Notez des films
Mon AlloCiné
    La Nostra Vita
    note moyenne
    3,1
    304 notes dont 58 critiques
    répartition des 58 critiques par note
    6 critiques
    8 critiques
    17 critiques
    15 critiques
    10 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur La Nostra Vita ?

    58 critiques spectateurs

    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 177 abonnés Lire ses 1 678 critiques

    2,5
    Publiée le 30 avril 2012
    film italien très moyen retraçant l'histoire d'un jeune chef de chantier qui va voir sa vie basculer sa femme meurt lors de l'accouchement de leur 3ème enfant. il va se retrouver seul avec ses enfants pour oublier ce malheur il va se lancer dans un chantier truffé de difficultés on se rend compte de la vie précaire des ouvriers de chantiers clandestins un film social une prestation assez bonne de l'acteur principal (notamment la scène de l'enterrement) reste un film que l'on oublie assez vite
    maxshreck
    maxshreck

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 296 critiques

    5,0
    Publiée le 23 mai 2010
    Un vent de fraicheur a soufflé sur un festival de Cannes triste et morose. Une vrai bouffé d'oxygène, c'est tout simplement un film heureux et vivant. Le cinéma italien n'est pas mort.
    Kaori92
    Kaori92

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 69 critiques

    1,0
    Publiée le 21 juin 2013
    Le film serait intéressant si il n'était pas bourré de racisme et de machisme. C'est l'histoire d'un mec qui perd sa femme, mais qui décide de surmonter l'épreuve avec courage. On n'arrive à ressentir aucune émotion pour le personnage, parce qu'on veut nous montrer "un homme, un vrai" qui n'est jamais abattu, qui baise une femme pour l'insulter ensuite etc c'est too much. Bon donc il doit superviser la construction d'un bâtiment et au départ il prend des ouvriers immigrés qui ne savent pas bosser, sont fénéants, et le lâchent finalement. Puis il prend une équipe de VRAIS italiens et là, miracle, l'immeuble est monté en 2 temps 3 mouvements, le travail est nickel, et ils disent carrément que "quand tu veux du bon boulot, il faut prendre des italiens", que "les africains ne sont pas capables de faire des toits". Et puis il y a la mort du gardien Roumain qui rend le personnage encore plus antipathique, mais on a l'air de nous dire "qu'un homme, un vrai fait comme il peut"... La prostituée est noire, le mec mal habillé à l'hosto est noir... pfiou! Quelle image ça donne de l'Italie!
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    1,5
    Publiée le 27 juin 2012
    Claudio, ouvrier en bâtiment, travaille à Rome et vit heureux entouré de ses 2 enfants et de sa femme enceinte du 3ème. Cette petite famille va vivre un drame. Claudio, soutenu par une famille unie, fait face comme il peut, perdu entre l’assurance du bonheur matériel de ses enfants et l’amour qu’il leur porte. Ce film fait l’éloge de l’unité familiale italienne, un vrai soutien de famille. L’histoire de cet homme confondant bonheur matériel et amour a des accents trop mélo à mon goût. Rien de bien nouveau dans ce film. Trop convenu. Voulant mêler, comme un Loach, la réalité sociale de la société italienne (magouille, sans papiers,…) et la chronique familiale ; son propos est très maladroit voire pesant par moments. Un film sans guère d’intérêt… et qui ne parvient même pas à nous faire lâcher une larme de compassion.
    Dicidente
    Dicidente

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 691 critiques

    2,0
    Publiée le 9 mai 2013
    Claudio, ouvrier dans le bâtiment, perd sa femme enceinte, mais il va devoir continuer à être fort et surmonter les épreuves de la vie pour le bonheur de ses enfants. "La nostra vita" est un film décevant et ennuyant. Interprété par de bons acteurs tout de même.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    1,0
    Publiée le 8 avril 2011
    Un mélo sans grand interet , quant au Prix d'interprétation Javier Barden ne méritait pas de le partager avec l'acteur de ce film ,il est gentil mais quand même !?, ah Cannes et ses mystères ...
    Lucille T.
    Lucille T.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 375 critiques

