Notez des films
Mon AlloCiné
    Doctor Strange
    note moyenne
    4,0
    19856 notes dont 1006 critiques
    répartition des 1006 critiques par note
    169 critiques
    368 critiques
    316 critiques
    111 critiques
    30 critiques
    12 critiques
    Votre avis sur Doctor Strange ?

    1006 critiques spectateurs

    Chevalier du cinéma
    Chevalier du cinéma

    Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 338 critiques

    3,0
    Publiée le 8 mars 2019
    Après l’ouverture spectaculaire de la Phase 3 du Marvel Cinematic Universe avec l’excellent Captain America : Civil War des frères Russo sorti fin avril 2016, le studio dirigé par son grand gourou Kevin Feige poursuit sa troisième phase avec un deuxième film consacré à un tout nouveau super-héros des écuries Marvel encore jamais vu sur grand écran : Doctor Strange. Réalisé par Scott Derrickson, Doctor Strange avait de quoi intriguer car introduisant un nouvel univers dans le MCU à savoir la magie et le mysticisme qui entoure les aventures de son personnage. Et donc, sans être la meilleure production du genre, ce quatorzième film estampillé Marvel est un sympathique divertissement mais dont la forme et le scénario ont déjà été vu de très nombreuses fois… au risque de commencer sérieusement à lasser les spectateurs. Stephen Strange est un talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Stephen Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger la Terre et ses habitants. Les deux superproductions Marvel de l’année étant toutes deux sorties en salle, il est donc venu le temps de dresser un bilan de ce cru 2016. Ce fut en effet une très bonne année à mon sens pour Marvel Studio qui, avec son Captain America : Civil War comme inauguration de la Phase 3, à su combler les attentes avec un film spectaculaire et jouissif, sorte d’Avengers 3 avant l’heure. Puis après une pause de plusieurs mois, débarque dans les salles le film Doctor Strange, mettant en scène un personnage une fois de plus méconnu du grand public mais qui commence à s’habituer à l’introduction de nouveaux héros peu connu à l’image des Gardiens de la Galaxie (gros succès en 2014) et d’Ant-Man (petit succès pour Marvel, mais succès, en 2015). S’il fallait opposer ces deux opus Marvel de 2016, notre préférence ira forcément se ranger du côté de Captain America : Civil War plutôt que sur Doctor Strange de Scott Derrickson. Mais n’allez pas croire que Marvel nous livre un mauvais film de super-héros, au contraire, Doctor Strange se révèle être un sympathique divertissement de la Maison des Idées mais qui commence à révéler à mon goût les grandes limites du système du MCU et de la méthode Kevin Feige. En effet, le film de Scott Derrickson qui certes met en scène quelque chose d’assez nouveau dans le MCU avec la magie, les sorciers, les dimensions et les voyages métaphysiques colorés très visuels, n’est finalement pas très nouveau… Doctor Strange n’est rien d’autre qu’une simple origin story comme nous l’avons vu avec Iron Man (surtout avec ce film d’ailleurs) mais aussi Captain America : First Avenger ou Ant-Man. La structure narrative du film suit à la lettre les codes du genre : Stephen Strange est un éminent neurochirurgien qui se la pète comme jamais (=Tony Stark gros milliardaire vendeur d’arme à la grosse tête), un grave accident bouleverse sa vie (comme pour notre cher Tony Stark), notre héros se lance dans une quête d’identité et est amené à acquérir de grands pouvoirs (Tony Stark change de personnalité suite à son accident et s’invente une super-armure). En claire, avec ce quatorzième film Marvel, on peut dire que la surprise n’est plus là car jamais le spectateur n’a peur pour son héros et surtout qu’il connaît déjà la fin avant même que le film ne commence tant les enjeux et les motivations des méchants sont archi-classiques et ultra-prévisibles (le fameux : « Je veux détruire le monde » qui commence franchement à lasser et énerver). Un scénario forcément symbolique de la vision de Kevin Feige quand il s’agit d’introduire un nouveau personnage et une technique qui nous prend vraiment pour des pigeons il faut bien l’avouer. Mais preuve que la recette fonctionne car le public est au rendez-vous à chaque fois et que les films fonctionnent toujours bien au box-office. Mais il va falloir trouver de vrais scénarios plus originaux et nouveaux pour captiver d’avantage car la technique de l’origin story classique commence à lasser le spectateur, même fan comme moi du MCU. Hormis ce gros défaut de forme