Notez des films
Mon AlloCiné
    La Nostra Vita
    Note moyenne
    3,0
    21 titres de presse
    • L'Humanité
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Metro
    • TéléCinéObs
    • Brazil
    • Elle
    • Filmsactu
    • Filmsactu
    • L'Express
    • La Croix
    • Le Parisien
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Critikat.com
    • Les Inrockuptibles
    • Paris Match
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    21 critiques presse

    L'Humanité

    par Jean Roy

    Il y eut une époque où le cinéma italien était le plus intéressant au monde, dès qu'il touchait au peuple et au social. C'est cette voie qu'emprunte Daniele Luchetti.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    La démonstration morale est parfois pesante, mais elle est portée avec tant de conviction et de sentiment qu'on l'assimilera sans peine.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Marcelle Padovani

    En essayant de comprendre plutôt que de juger la course au fric de Claudio. Il n'empêche : avec "La Nostra Vita", Luchetti éclaire de manière inédite et crûment les deux piliers du berlusconisme, l'argent et l'esprit de clan.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Metro

    par Rania Hoballah

    (...) Daniele Luchetti retrouve son comédien fétiche Elio Germano, vibrant de sincérité dans un drame poignant doublé d'une chronique sociale de l'Italie en crise.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    TéléCinéObs

    par Lucie Calet

    Sous le mélo, réveillé par une mise en scène extrêmement énergique, Daniele Luchetti (" le Porteur de serviette ") montre évidemment la situation de l'Italie (...). Cette lecture-là, Luchetti ne la surligne jamais, préférant appuyer son récit sur l'élan vital et la solidarité familiale.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Brazil

    par Alexandra Louvet

    Même si toutes les pistes ouvertes sont intéressantes, aucune n'a le temps d'être réellement approfondie. Le film a cependant la qualité de ne jamais tomber dans le mélo ni dans le discours politique facile.

    La critique complète est disponible sur le site Brazil

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Préparez vos mouchoirs, car il est difficile de rester de marbre devant ce mélo social sur le deuil.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Filmsactu

    par Elodie Leroy

    Il faudrait avoir un coeur de pierre pour ne pas se laisser gagner par l'émotion, distillée avec pudeur et sans pathos. Habité, l'acteur Elio Germano transperce l'écran.

    La critique complète est disponible sur le site Filmsactu

    Filmsactu

    par Elodie Leroy

    Sans pathos ni voyeurisme, la réalisatrice filme le désarroi et la rage de ce père de famille brisé qui perd les pédales avant de remonter la pente grâce à l'amour de ses proches. Le propos sur l'exploitation des ouvriers clandestins demeure superficiel mais l'émotion est distillée avec pudeur et l'acteur Elio Germano paraît totalement habité.

    La critique complète est disponible sur le site Filmsactu

    L'Express

    par Julien Welter

    Si le film s'essouffle parfois, [Daniele Luchetti], lui, jamais.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Une oeuvre entre le mélodrame et le drame social

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Parisien

    par Marie Sauvion

    Comme Ken Loach, Daniele Luchetti filme des gens simples qui font ce qu'ils peuvent. Veuvage, famille, magouilles, culpabilité, racisme ordinaire et solidarité, " La Nostra Vita " entremêle sans doute trop de pistes, parfois maladroitement, mais saisit justement par le foisonnement et l'énergie de cette peinture de l'Italie contemporaine.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Positif

    par Christian Viviani

    "La nostra vita", mi-ratage ou mi-réussite, laisse (...) le spectateur sur sa faim.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Première

    par Julien Samy

    (...) Daniele Luchetti excelle dans la description de ce contexte social spécifique. En comparaison, sa représentation d'une famille idéale dont les membres ne cessent jamais de se serrer les coudes parait un peu plus convenue.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    Voir la critique sur le site de Studio Ciné Live

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Critikat.com

    par Stéphane Caillet

    Malgré un certain talent dans la captation des sentiments et une absence de misérabilisme dans la description de ses personnages, le cinéaste ne convainc pas en raison d'une approche trop succincte, et parfois bâclée, des nombreux sujets qu'il souhaitait traiter.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Ce pseudo-mélo qui se prétend socialement concerné est cousu de fil blanc et remue beaucoup d'air, comme son héros.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Au-delà de la qualité intrinsèque de la mise en scène et du jeu des acteurs -Elio Germano sera d'ailleurs récompensé du prix d'interprétation à Cannes-, le propos du long métrage reste ambigu.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télérama

    par Juliette Bénabent

    La mise en scène chahutée (caméra à l'épaule, mouvements brusques, façon documentaire) n'apporte qu'une fièvre artificielle à cette histoire en définitive convenue.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Vincent Malausa

    Aussi profond qu'un tube d'Eros Ramazzotti, ce cinéma de pure complaisance, confit dans sa suffisance sociologique et sa banalité, se condamne de lui-même à un oubli instantané.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top