Mon compte
    Virgin Secrets
    note moyenne
    2,9
    110 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Virgin Secrets ?

    10 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    0 critique
    3
    4 critiques
    2
    4 critiques
    1
    2 critiques
    0
    0 critique
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 3 890 abonnés Lire ses 6 critiques

    3,5
    Publiée le 8 septembre 2019
    Melissa rend visite à son ancienne belle-famille pour leur dire qu'elle est enceinte de l'enfant de Ronnie, son premier et seul amour qui est mort depuis plusieurs années... Philip, le frère, et Charlène, la mère, ne savent pas comment réagir à cette nouvelle étrange. Après une période de doute, ils décident de creuser pour tenter de découvrir la vérité. Explication plausible ou irrationnelle, c'est tout ce que l'on va découvrir avec cette histoire qui est construite comme un puzzle puisqu'il y a à la fois cette «enquête» sur l'identité du père, mais aussi quelques flashbacks qui remontent jusqu'à la mort de Ronnie. Adapté d'un roman de John Searles paru en 2002, "Strange But True" est un film qui comprend deux parties très différentes l'une de l'autre, mais qui se complètent bien. Le film commence comme un simple drame sur le deuil avant de prendre une tournure plus sombre et même sordide lors d'une dernière partie proche du thriller qui est angoissante et intense. Le virage est peut-être un peu trop brutal, ce qui peut nuire à la crédibilité de l'histoire, mais à la limite je préfère cela à savoir quelque chose de surprenant et de divertissant plutôt que quelque chose de linéaire avec une révélation prévisible ou décevante. En somme, "Strange But True" est un bon thriller qui est bien ficelé, qui tient en haleine jusqu'au bout et qui est porté par un bon casting.
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 944 abonnés Lire sa critique

    2,0
    Publiée le 3 août 2020
    Alors que son petit ami Ronnie est mort depuis cinq ans, Melissa débarque un beau jour chez la mère et le petit frère de ce dernier. Enceinte jusqu'au cou, elle leur annonce être persuadée que son bébé est le fruit miraculeux de sa relation passée avec Ronnie...

    Comme on peut l'imaginer, les membres présents de la famille de Ronnie, tout comme le spectateur, accueillent forcément la nouvelle et cette plutôt bonne idée de départ de "Strange But True" avec incrédulité. Mais, passé la stupéfaction naturelle, on comprend vite que la douleur encore omniprésente de leur deuil va amener cette mère et son fils à laisser le doute s'emparer d'eux. Dans un sens, le statu quo de désespoir dans lequel leurs vies respectives (et leurs rapports) se sont enfermées ne leur laisse pas d'autre choix que de s'interroger sur le sens à donner à cette nouvelle pour avancer.
    Ainsi, la première partie du film va suivre principalement les investigations menées par la mère et son fils mais elle va aussi y mêler rapidement d'autres points de vue comme celui du père parti lâchement pour se reconstruire de son côté ou celui de Melissa vivant près d'un charmant couple de personnes âgées. Ces longues présentations avec ces personnages marquées au fer rouge par la mort de Ronnie sont bien entendu un simple prétexte à un jeu de fausses pistes, où le film semble particulièrement avoir du mal à entretenir la flamme de l'irrationnel (et c'est plutôt dommage).

    Si vous êtes le genre de spectateur à passer toutes les hypothèses restantes en revue dans votre tête, vous vous rendrez vite compte qu'il n'en reste pas énormément et c'est sans doute là le gros problème du principal twist de "Strange But True". En effet, avec un peu de jugeote pour déjouer les faux-semblants sur lesquels le film insiste lourdement et un esprit un poil tordu (il faut bien le reconnaître), il est fort possible de lever le voile sur le rebondissement majeur de l'intrigue avant sa révélation ou, au moins, avoir de forts soupçons sur sa teneur. De fait, même si sa manière d'être amené lui permet d'être un minimum efficace, sa force d'impact en ressort considérablement diminuée et accentue le côté très insignifiant de l'ensemble du long-métrage qui n'a désormais plus qu'à remplir le cahier des charges d'une dernière partie de thriller très lambda.
    On reconnaîtra néanmoins qu'il le fait plutôt bien, en ne perdant jamais de vue la force des liens qui unissent les personnages principaux dans l'adversité et en donnant du sens au parcours de chacun jusque dans ses ultimes instants vecteurs d'une belle note d'émotion. Les prestations d'un excellent casting, des plus jeunes (Nick Robinson et Margaret Qualley) aux adultes (Amy Ryan, Greg Kinnear, Blythe Danner et Brian Cox), y sont sans doute pour beaucoup.