du scénario et de narration, Doctor Strange reste comme je l’ai dit un bon divertissement comme l’était Ant-Man par exemple. Une forme de routine s’est définitivement installée dans le MCU et elle ne peut être brisée que par les films choraux comme Avengers ou Captain America : Civil War, et encore. Mais donc, grâce à ce nouvel univers mystique et magique introduit par les aventures de Stephen Strange, le spectateur prend plaisir à suivre cette histoire où les trouvailles visuelles ne cessent de nous impressionner, nous avons probablement un des plus beaux Marvel visuellement parlant ! Entre délires psychédéliques, voyages inter-dimensionnels colorés, explorations d’espaces temporels, de dimensions Miroir ou Noire, Doctor Strange est juste jouissif avec des moments qui convoquent Matrix des sœurs Wachowski et Inception de Christopher Nolan. La mise en scène de Scott Derrickson est inventive et très dynamique, il y a en effet beaucoup d’action dans le film et aussi pas mal d’humour qui fonctionne très bien par moment (notamment la fameuse cape du docteur). Généralement pour ce qui est du divertissement et du côté ludique, Marvel sait y faire alors que pour les histoires originales, il y a encore beaucoup de travail à faire pour convaincre. Finalement, l’aspect série est de plus en plus flagrant au fil des films qui sortent par année puisque Doctor Strange livre avec ses deux scènes post-génériques de nombreux éléments intéressants pour la suite du MCU. Il s’agit peut-être du grand problème qui s’observe aussi pour tous les films du Marvel Cinematic Universe, les films ne semble là que pour introduire l’avenir à chaque fois, ils ne se contentent jamais d’être un seul et même film avec une identité propre, la notion d’univers étendu étant toujours là et pesante sur chaque film. Bien évidemment j’avoue apprécier beaucoup ces scènes post-génériques et je les attends avec impatience à chaque production Marvel, mais je commence à prendre conscience de la limite et du souci de cette idée qui limite l’identité que tente de se construire chaque film du MCU. En tant qu’origin story, Doctor Strange ne sert finalement qu’à introduire ce personnage et à préparer la suite, aussi bien sur Avengers : Infinity War que sur Thor : Ragnarok ou un éventuel Doctor Strange 2, ce qui fait qu’on pense désormais plus à la suite qu’au film lui-même qui risque d’être plus oubliable que les fondamentaux comme Iron Man, Avengers ou les Captain America à mon sens. Enfin, impossible de conclure sans évoquer le casting du film qui révèle également des points positifs et des limites de ce quatorzième opus du MCU. D’abord, Benedict Cumberbatch, le fameux interprète de Sherlock Holmes dans l’excellente série Sherlock et du dragon Smaug dans la trilogie du Hobbit, livre une très belle prestation dans le rôle du docteur et super-héros Stephen Strange, pleine de charisme et de classe, qui montre que l’acteur était destiné à jouer ce personnage notamment grâce à une certaine ressemblance physique avec le Stephen Strange des comics je trouve. L’acteur britannique apparaît alors comme une excellente recrue pour le MCU et on a hâte de voir comment il va s’introduire et interagir avec les Avengers par exemple. Ensuite, le reste du casting fait le boulot, Chiwetel Ejiofor et Tilda Swinton se révèlent à l’aise dans leur personnage, Mads Mikkelsen, excellent acteur de méchant au cinéma comme dans Casino Royale, livre avec Kaecilius un méchant une fois de plus très oubliable avec des motivations vues et revues et surtout très ennuyantes désormais, un personnage oubliable au même titre que Yellowjacket, Ronan l’Accusateur, Malekith ou Ultron. Si vous voulez de vrais méchants de l’univers Marvel, allez faire un tour du côté des séries Netflix comme Daredevil, Jessica Jones et Luke Cage pour avoir enfin des méchants intéressants, aux psychologies bien développées et aux motivations plus « originales » que détruire le monde. Et enfin, Rachel McAdams, très bonne actrice et à l’aise dans ce film, ne semble pourtant être là que pour tenir le rôle de la girl friend de Stephen Strange avec son personnage de l’infirmière Christine Palmer, un protagoniste vu et revu lui aussi et peu développé ici. En claire, le spectateur s’attache uniquement au docteur, ce qui était l’objectif principal du film, mais le reste du casting, qui livre certes des performances appliquées, est peu attachant du fait du très minime développement des personnages et de leur construction trop classique une fois encore. Doctor