Mon compte
    Hollywood Vice Squad
    note moyenne
    3,0
    1 note En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Hollywood Vice Squad ?

    1 critique spectateur

    5
    0 critique
    4
    0 critique
    3
    0 critique
    2
    1 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1 321 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,5
    Publiée le 3 août 2013
    Dans le genre film oublié Hollywood Vice Squad se pose là, du moins en France. J’ai donc l’honneur de faire la première critique allociné de ce métrage qui dispose pourtant d’un casting sympathique.
    Il y a d’abord les acteurs expérimentés, style Ronny Cox. Efficace, mais sans grande surprise, son interprétation est honnête. Il y a ensuite les « frères de » avec un Joey Travolta qui n’a pas eu la carrière d’un certain John. Puis les jeunots en devenir, avec en tête bien sur, Robin Wright dont c’est juste le premier rôle au cinéma. Il faut reconnaitre d’ailleurs qu’elle a du charme, et même si son jeu est loin d’être posé, elle ne s’en tire pas trop mal. Puis il y a enfin la star, ici Carrie Fisher. Elle n’a pas un rôle extrêmement important (il faut dire que le casting est grouillant dans ce film), mais indéniablement s’il y a encore un intérêt à regarder Hollywood Vice Squad aujourd’hui c’est la présence de Carrie Fisher. Quelle tristesse que cette actrice n’est pas su exploiter son immense succès de Star War ! Elle ne joue pas ici de manière transcendante, certes, mais elle a un charisme, une présence, une photogénie qui font de ses apparitions les meilleurs moments du film.
    Le scénario est franchement pépère. C’est un peu le problème de ce métrage. Il exploite un sujet intéressant et assez peu traité, mais le fait avec des pincettes, des gants, et une énorme dose de caricature qui tache ! Rien que la première scène « hard » du film avec ces petits jeunots soumis à la barbarie d’une reine sado-masochiste et de son bourreau bodybuildé, c’est à mourir de rire (en plus ca se passe dans le jardin du coin !). En fait Hollywood Vice Squad ne se prend sans doute pas franchement au sérieux, mais il a du mal à faire apparaitre le coté comique (ou alors on a le sentiment que c’est du sérieux mal ficelé et qui donc, fait rire), et d’autre part, du mal à faire apparaitre le coté dramatique. Par ailleurs j’ai un doute sur la justification de sa longueur d’1 heure 40, car 1 heure 20 aurait largement pu suffire compte tenu de la relative lenteur de l’ensemble.
    Visuellement pas grand-chose à retenir de spécial. La mise en scène est correcte, avec notamment quelques scènes d’action bien foutues. Je pense en particulier à la dernière fusillade qui s’avère intense et prenante. La photographie est un peu quelconque. Pour un film urbain des années 80 j’attendais un travail esthétique plus pointu, avec par exemple un usage de néons, d’ambiances flashy, ou au contraire un milieu interlope bien plus glauque. Ce reproche va aussi pour les décors, trop quelconques, et trop pauvres pour convaincre. Alors pour ceux que le titre pourrait rebuter, craignant une débauche de sexe et de cruauté gratuite dans l’affreux monde du porno, sachez qu’il n’en est rien. Je ne crois même pas me souvenir d’avoir vu le moindre sein dénudé, et tout au plus verrez vous Carrie Fisher dans une sublime robe courte ultra-moulante et Robin Wright dans des tenues légères mais couvrantes quand même ! Le film est donc largement accessible, d’autant qu’il n’est pas non plus très violent. La bande son est très sympathique en revanche, bien qu’une présence plus importante aurait été bienvenue.
    En sommes, voilà un film assez moyen, qui en tout cas ne reste pas longtemps dans les esprits. Il n’est pas désagréable, grâce à ses acteurs surtout, mais il est timoré, ne sait pas où il va, semble hésitant dans ses choix, et du coup le spectacle en est affadi. Surtout si l’on ajoute un travail formel un peu bâclé du point de vue de l’ambiance. A voir pour les curieux, et ceux qui veulent découvrir Miss Fisher dans une de ses prestations les moins connues, mais pas les plus déméritantes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top