    Dans la catégorie des thrillers oubliables, "Stranger But True" se place au-dessus de la mêlée grâce à son exécution correcte et à sa qualité d'interprétation mais le film ne proposera pour ainsi dire jamais d'autres arguments aussi forts...
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 634 abonnés Lire ses 3 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mai 2021
    « Strange but true » sorti en juin 2019 est assurément une bonne surprise pour les amoureux de thrillers haletants qui n’ont plus si souvent l’occasion de frissonner en se mettant une bonne histoire sous la dent. Non pas que le scénario écrit par Eric Garcia à partir d’une nouvelle de John Searles soit d’une originalité folle mais sa construction astucieuse tout comme sa crédibilité de bon aloi, apportent les ingrédients utiles à un solide suspense. spoiler: Comment croire la fiancée d’un jeune homme décédé tragiquement cinq ans auparavant quand elle débarque chez le frère et la mère de celui-ci en leur annonçant qu’elle est enceinte du défunt ? Procréation par congélation de sperme post mortem ? Affabulation ? Supercherie intéressée ?
    Comme l’indique son titre, l’intrigue très fluide délivrera progressivement la part de vérité que recèle cette nouvelle incroyable. L’ensemble dirigé par Rowen Athale, réalisateur confidentiel, bénéficie d’un casting relevé complétement apte à faire monter l’angoisse. Greg Kinnear, Amy Ryan , Brian Cox, Blyth Danner épaulés par les plus jeunes Nick Robinson et Margar et Qualley sont tous très sobres et convaincants, faisant de « Strange but true » un excellent thriller de divertissement qui certes ne renouvelle pas le genre mais contribue à le maintenir vivace dans un moment où les producteurs ne jurent plus que par les adaptations Marvel ou Comics plus aptes à développer la panoplie de SFX dont les jeunes spectateurs sont si friands.
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 109 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 15 avril 2021
    L'idée n'est pas mauvaise, les personnages sont crédibles, ce qui est la principale qualité du film. En revanche, le scénario est très mal construit avec des flash back inutiles, des longueurs, du bavardage. Et, si le début est mystérieux, la fin sombre dans toutes les conventions des thrillers les plus médiocres.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 87 abonnés Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 25 mai 2021
    Le mystère du début sur la fille enceinte rend curieux. Mais au fil des révélations couplées
    incohérences, on s'y ennuie peu à peu. Puis l'entrelacement flashback / présent à la fin est difficile à
    suivre.
    Gustave Aurèle
    Gustave Aurèle

    Suivre son activité 46 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 13 septembre 2020
    Un très bon thriller psychologique qui emprunte des chemins non balisés pour raconter son histoire pas banale.
    Dany R
    Dany R

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 406 critiques

    3,0
    Publiée le 3 août 2020
    Beaucoup de défauts dans ce thriller mais une certaine originalité qui permet de se laisser absorber pas l'intrigue. D'autant plus que l'interprétation est excellente.
    Shirokuromelt
    Shirokuromelt

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 355 critiques

    2,5
    Publiée le 31 juillet 2020
    La deuxième partie fonctionne très bien mais la première est mal fichue, c'est une sorte d'exposition trainant en longueur et peinant visiblement à exploiter efficacement l'élément irrationnel qu'elle propose, il en résulte un mélange des genres assez maladroit qui relègue le film au rang de l'anecdotique, mais la révélation du noeud de l'intrigue est assez surprenante (pour ne dire que ça) pour qu'on se prète au jeu.
    Ykarpathakis157
    Ykarpathakis157

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 10 critiques

    1,5
    Publiée le 4 août 2020
    Nous connaissons tous l'histoire c'est-à-dire qu'une fille se présente et dit à maman ou papa qu'elle est enceinte d'un enfant de leur premier fils décédé cinq ans plus tôt. Elle nie avoir eu des relations sexuelles avec un autre homme depuis sa mort et de manière absurde, aucune raison ne lui est demandée pour des détails à l'appui de son affirmation apparemment scandaleuse. Par conséquent l'histoire intrigante ne fonctionne pas et ne peut pas fonctionner. Le film parle beaucoup de la blessure à la jambe du fils survivant qui n'a rien à voir avec la principale intrigue du film. Aucun des personnages n'est sympathique. Il y a des rebondissements qui ont pour la plupart peu ou pas de sens. Le montage final des scènes est agaçant et totalement inutile...
    billuppe
    billuppe

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 30 juillet 2020
    . Cela a attiré mon attention mais le rythme est trop lent jusqu'aux 20 dernières minutes, la chose devient intéressante. Les conseils sont gardés votre patience jusqu'au dernier, peut avancer rapidement une partie dans la première heure.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top