Strange de Scott Derrickson se résumerait donc par ce mot : classique. Un énième film de super-héros racontant des origines déjà vues mille fois dans un MCU certes toujours attachant et intéressant à suivre mais qui devrait sérieusement faire plus d’efforts dans ses histoires plutôt que de nous resservir la même sauce à chaque fois. Nous ne sommes pas des pigeons monsieur Feige, nous ne sommes pas attirés uniquement par l’action et le cool, nous voulons de vraies histoires, originales et prenantes, qui nous réservent plus de surprises que celles que vous nous servez depuis déjà de nombreuses années… Doctor Strange restera donc parmi les films Marvel les plus classiques et routiniers de Marvel comme Ant-Man, Les Gardiens de la Galaxie, Thor : Le Monde des Ténèbres ou Avengers : L’Ere d’Ultron, un film un peu oubliable malheureusement à cause de son histoire simple mais qui comme les autres est très agréable à regarder et nous fait passer un bon moment de détente. Au moins, c’est toujours plus sympas et mieux fait que Suicide Squad… Le prochain rendez-vous avec le MCU est donc fixé pour le 26 avril 2017 avec le très attendu et très excitant Les Gardiens de la Galaxie 2 toujours mis en scène par James Gunn !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 27 octobre 2016
    Excellent Film. Aprés le terrifiant Sinister, le réalisateur Scott Derrickson réussit son passage haut la main en collaborant avec les Studios Marvels pour donner vie sur grand écran au plus énigmatique et fascinant personnage de la Maison Marvel. Pour Commencer la Mise en Scéne est diriger d'une main d'ochestre en disposant de sublimes plans séquences d'une incroyable inventivité qui nous emmene dans des lieux dépassant l'imagination et qui est servi par une BO trés efficace de Michael Giacchino qui sert brillament le long métrage. Ensuite le Scénario est Prenant du début a la dernière seconde tout en réservant son lot de références aux fameux comics ainsi qu'en multipliant quelques surprises scénaristiques assez inattendus tout au long des 1h50 sans jamais ne nous laisser dans l'ennuie, ajouter a cela des Effets Spéciaux ahurissants qui nous cloue totalement a notre fauteuil dont notamment le climat final qui parvient a se différencier quelque peu des autres productions du genre en passant par des Séquences D'Actions d'une grande ingéniosité et magnifiquement chorégraphier tout en n'oubliant d'y doser a la perfection les moments d'Humour et Intimiste qui sont également au programme. Enfin le Casting est choisi s'avere au final Prodigieux avec en tete l'immense Benedict Cumberbatch qui est époustouflant dans la peau du Docteur Stephen Strange qui s'avere comme un neurochirurgien particulièrement Arrogant,Charismatique,Drole et aussi assez Touchant dont le personnage sa suivre une incroyable transformation pour devenir le personnage emblématique du Sorcier Surpreme que les connaisseurs reconnaitront, a ses cotés notre héros est épaulé par une belle galerie de Seconds Roles au diapason comme l'actrice Tilda Swinton qui incarne a la perfection une version assez moderne de L'Ancien tout comme le talentueux Chiwetel Ejiofor qui prete ses trais a l'intriguant Mordo qui s'avere comme un personnage complexe et qui promet de belles choses pour la suite tout comme l'inoubliable personnage de Wong camper par Benedict Wong qui tire son épingle du jeu et pour combler le tout la ravissante Rachel Mcadams est trés convaicante dans le role de Christine Palmer une Infirmiére courageuse qui ne laisse pas insensible notre Sorcier Supreme qui doit au passage faire face a une menace terrifiante sous les traits du maléfique Kaecilius qui se révele comme un adversaire assez crédible pour cet Origin Story grace a la performance trés appliqué du talentueux Mads Mikkelsen. En Conclusion, Doctor Strange est une réussite totale des Studios Marvels qui s'intègre parfaitement au Marvel Cinématic Universe tout en faisant honneur aux fameux comics Steve Ditko et Stan Lee qui ravira avant tout les fans inconditionnels de Marvels ainsi que les non connaisseurs qui seront plongé dans cet aventure a la fois Spectaculaire,Vertigineux,Drole et Emouvant dont on a hate retrouver le Doctor Strange dans de nouvelles aventures en solo ainsi que son apparition tant attendue dans les prochains volets des Avengers dont les deux scénes bonus pendant le générique de fin sont assez intéressants pour la suite des événements qui s'annonce Périlleux et Jouissif pour notre héros et le Marvel Cinématic.
    Nathe j
    Nathe j

