Mon compte
    La Course de l'innocent
    note moyenne
    3,5
    6 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur La Course de l'innocent ?

    1 critique spectateur

    5
    1 critique
    4
    0 critique
    3
    0 critique
    2
    0 critique
    1
    0 critique
    0
    0 critique
    Joes
    Joes

    Suivre son activité Lire ses 43 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juillet 2015
    Présenté en marge de la mostra en septembre 1992, ce film pourtant passé inaperçu en France, est probablement le chef-d’œuvre absolu de Carlo Carlei, réalisateur et scénariste qui se fait beaucoup trop rare à l'écran, et surtout connu pour l'excellent "Fluke".
    Un film connu essentiellement des puristes, un exercice de style signant comme une épitaphe la mort du néo-réalisme Italien au profit d'une Italie cruelle, moderne et profondément marquée par la pratique de l'omerta.
    A condition de bien en saisir le sens et de se laisser porter par le flot d'images et de sons, on ne sort par indemne de la projection de ce film. Avec peu de moyens, mais servit par des décors naturels parmi les plus beaux au monde et par des acteurs exceptionnels dont la merveilleuse Francesca Neri et Jacques Perrin, nous somme rapidement emporté dans la course sans fin de cet enfant habité par les esprits de ses parents et portant sur lui le fardeau d'effacer les fautes commises par son paternel.
    En son temps Sergio Corbucci avait dessiné les traits du western moderne en s'affranchissant de tous les codes des westerns spaghettis avec un film majeur comme le Grand Silence, ici Carlo Carlei nous affranchis des codes du cinéma Italien classique, nous offrant au-delà du rêve et de l'innocence, un film cru, violent, poétique mais terriblement réaliste, précurseur de ce qui se fait de mieux aujourd'hui en Italie.
    Un très grand film, intimiste mais dans son style, probablement un des plus grands films du cinéma Italien actuel.
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top