on ressent quand on cache un lourd secret sans pouvoir révéler sa véritable identité à qui que ce soit. On comprend à quel point cela peut affecter notre vie quotidienne".

    Loin d'être totalement maîtrisé, ce film marquera ma mémoire. En ce qui me concerne, là, réside l'essentiel.
    Cine vu
    Cine vu

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 580 critiques

    1,0
    Publiée le 18 février 2016
    Love Story 2

    Ouais bon… Encore une performance pour Julianne Moore dans son palmarès mais le scénario (tout est dans le synopsis) est loin d’être suffisant pour nous emporter.

    La cause militante est essentielle, les acteurs sont bons et la réalisation est impeccable mais le tout est trop larmoyant, on connaît la fin au tout début et, malgré l’importance du sujet, on se lasse de ce mélo sauce Barbecue.

    Julianne Moore en fait des tonnes (pourquoi cette coupe année 80 ?), Ellen Page roule des épaules, Steve Carell cabotine, seul Michael Shannon reste sobre et dans le ton.

    C’est « Love Story » copié-collé mais version gay, alors même si on lutte pour l’égalité des droits, pas la peine de faire dans la guimauve quand même. La romance à l’eau de rose doit trouver ses limites et les américains ont tendance à l’oublier.

    Dommage Peter Sollett nous laisse de glace sur un sujet brulant.
    Extravadaz
    Extravadaz

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 156 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2016
    Encore tiré d'une histoire vraie, celle d'une femme mourante se battant pour que sa compagne obtienne sa pension une fois sa mort prononcée. Évidement cette histoire est dans l'air du temps, avec les combats pour ou contre le mariage homosexuel.

    Le scénario est ultra classique, découverte des deux protagonistes, leur première rencontre puis la montée du sentiment amoureux, la mise en couple, le pacs et la maladie de la plus âgée, le lieutenant de police et le combat pour faire triompher leurs droits. Si vous connaissez cette histoire, la fin n'est pas une grande surprise mais le propos du film est bien autre.

    Julianne Moore joue Laurel Hester, celle qui va être malade. Pour tout cinéphile qui se respecte il est inutile de présenter cette actrice, malheureusement trop peu présente à l'écran selon moi. Ses plus grands rôles sont pour moi dans Hannibal, The Hours, The Forgotten, Children of Men (chaudement recommandé par mes soins, grand film), Chloé. A chaque fois elle joue bien, et encore ici elle est superbe, à la fois forte (dans les bons comme dans les mauvais moments) et fragile. Sa transformation physique est très réussie sur la fin, bravo aux maquilleuses. Sa partenaire Stacie est jouée par Ellen Page, elle aussi très talentueuse, révélée à l'écran dans le huit clos Hard Candy (hautement recommandable), mais aussi dans la comédie Juno (un classique), je l'ai aussi aimé dans Bliss et dans Inception. Elle a même joué dans un jeu vidéo en motion-capture : Beyond Two Souls des Français de Quantic Dream (jeu superbe, à la frontière entre le cinéma et le jeu vidéo). Je ne sais pas trop si elle a été choisi pour ça, mais elle a récemment fait son coming out, donc elle est très à propos pour ce rôle qu'elle joue à merveille. On sent cette complicité entre les deux actrices c'est assez dingue. Mais les rôles masculins ne sont pas en berne non plus, on trouve Michael Shannon (très bon acteur, rarement de grands rôles mais toujours bon) dans le rôle du coéquipier de Laurel, qui va la défendre jusqu'au bout malgré ses sentiments amoureux pour elle. Ma grande surprise fut de voir Steve Carell dans un rôle tout à fait savoureux, celui d'un juif gay, défenseur des droits des homosexuels, absolument génial. Depuis quelques temps il se détache des films drôles (Foxcatcher, a voir absolument, son meilleur rôle) et c'est plutôt pas mal du tout.

    La mise en scène de Peter Sollett est à l'image du film, très douce, pas de gros mouvements brusques des ses caméras, et il sait bien filmer les visages, et de ce fait retranscrire les différentes émotions des protagonistes. La musique est magnifique aussi, un thème revient souvent, et il a réussi à me mettre les larmes aux yeux. Puis à la fin je regarde le générique et j'attends le nom du compositeur...et la....mon génie Hans Zimmer, ok donc je comprends. Il n'est pas seul puisque Johnny Marr (inconnu pour moi) l'a aidé. De très beaux moments musicaux en tout cas.

    Comme je le disais, le scénario est malheureusement trop classique mais en même temps quand on s'attaque à une histoire vraie, c'est difficile de sortir des sentiers battus, fort heureusement je n'avais pas lu cette histoire et je me suis laissé plonger dedans. Du reste à la fin du générique on voit quelques photos des "vraies" femmes qui ont inspiré ce film, et je dois dire que le choix des actrices fut très à propos. Bon j'étais en train de sécher mes larmes du coup je n'ai pas tout vu, mais c'est un beau message.