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 51 critiques

    4,0
    Publiée le 29 octobre 2016
    Le premier détail qui saute au yeux lors de la projection du long métrage, est sa qualité visuel. En effet, d'un point de vue technique, Doctor Strange est sans contesté le film ayant la réalisation visuel la plus aboutie, on peut saluer Marvel qui sans aucun doute, on fait un énorme travail de ce côté là. Les pages de comics de Steve Ditko, co-créateur du personnage en 1963 sont merveilleusement respecté. L'effet des couleurs, rend les scènes à effet spéciaux totalement immersif et impressionnant. Notamment dans les scènes d'actions du film où l'on subit une grosse claque visuel. Ce film est sûrement l'un des rares film à avoir un rendu en 3D spectaculaire pour mieux apprécier le spectacle. D'autres part, on peut souligner la qualité des chorégraphies lors des scènes de combat. Parfaitement exécuté, on sent qu'un énorme travail physique a été effectué par les acteurs, on croirait par moment assister à des pages de manga en live. Autre point à ajouter, la bande son. Parfois discrète, mais tout de même agréable, elle ajoute une saveur épique et survitaminé à certaines scènes. Ce qui est très rare dans les films Marvel où le travail fait de ce côté là, sont parfois médiocre, à l'exception des Gardiens de la Galaxie qui s’appuie sur des musiques des années 70 et 80. Du côté du casting, on a du lourd, à l'instar de Benedict Cumberbatch (Sherolock), Chiwetel Ejiofor (Twelve Years a Slave) , Tilda Swinton (Michael Clayton) , Rachel McAdams (Spotlight) et sans oublier Mads Mikkelsen (Casino Royal). En effet, si ce film était fort attendu, c'est en parti grâce à son casting. Finalement, ils s'en sort pas trop mal, dont Mr Cumberbatch jouant le personnage principal, Doctor Strange. Il nous livre une prestation plus que satisfaisante, on retrouve un personnage insolant, fier et extrêmement sarcastique. Le spectateur apprend à le connaître, à l'aimer, parfois même à le détester par rapport à son comportement. On suit son évolution tout au long du film, c'est un personnage qui entre dans un monde, un univers beaucoup trop grand et vaste et il apprend, tout comme le spectateur qui fait face pour la première fois, à l'univers mystique de Marvel au cinéma. Il y'a ensuite, Tilda Swinton, qui joue l'Ancien, le mentor de Doctor Strange. On retrouve un personnage très complexe, physiquement "banal" mais extrêmement puissant. Un être rongé par la culpabilité et cachant de nombreux secret. Malheureusement, malgré ce casting, le film ne déroge pas à la règle des autres Marvel, dont son "vilain" pas si menaçant que ça et parfois même raté. Kaecilius, joué par Mads Mikkelsen, fait le strict minimum. On retrouve pour une énième fois, un méchant ayant les même capacités que le héro. Une recette qui peut lasser le public, un peu comme tous les acteurs ayant joué un vilain dans un long métrage Marvel. Encore aujourd'hui, Loki reste le seul grand méchant réussi, et c'est fort regrettable. Le reste du casting, qui jouait les personnages secondaires à l'image de Rachel McAdams, fraichement nominé au dernier oscars pour la meilleure actrice au second rôle dans « Spotlight », son personnage est trop peu présente pour en tirer une réel conclusion, même si elle a son rôle à jouer dans la vie du Doctor Strange, tout comme Benedict Wong, jouant, Wong, serviteur de l’Ancien. En ce qui concerne Chiwetel Ejifor, jouant Mordor, élève de l’Ancien, on retrouve un personnage fidèle et respectueux envers son maître. La prestation de l’acteur est satisfaisante et tout comme Strange, son personnage évolue, surtout d’un point de vue psychologique à travers le film. D’autre part, s’il y’a un autre point négatif que l’on peut dégager du film, c’est sa facilité scénaristique. Le début du film est très prévisible, étant une « origin story » du personnage éponyme, qui est pour la plupart plus très apprécier par le public, surtout en 2016, on peut savoir déjà d’avance, ce que le personnage va traverser. Néanmoins, tout cela est merveilleusement réaliser notamment par une ambiance et une performance réussite de certains acteurs qui rend le spectacle appréciable. Ainsi, Doctor Strange est un très bon film Marvel, divertissant, magique, le film nous amène dans une aventure immersif aidé par sa réalisation impeccable et très convaincante.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 612 critiques