    5,0
    Publiée le 14 avril 2011
    crève-cœur, n, m : grand déplaisir mêlé de dépit. Où es-tu ? Nous ne sommes plus.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 499 abonnés Lire ses 2 293 critiques

    4,0
    Publiée le 7 avril 2011
    Il y a déjà 4 ans, un film italien nous avait enchantés et nous avait prouvé que, quoiqu'on en dise, le cinéma italien n'est pas mort et enterré. Ce film, c'était "mon frère est fils unique" de Daniele Luchetti, déjà réalisateur, en 1991, du "porteur de serviette". "Mon frère est fils unique", présenté dans la sélection "Un certain Regard" de Cannes 2007, avait déjà le comédien Elio Germano en tête d'affiche. En 2010, Daniele Luchetti avait de nouveau droit à la Compétition Officielle du Festival de Cannes et Elio Germano, de nouveau tête d'affiche, y a même obtenu le Prix d'interprétation masculine, partagé avec Javier Bardem ("Biutiful"). Même si "La nostra vita" n'a pas la force de "mon frère est fils unique", nul doute qu'il s'agisse d'un film très fort sur un sujet assez universel : quelle place donner au fric dans son existence ? Claudio, qui travaille dans le bâtiment, est très amoureux de sa femme avec qui il a 2 enfants. Malheureusement, elle meurt lors de l'accouchement du 3ème. Claudio décide alors , afin de conjurer sa douleur, de consacrer sa vie à faire du fric, quitte à passer par toutes les magouilles possibles, quitte à oublier complètement la légalité. N'oublions pas que ce film se passe à notre époque, dans l'Italie de Berlusconi, où le culte de l'argent et du bling-bling est, pour certains, une sorte de religion. Mais l'Italie est également un pays dans lequel la famille représente un pilier important de la vie sociale. Daniele Luchetti, sans jamais forcer le trait, nous montre avec beaucoup de générosité la vie de Claudio, entre arrangements plus ou moins sordides et solidarité familiale. Il ne cherche pas à juger, à instrumentaliser, à moraliser, il se contente d'accompagner Claudio dans sa vie professionnelle et dans sa vie familiale : au spectateur de construire sa réflexion à partir de ces éléments. Bien entendu, le prix d'interprétation attribué à Elio Germano a été critiqué par certains journalistes grincheux. Quand on pense que c'est le même jury qui a donné la Palme à "Oncle Boonmee", on se dit qu'ici, ils ne se sont pas moqués des spectateurs, même si mon favori était plutôt le comédien chinois Xueqi Wang ("Chongqing Blues", pas encore sorti). En tout cas, "La nostra Vita" est un film qui mérite un large public.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1612 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    1,5
    Publiée le 12 avril 2012
    Entre mélodrame et drame social,le film de Daniele Luchetti laisse une drôle d'impression d'inachevé.Il paraît trop court pour pouvoir exploiter au mieux le parcours de ce père soudainement veuf,qui doit gérer ses 3 enfants,en même temps que finir un chantier bancal d'avançe.La plupart des maux de l'Italie contemporaine sont là:magouilles,obsession de l'argent,racisme ordinaire;mais Luchetti montre en contrepartie l'esprit de clan,la solidarité naturelle,la vie bouillonnante."la Nostra Vita" est pourtant un film étrange,car le ton,assez jovial est en total décalage avec l'âpreté des sujets.La réaction du héros à la mort de sa femme en accouchement est peu crédible.Il y a d'ailleurs énormément d'invraisemblances,guère aidés par un montage elliptique et un survol des sujets principaux(notamment celui des Roumains exploités).L'interprétation d'Elio Germano est certes correcte,mais était loin de valoir le prix qu'il a obtenu à Cannes.Même si la scène des cris mêlant rage et pleurs est saisissante.Le happy-end arrive à la fois trop vite et trop opportunément.Loin du compte.
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 1 052 critiques