    Au final nous tenons la un très bon film, bien mis en scène et surtout porté par un duo d'actrices formidables, mais les rôles masculins sont aussi très bons, bref un superbe casting. Porté par une musique sublime de mister Zimmer, ce film est une ode à l'amour, qu'il soit hétéro ou homosexuel, un combat qu'on suit avec hardeur et tristesse.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 593 abonnés Lire ses 3 380 critiques

    3,5
    Publiée le 17 février 2016
    Julianne Moore nous avait déjà empoigné le cœur avec Still Alice en 2015. Cette année, son personnage n’a pas l’Alzheimer mais un cancer du poumon. Sa famille se résume à une jeune femme jouée par Ellen Page. Le duo surprend. On a au départ, un peu de mal à croire à cette relation entre deux femmes aux personnalités, aux âges et aux physiques complètement différents. Bienheureusement, la force de conviction des deux actrices finit par nous séduire et nous rendre coupable de ne pas avoir adhérer plus tôt. Leur histoire est portée à l’écran avec beaucoup de pudeur et c’est à peine si nous voyons un baiser. Cette retenue amoindrie l’intensité de cet amour pourtant sincère. Et puis débarque cette maladie incurable qui va métamorphoser une nouvelle fois la grande actrice. Le combat qu’elles vont mener en parallèle est trop touchant. Trop car on ne s’étonnera pas de voir couler des larmes le long de nos joues. Malheureusement, cette émotion qui nous traverse est liée au spectacle de ce combat pour l’égalité et non pour le lien qui unie les deux femmes. Free Love aurait pu être un très beau film d’amour mais la volonté du réalisateur était de présenter cette histoire vraie de pension et de solidarité et de ce fait, nous fait un peu moins vibrer.
    D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    Sandrine S.
    Sandrine S.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 72 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2016
    J'ai adoré !!! Un très beau film. Une très belle histoire d'amour entre 2 femmes. Les 2 actrices jouent à merveille.
    nokidoki
    nokidoki

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 443 critiques

    4,5
    Publiée le 16 février 2016
    Pour la métamorphose et la prestation de Julianne Moore ; pour la prestation exceptionnelle et sidérante de Steve Carrel (qui devient petit à petit un grand du cinéma) ; ce film est à la limite du chef d'oeuvre.
    L'histoire est prenante à tout point de vue, par l'écriture et par l'émotion.
    Un film à voir, surtout dans une France qui vient de se battre pour obtenir le droit au mariage des couples homosexuels.
    ATHMOS.ONER
    ATHMOS.ONER

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 246 critiques

    4,0
    Publiée le 16 février 2016
    La critique n’avait pas apprécié à sa juste valeur la prestation de Julianne Moore dans « Still Alice ». Malheureusement elle continue de ne pas souligner sa performance dans « Free Love » alors qu’elle n’hésite pas à se montrer profondément faible et ravagée par la maladie.
    Si la critique à raison sur un point : le film est réalisé de façon très classique, elle oublie de souligner le jeu d’acteur impeccable de Julianne et d’Ellen Page qui sont toutes deux sobres, justes et touchantes.
    De plus, si la forme du film n’atteint pas les sublimes touches artistiques de « Carol », le fond est aussi fort. Ce qui, en soit, est déjà une réussite majeure tant le sujet su lesbianisme est souvent mal traité au cinéma.
    Et à ceux qui reprochent le côté lacrymal du film, je vous demande comment ne pas être ému par une telle histoire ? La mise en scène sobre ne tire pas lourdement sur les ficelles, c’est bel et bien la profonde injustice et la force du couple qui humidifie nos yeux.
    Le film évite les clichés, même s’il les aborde de près, et propose de montrer un combat utopique tiré d’une histoire vraie, qui aura eu des répercussions bénéfiques pour la tolérance des homosexuels.
    Voilà une bien belle histoire d’amour, de courage et d’humanité à ne pas manquer.
    Scouby64
    Scouby64

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,0
    Publiée le 16 février 2016
    Très beau film tout en finesse. Julianne Moore et Ellen Page jouent juste, sans excès, ni exagération. L'histoire: une femme flic qui veut simplement être reconnue pour ce qu'elle est, à savoir une grande officier de police. Celle-ci tient à ne jamais exposer sa vie intime jusqu'à ce que la maladie prenne le dessus et que sa compagne risque de tout perdre... Histoire profondément touchante.
    A voir!
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 665 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    4,5
    Publiée le 15 février 2016
    Un mélodrame très poignant, bouleversant, délicat, sublime.
    J'ai été très touchée par cette histoire et les deux actrices sont magnifiques.
    Svetlana N.
    Svetlana N.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 93 critiques

    3,5
    Publiée le 15 février 2016
    Une belle et triste histoire d' amour de deux femmes homosexuelles
    Mais c'est plutôt un téléfilm. C'est super bien joué par tous les acteurs. A vrai dire ce sont eux qui font le film
    Un beau combat pour l égalité.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top