    2,0
    Publiée le 18 avril 2018
    L’épisode sur lequel j’avais le plus de doutes. Autant il était obligé de mettre ce perso dans le MCU, autant ses origines et ses pouvoirs sont compliqués. En effet, sciences occultes, magie, chamanisme, le tout pour un docteur égocentrique et arrogant qui, bien qu’Américain, se fond dans un paysage oriental, le tout pour contrer un monstre magique d’une dimension inconnue. Niveau mix on est au top, difficile donc de faire comprendre ça aux masses tout en rendant le sujet intéressant et attirant. Soyons honnêtes, malgré les notes flatteuses du site, le résultat n’y est pas. Certes les FX sont magnifiques, et c’est ce qui a dû monter ainsi l’évaluation, mais c’est loin des faire tout, en plus ça contribue à rendre le visionnage compliqué pour rien. Pour le reste c’est une origin story normale, banale limite, mais qui respecte les comics. Bon à ceci près que mettre la sorcière de Narnia en Ancien c’est bof mais ça peut passer. Le méchant (Mikkelsen) est pas mal joué mais n’a que trop peu de charisme et de force, Strange arrive trop facilement à s’en défaire. D’ailleurs, malgré son intelligence tout est trop simple pour Stephen, et son arrogance est trop présente, ça en devient de l’insolence mal placée. Ceci-dit, le rôle était promit à Cumberbatch et il interprète parfaitement le sorcier, au contraire de son acolyte trop lisse. Les dialogues aussi sont plats parfois, heureusement l’humour vient un peu sauver le tout. La musique accompagne pas mal les scènes, les décors sont top, le rythme est sans cesse cassé et les longueurs parsemées un peu partout. En somme un long métrage assez inégal, on sent qu’il fallait introduire le perso en urgence, lui faire son opus pour être débarrassé et continuer la trame générale. Dommage car il y avait moyen de faire mieux que du simple cumul d’effets visuels, plus ésotérique, plus pensant et insistant sur le mystique dans l’univers Marvel. On verra au 2ème volet s’il y en a un, pourvu qu’il soit plus original.
    Les critiques d'Adél
    Les critiques d'Adél

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 388 critiques

    4,0
    Publiée le 27 octobre 2016
    Après "Thor", "Captain America", ou encore "Iron Man", c'est au tour de "Doctor Strange" de s'introduire dans le monde Marvel. Et c'est Scott Derrikson qui ouvre le bal, pour ce qui est de la réalisation. Comme tous les premiers volets de saga (Marvel ou pas), "Doctor Strange" nous présente le personnage, son histoire, etc. En l’occurrence, ce premier film nous raconte comment Stephen Strange va tout faire pour récupérer l'habilité de ses mains, qu'il a perdu durant un grave accident de voiture. Déspéré de trouver une solution, il se tourne vers le mystique et va découvrir bien des choses. Benedict Cumberbatch rempli parfaitement son rôle, Rachel McAdams est, une fois de plus, impeccable, Madds Mikkelsen est parfait pour le rôle du méchant, Tilda Swinton colle bien à son personnage et Chiwetel Ejiofor n'est pas mauvais. Entre mondes parallèles, effets spéciaux et plans renversants (dans tous les sens du terme) et superbement bien faits, ou humour qui passe comme une lettre à la poste, ce premier volet se révèle être une très belle surprise. Plus mature, plus intelligent, moins cliché, bien rythmé et plus intéressant, "Doctor Strange" est un des meilleurs Marvel.
    Egalais0809
    Egalais0809

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 24 critiques

    3,5
    Publiée le 26 octobre 2016
    On aimerait bien dire que chaque Marvel qui se succède ne se ressemble pas, mais en fait si ! La structure est la même : Il y a un homme plus ou moins ordinaire, qui par le bien d’un accident va se retrouver en possession d’un pouvoir hors du commun et se retrouver à lutter pour sauver l’humanité. Le squelette répond aux mêmes exigences de mise en scène : Du super héros, de vrais vilains et des combats à destruction massive. Pourtant si l’hydromel est semblable aux autres, sa recette diffère légèrement et cela fait parfois toute la différence. Et avec Docteur Strange, nous sommes typiquement dans ce cas précis ! Un Marvel de facture assez classique, qui suit un cahier des charges des plus communs avec les autres, mais qui s’offre le luxe de bonnes surprises qui le rendent immédiatement captivant. A commencer par une mise en scène spectaculaire qui en met plan les mirettes dès la scène d’ouverture. Le réalisateur s’amuse des perspectives, inverse les codes de vision, utilise la 3D pour mieux désorienter le spectateur et pose ainsi les pierres d’une aventure dont l’esthétique se différencie radicalement de ce que nous avait proposé Marvel auparavant. Ou du moins ces derniers temps ! Car si certaines idées rappellent les combats de « Thor : Le Monde des Ténèbres », d’autres vont plutôt flirter ailleurs, dans les dernières acquisitions Disney. Impossible de ne pas remarquer dans les déplacements des vilains et dans les combats les influences de « Star Wars», dernière période Lucas (pas la meilleure donc, si ce n’est dans la chorégraphie des combats). Pour le reste on réinvente les styles, en empruntant par exemple à Christopher Nolan et ses mondes qui se font face et se mélangent dans « Inception ». Plus habitué aux films d’horreur, le réalisateur Scott Derickson (Sinister 2) signe une mise en scène inspirée de toutes ses influences et en tire le meilleur profit, pour donner à son film une texture bien singulière. Tout cela est utilisé avec brio et nous entraine dans une aventure aussi folle que son héros est antipathique. Car c’est aussi cela l’univers Marvel : transformer des personnages a priori peu enclins à être des monstres de vertus ou de dévouement pour en faire des héros. Et Docteur Strange n’échappe pas à la règle, il est même certainement après Starck, l’un des plus prétentieux et imbu de lui-même. Pour l’incarner, la production a choisi Benedict Cumberbatch (Imitation Game), et grand bien lui en a pris, car le comédien donne à son personnage toute la distance, la froideur et l’ambiguïté qui lui était nécessaire. Face à lui Mads Mikkelsen (Casino Royale) est toujours aussi réjouissant en méchant de service. Sans oublier bien sûr Tilda Swindon (Le Monde de Narnia) toujours sur le fil du rasoir même dans une telle production. En conclusion, « Docteur Strange » est un Marvel qui répond au cahier des charges de la firme productrice de super héros, mais parvient toutefois à surprendre et à toucher son but par une mise en scène particulièrement spectaculaire et inventive. Plus mystique et psychédélique que les autres héros, on regrettera peut-être une fin un peu trop facile.
    Emmanuel D.
    Emmanuel D.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 727 critiques