    4,0
    Publiée le 8 juin 2014
    Ni pamphlet politique, ni critique sociale, seulement un film italien sur l'Italie d'aujourd'hui qui nous montre un monde de "petites gens", d'immigrés, de magouilleurs, d'ouvriers; Ca renouvelle le genre de la comédie sentimentalo-mélo et ça suffit à notre bonheur. Il est difficile de ne pas partager l'émotion du héros (excellent Elio Germano!) tant dans ses plus grandes angoisses et douleurs que dans ses joies petites ou grandes. Un montage énergique, une caméra très mobile donnent un rythme adapté au foisonnement des histoires qui s'entremêlent.
    DarioFulci
    DarioFulci

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 396 critiques

    2,5
    Publiée le 11 juillet 2011
    La vie d'un couple simple et heureux, frappé par le malheur. Du cinéma social franc, sans misérabilisme ni émotion appuyée. Une histoire banale, c'est ce qui fait sa force: un quotidien réaliste, des combines, des problèmes... Un beau sujet et un bon film porté par un interprète principal parfait.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 26 avril 2011
    Je ne suis pas du tout "entré" dans ce film dont aucun des personnages ne m'a semblé attachant ou même intéressant. L'histoire est à la limite du sordide. Quand à la prise de vue, elle est carrément fatigante : images saccadées et scènes se suivant sans réel lien entre elles. Je m'attendais à une belle histoire (d'amour ?) entre un père veuf et ses enfants. Y avait-il matière à un prix d'interprétation à Cannes pour Elio Germano dans le rôle principal ? Bof-bof ! J'ai été (très) déçu.
    cinéfyl
    cinéfyl

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 134 critiques

    3,5
    Publiée le 17 juin 2016
    Un joli petit film Italien naviguant avec bonheur entre drame et comédie ,le tout porté par une excellente distribution ainsi qu'une BOF très agréable a l'oreille.Le scénario n'est sans doute pas son point fort du fait d'une relative prévision dans son déroulement mais l’énergie et l’émotion dégagé par un père (touchant Elio Germano) courageux et volontaire compense en partie cette faiblesse.Abordant des thèmes aussi variés que les relations familiales ,l'immigration clandestine ou bien encore les magouilles du BTP ,cette oeuvre représente également une intéressante bien que partielle photographie de l'Italie contemporaine.
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 737 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    1,0
    Publiée le 7 mars 2013
    La volonté de départ de Daniele Luchetti à travers ce drame social est sans conteste de vouloir remettre à jour les codes cinématographiques du néoréalisme italien des années 50, au risque de s’embourber dans un académisme pompeux. Malheureusement, le réalisateur n'arrive jamais à rendre passionnantes les mésaventures de son personnage qui semble antipathique, voir même raciste (sorte de Dupont Lajoie italien), malgré la bonne interprétation de Elio Germano. La morale très discutable du propos est en plus si pesante sur la narration que son long-métrage devient rapidement terriblement ennuyeux.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 388 abonnés Lire ses 1 805 critiques

    1,0
    Publiée le 12 avril 2011
    Tranche de vie à la romaine : quotidien difficile pour Claudio, ouvrier dans le bâtiment et jeune veuf resté seul avec trois enfants après le décès en couches de son épouse. Menaçant son patron de révéler la mort suspecte d'un gardien de nuit roumain, nouvelle de nature, même dans une Italie peu regardante, à provoquer enquête et fermeture du chantier en cours, Claudio obtient de celui-ci de terminer les travaux en partie pour son propre compte - évidemment, cela va se passer très difficilement. C'est peu de dire que Daniele Luchetti, le réalisateur, a des visées politiques avec "La nostra vita" : au-delà de la fresque sociale (agrémentée de touches sentimentales et familiales) c'est la dénonciation d'un état corrompu via la "berlusconisation" qui est ici en démonstration. Trop de militantisme au résultat, une histoire traitée en mode languissant, des images hachées : on s'ennuie plus qu'on ne s'implique. Et que penser de la récompense d'Elio (Claudio) Germano à Cannes, en 2010 ? Prestation pour moi honnête, sans plus.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top