Mon compte
    Un match au sommet
    note moyenne
    2,7
    8 notes dont 1 critique En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    répartition des 1 critique par note
    0 critique
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Un match au sommet ?

    1 critique spectateur

    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 174 abonnés Lire ses 1 966 critiques

    3,0
    Publiée le 13 avril 2020
    Un téléfilm avec un casting de futurs icônes de séries (Being Human pour l'acteur principal Kyle Schmid) dont la déjà pétillante Kaley Cuoco de 15 ans (éternelle Penny du Big Bang Theory), dont l'intrigue a au moins le mérite de mettre sur le devant de la scène un sport qui n'y est pas souvent : le bowling. A part dans The Big Lebowski, on se rappelle difficilement des longs-métrages qui vantent le bowling (alors que le foot...), et l'on n'est pas mécontents de suivre les mésaventures de ce jeune athlète obligé de devenir un cador dans cette discipline pour remporter le trophée de la ville. Ah les petites villes, où tout le monde se connaît, où les rancunes se transmettent et ne s'oublient pas (les adultes qui se chamaillent pour une balle ratée dans leur jeunesse, cela crie de vérité), et où la seule obsession est d'obtenir un trophée sportif au nez et à la barbe de la ville voisine. Ici le trophée est en forme de Pomme (telle la pomme de la discorde) puisque les deux villes produisent des pommes, les plus grandes pommes sont celles qui y habitent : les adultes sont de grands gamins, et les gamins en font les frais. On sourit souvent devant les situations cocasses lors de l'apprentissage du sport (on se rappelle nos propres scores médiocres) et le final est vraiment amusant : le commentateur en fait des tonnes (pour notre plus grand plaisir) et le lancer final donne des sueurs froides... Le seul grand (pour ne pas dire énorme) point noir, en plus de la qualité "cheap" de ce téléfilm, est que l'on attend tout le film le concours : sur 1h25 de film, il arrive à 1h15... Soit beaucoup trop tard, le générique arrive comme un chien dans un jeu de quilles.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top