    3,5
    Publiée le 27 octobre 2016
    Le docteur Stephen Strange est un talentueux neurochirurgien ayant une haute idée de lui-même, son perfectionniste envahissant et sa peur de l’échec le poussant à n’accepter que des opérations qu’il estime à sa hauteur. Apparemment tout aussi parfait sur les routes au volant de sa belle voiture toute neuve, il va pourtant subir un très violent accident spoiler: qui va l’empêcher d’exercer tellement ses mains seront atteintes. Partant alors vers une ville orientale, il tombe alors sur une organisation qui va lui apprendre l’existence d’un pouvoir mystique, permettant notamment de créer des portails et de déplacer la matière avec beaucoup de précision, allant de pair avec la volonté de réanimer ses membres, et par opposition à la médecine traditionnelle bien plus pragmatique. Les acteurs offrent une interprétation de qualité, notamment Benedict Cumberbatch (la série Sherlock, la trilogie Le Hobbit), Tilda Swinton (Le monde de Narnia, L’étrange histoire de Benjamin Button) et Mads Mikkelsen (Casino Royale, la série Hannibal, The Salvation), bien que le personnage de Kaecilius donne un méchant vraiment très classique. Toujours très classique comme chaque marvel, Doctor Strange tire son épingle du jeu par une esthétique fantastique très réussie (notamment le mouvement des bâtiments qui s’imbriques, à la manière d’un Inception) et un scénario plus recherché que le délire de Deadpool et que la beaufitude pan pan boom des Avengers. Strange est un personnage à l’esprit intéressant qui rappelle fortement Ra’s Al Ghul de l’univers de Batman, tandis que l’Ancien a un charisme à sa hauteur spoiler: et une mort marquante peu après une certaine révélation scénaristique. Ajouté à cela un humour réussi avec quelques bides volontaires, un peu de romance avec Christine Palmer et on obtient un bon film du genre.
    Nicolas V
    Nicolas V

