Mon compte
    Chiller
    note moyenne
    1,8
    18 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Chiller ?

    6 critiques spectateurs

    5
    1 critique
    4
    0 critique
    3
    0 critique
    2
    1 critique
    1
    2 critiques
    0
    2 critiques
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 18 décembre 2015
    Rien d'original pour cette horreur convenue qui ressemble à toutes ses grandes sœurs. Pas vraiment effrayant et plutôt ennuyeux. Les effets spéciaux sont très kitschs et l'histoire sans originalité. Eh dire que des gens pleuraient pour sortir de la salle après 5 minutes de projection!
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1 400 abonnés Lire ses 4 048 critiques

    0,5
    Publiée le 19 octobre 2016
    Décidément Craven me déçoit ces derniers temps. Je découvre ses films les moins connus, et je vais de déception en déception, Chiller s’avérant vraiment mauvais !
    En fin de compte il n’y a rien dans ce métrage. C’est une sorte d’épisode de série télé étendu sur un peu moins d’1 heure 30 mais sans davantage de matière que s’il devait tenir 50 minutes. On s’embête royalement devant ce produit qui n’a aucun rythme. Le début pose d’ailleurs bien le bébé, pendant plus de 5 minutes Craven nous fait passer dans une allée longeant des caissons cryogéniques puis revenir avec le gardien dans la même allée. Voilà ce qui s’appelle un sacré moyen de gagner des minutes à moindre frais ! Il ne se passe strictement rien dans ce film somnifère, avec des meurtres soporifiques et très rares, une absence totale d’horreur, une ambiance en berne à cause d’un manque de moyen criant, et la présence de Craven derrière la caméra ne change rien à ce ratage en règle. L’histoire est d’une nullité affligeante, ça ressemble presque à un slasher sans même de mystère sur l’identité du tueur et sans moment sanglant ! Autant dire que l’intérêt est nul.
    Visuellement le film est très moche. Quelques éclairages bleutés, mais ce métrage était destiné à la télé et visiblement il n’a pas bénéficié de gros moyens ni d’un soin particulier. Décors ric-rac, photographie vilaine, meurtres tellement soft que même dans Columbo c’est plus violent, musique minimaliste, Chiller est un ratage absolu ! Vous aurez une bonne idée de la cumulation de problème lors d’une séquence médicale que je ne détaillerai pas mais où tout est laid et sans relief. Craven semble même n’avoir rien voulu tirer de ce passage qui aurait pu être bien plus réussi, plus tendu, plus malsain, bref, plus intense.
    Le casting n’est pas à la hauteur. Michael Beck est un méchant ridicule et pathétique. Peu expressif, se contentant de quelques grimaces ou de sourire plus ou moins machiavéliques il ne tient pas du tout la distance face à des acteurs en roue libre aux personnages inintéressants. Le casting m’a complètement laissé de marbre, je n’ai rien noté de signifiant ni dans leur jeu ni dans leurs rôles. Mais comme dans tout film où le méchant est le noyau dur du film, quel dommage de ne pas avoir au moins eu un acteur de talent dans le rôle du tueur. Dans un style un peu approchant je me souviens de Sam Neill dans La Malédiction finale, et tout le bonus qu’il avait apporté au film.
    Je ne pense pas m’avancer trop en disant que Chiller est sûrement le pire film de Craven. Une bande sans aucune saveur, quelconque à souhait, dont même le réalisateur semble s’être désintéressé au plus au moins. Un parfait exemple du cumul entre un budget nul, un manque de talent frappant et un investissement proche du 0 de la part de l’équipe. 0.5
    foxart
    foxart

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 88 critiques

    2,5
    Publiée le 2 août 2009
    Un inédit de Wes Craven suscite forcément la curiosité, même si on sait que ce cinéaste est capable du meilleur comme du pire. Et ce Chiller est plutôt une très bonne surprise. Tourné pour la télévion en 85 après La colline a des yeux 2, ce film de commande apparait comme vraiment très personnel, tournant autour de thèmes chers à Craven tel que l'âme humaine, la religion, la famille. Il est porté par d'excellents acteurs dans un rythme lent, à l'ancienne, sans jamais être ennuyeux un instant et évoque des films comme Martin de Romero (toutes proportions gardées), Patrick de Richard Franklin ou Prey de Norman J. Warren. Il est donc d'autant plus regrettable de le voir ainsi exhumé par un éditeur bien peu scrupuleux (Seven7, pour ne pas le nommer...) dans une copie aussi médiocre, simple transfert 16:9 d'une copie VHS en 4:3 Pan & Scannée dont le son est proprement atroce... Espérons qu'un éditeur comme Néo aura la bonne idée de nous en offrir une nouvelle vision dans une belle copie remasterisée, dans son format d'origine et avec un son restauré et quelques bonus... Cette excellente série B méritait mieux... A bon entendeur...
    Dante_1984
    Dante_1984

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 347 critiques

    1,0
    Publiée le 3 août 2009
    Après 10 années de cryogénisation, Miles revient parmi les vivants. Cependant, il n'est plus l'homme qu'il était. Tout d'abord, je tiens à signaler que le zone 2 en ma possession de chez Seven 7 est complètement pourri. Une image à la qualité déplorable qui, même au temps de l'âge d'or de la VHS, aurait été jugé inacceptable. Raccords de bandes, changement de couleur de l'image flagrant et malvenue. Sur ce point, je ne sais pas s'il faut blâmer l'éditeur ou la photographie du film. Toujours est-il que rien ne nous est épargné. Je ne parle même pas du son (un 2.0 horrible). Aussi, si vous connaissez une autre édition n'hésitez pas, cela ne peut être pire que celle-ci. Un mauvais point qui m'étonne de la part de Seven 7. Même si les bonus ne sont pas légion dans leurs éditions, les films bénéficient d'une qualité honorable. Mais est-ce que Chiller en vaut la chandelle ? Malheureusement non. D'une toute aussi piètre qualité que l'enrobage, ce film souffre de longueurs exaspérantes. Wes Craven retombe (ou reste) dans les travers du médiocre L'été de la peur. A l'instar de ce dernier, ce petit téléfilm se révèle redondant et plat comme une sole meunière. Michael Beck (Miles) n'est pas inquiétant pour un sou et particulièrement absent de son rôle. Pour conclure, Chiller est un film ennuyeux et sans aucun relief. Un autre ratage dans la filmographie de notre ami Wes.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 2 septembre 2009
    comment dire, plat!!!!
    rien de plus.
    Images de mauvaise qualité, son pas terrible, et pour finir scénario qui reste a désirer.
    le seul petit plus ce sont les bonus où on peut voir la bande annonce d'autre film d'horreur qui sont à mourrir de rire, tellement mal joué, mal filmé avec des effets spéciaux pourris. Voila pour l'anecdote
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 juillet 2014
    Pour ma part le filme de demande aucun trucage tout est dans le réalisme que donne les acteurs que je trouve super, un filme à l'ancienne comme on les aime
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top