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 279 critiques

    4,0
    Publiée le 21 mai 2017
    Alors quoi de neuf Monsieur Marvel ? On veut adapter un autre super héro en film ? La routine quoi. Et ce sera qui cette fois ? Une sorte de magicien ? Pourquoi pas mais la tache va etre difficile car de nos jours pour traiter de la magie , il faut soit s'en moquer soit l'expliquer ( le prestige, insaisissables ). C'est du au cynisme de notre époque ...aller comprendre. Donc prenez plutot comme personnage un homme cynique et une sorte d'iron man arrogant et moqueur qui se moquera de tout les aspects " magiques " de son aventure ( cela évitera au public de le faire ). Ce trait de caractère a déjà fait ses preuves, et le place au sommet de "son art" lui permettant une aisance financière. Il accédera plus facilement à d'autres connaissances ( ouvrir un bouquin ne coûte rien, mais les recherches en revanche peuvent coûter énormément : spécialistes, devis, voyage pour voir d'autres médecines ). Donnez lui un métier en accord avec son cynisme et son manque de croyance. Rien de mieux que la science, ou la médecine ; véritable nid de cynique prétentieux...en tout cas dans les hautes sphères. Il faudra une raison pour que le futur héro passe d'un univers réel à celui de magique. Le deuil de sa chérie ( pas assez fort, vu qu'un cynique romantique peut sembler illogique )..... ou le deuil de son talent, de ses mains de médecin. Encore pire si ce dernier est chirurgien ! Il voudra tout faire pour récupérer physiquement. Dépensera toute sa fortune et se retrouvera dos au mur dans chez des moines bizarres pour apprendre a faire comme dans inception avec les décors ou Blueberry avec ces alus. Ah j'y pense, il serait plus judicieux de trouver un acteur charismatique mais aussi physique et drôle.... Je pensais au mec qui a interprété Smaug, Sherlock Holmes, Khan etc.... Un conseil monsieur Marvel, il faudra mettre le paquet sur les effets spéciaux. Exigent de nos jours, le public doit etre subjugué par la magie sinon il s'en moquera ou essaiera de l'expliquer. Le scénario ; faites simple car votre film est un marvel premièrement. Et deuxièmement, le film risquerai de faire 3 heures. Car expliquer la naissance du héro, ses étapes psychologiques prend beaucoup de temps. Vous pourrez faire plus complexe dans le numéro 2. Meme si Docteur Strange fait partie des défenders comme Daredevil ou Jessica Jones, je vous conseille de l'adapter en film plutôt qu'en série vu le cout des effets spéciaux . Et Netflix n'aura pas ce budget. Avoir un bon méchant est primordial. Son charisme effrayant assure une bonne intrigue. Alors ne vous trompez pas comme dans le passé, ne prenez pas un inconnu mais plutôt un acteur reconnaissable par le public ( donc eviter de trop le maquiller ) et physique car y devra y avoir pas mal de baston. L'acteur de Casino Royal, ou de la série Hannibal serait parfait. Pour les combat : de la magie et vu que le héro sera baigné dans une culture ancestrale avec des genres de magiciens moines bouddhistes , un style de combat proche des arts martiaux serait judicieux. Par contre, vous connaissez la règle : autorisez vous toute la violence que vous souhaitez mais pas de sang à l'écran sinon vous serez interdit aux mineurs ou censuré pour une partie de votre public . Ou alors, faites comme Peter Jackson, qui avait remplacé le sang dans le seigneur des anneaux par un liquide noir. Pas de censure pour un liquide de cette couleur ainsi le film fut aussi sanguinolent que prévu. Voila monsieur Marvel, voici à peu près mes recommandations si vous voulez adaptez en film ce héro magique. Evidement, j'ai d'autres conseils mais cela durerai des heures donc ce sera pour la prochaine fois.
    Citrouilleman
    Citrouilleman

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 473 critiques

    4,0
    Publiée le 16 novembre 2016
    Un Marvel halluciné, psychédélique et original. Un film plutôt bien fait et attrayant qui permet de renouveler la galerie des super héros.
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 1 970 critiques

    3,5
    Publiée le 10 novembre 2016
    Et hop un Marvel de plus sur grand écran ! Je n'étais pas particulièrement emballé par ce dernier d'ailleurs avec pour cause un mélange d'ignorance et de manque d'intérêt mais je dois bien avouer que j'ai été plutôt agréablement surpris au final. Si le personnage n'est pas spécialement attachant il n'en n'est pas moins parfaitement campé par l'excellent Benedict Cumberbatch, le scénario est plutôt basique et on ne perd pas de temps avec la mise en place ici, ça pulse immédiatement et on entre facilement dans le métrage. Par la suite, quelques longueurs se feront ressentir mais rien de rédhibitoire. Maintenant j'émets un doute sur le personnage incarné par Tilda Swinton avec un rendu un peu particulier et surtout sur Mads Mikkelsen, complétement sous exploité. L'ensemble est vraiment réussi notamment visuellement avec des SFX superbes mais ça ne dépasse jamais les codes imposés et le final apparait un peu facile et vite expédié, bref : un bon Marvel, sans plus.
    LeTrepanateur
    LeTrepanateur

    Suivre son activité Lire ses 15 critiques

    1,0
    Publiée le 19 novembre 2016
    On va faire court et éviter le genre de pavés de ceux qui n'ont que ca a faire........Un chouette gloubiboulga,un humour vraiment ricain,la surenchére d'effets spéciaux qui compense le scenar maigre comme un clou,et dire qu'il va y avoir un deux me révulse l'estomac! 11euros pour ca,UNE HONTE!
    Raphaël O
    Raphaël O

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 567 critiques

    4,0
    Publiée le 9 mai 2017
    Les studios Marvel signent les débuts très réussis d'un tout nouveau personnage dans ce film fantastique au scénario classique mais solide, rythmé et visuellement époustouflant, avec un bon brin d'humour, et une distribution de choix, Benedict Cumberbatch en tête.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 284 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mai 2018
    Super ce Doctor Strange. Un film avec des effets spéciaux complètement dingues qui vont vous défoncer la rétine. J'ai passé un bon moment en regardant ce film, malgré le fait que l'histoire se révèle être assez classique. Les acteurs font le travail niveau interprétation.
    CDRIX C.
    CDRIX C.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 245 critiques

    3,5
    Publiée le 29 octobre 2016
    Et encore un nouveau super-héros Marvel au cinéma ! Certes oui, mais pas n'importe lequel ... car le neurochirurgien vantard Stephen (appelé Steven dans la VF !?) Strange n'a effectivement pas tant de points communs avec Tony Stark (Iron Man), Steve Rogers (Captain America) ou Peter Parker (Spider-Man). Il en aurait d'ailleurs plus avec Thor qu'avec tous les autres. Le film Doctor Strange n'est donc pas un nouveau film d'action Marvel. Plus spirituel, parfois psychédélique ... on est plus proche de Matrix ou L'Effet Papillon ou d'Inception que d'Avengers ! Benedict Cumberbatch incarne ce sorcier entêté et maladroit avec classe. Visuellement, on est bluffé par les perspectives, dimensions et paysages en trompe-l'oeil, décors multiples et complexes qui perturbent notre banale vision d'un film en salle. Pour le coup, la 3D mérite le déplacement (... et si possible une 3D sans trop de perte de lumière à la projection ... IMAX 3D !). Du beau boulot finalement.
    François G.
    François G.

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 388 critiques

    3,5
    Publiée le 12 novembre 2016
    Nouveau produit de l'immense industrie Marvel, "Docteur Strange" était l'une de mes attentes de cette année. Découvrir un personnage neuf et créatif me manquait, j'avais de l'espoir pour que l'équipe du film fasse un travail satisfaisant. "Docteur Strange" est effectivement et à mon grand soulagement un bon film. S'il ne dépasse le stade de simple divertissement en tant qu'origin story et déclencheur d'une nouvelle ère super-héroïque à l'instar d'autres œuvres, le film délivre un plaisir bienvenue malgré son humour trop présent et forcé. Scott Derrickson, qui m'avait agréablement surpris avec "Sinister" et "Délivre-nous du mal", se charge donc de la mise en scène. Durant les séquences de combat, l'on peut remarquer l'intense travail de l'équipe du film. D'un design dantesque et novateur, les scènes d'affrontement sont spectaculaires et parfaitement filmées. Le folle scène rappelant "Inception" en est le meilleur exemple (où la 3D se révèle être surprenante et bien utilisée), tout comme la boucle temporelle. Si certains critiqueront les fonds verts, on ne peut nier l'efficacité de l'ensemble. Scott Derrickson maitrise son visuel, cadre bien ses plans et laisse place à une imagination débordante. Malheureusement la BO de Michael Giacchino ne marque pas, les musiques se faisant discrètes. Toutefois, le scénario reste d'une grande simplicité dans sa construction. Le film ne surprend à aucun moment, on s'attend au final dès le commencement. Heureusement, les personnages sont intéressants. Le Docteur Stephen Strange, personnage peu connu du grand public créé par Steve Ditko, est interprété par Benedict Cumberbatch ("Strictly Criminal"). Si au départ il ressemble à une pâle copie de Tony Stark avec son égo surdimensionné, il se montre par la suite attachant et plus humain qu'il ne le laisse paraître. De plus le charisme de l'acteur et son talent de comédien est de bonne facture. Avec lui, nous découvrons la magie et l'occulte dans le Marvel Cinematic Universe avec fascination. On contemple ces pouvoirs, ces multiples possibilités et ces dimension parallèles. J'espère que ces diverses mondes seront plus mis en valeur et utilisés dans les séquelles à venir. Tilda Swinton ("Snowpiercer"), Chiwetel Ejiofor ("Les fils de l'homme") et Rachel McAdams ("Spotlight") sont eux aussi très bons, bien que leurs rôles ne soient aussi complexes. Mads Mikkelsen ("Bleeder") manque quant à lui de charisme. Si le comédien joue convenablement son rôle, celui-ci aurait mérité d'être plus approfondis et plus nuancé dans son traitement. L'entrainement du protagoniste est lui aussi assez vite expédié. Si certaines scènes sont belles et nous rappellent certains films de la phase 1, l'écoulement des mois voire des années est d'une rapidité dérangeante. "Docteur Strange" reste néanmoins une œuvre fascinante et d'une qualité honorable, un bon divertissement qui saura se hisser parmi les meilleurs films de la MCU. Espérons maintenant que Marvel ne retombe pas dans ses travers purs produits de consommation, et continue de laisser un certain champ libre à des équipes aussi perfectionnées et motivées.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top