Notez des films
Mon AlloCiné
    Hands Of Stone
    note moyenne
    3,8
    219 notes dont 21 critiques
    répartition des 21 critiques par note
    0 critique
    9 critiques
    7 critiques
    5 critiques
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Hands Of Stone ?

    21 critiques spectateurs

    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 2 467 critiques

    4,5
    Publiée le 13 février 2017
    Vraiment un excellent biopic.............on se laisse emporter du début à la fin................je recommande fortement..............surtout ne pas rater le générique de fin................4 étoiles et demie.........!!!!!!!
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 2 685 critiques

    2,0
    Publiée le 20 février 2020
    Biopic sur le boxeur panaméen Roberto Duran. Malgré la présence d'Edgar Ramirez et du coach Robert de Niro, le film est assez bâclé, desservi par une réal convenue.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 2904 abonnés Lire ses 6 009 critiques

    3,0
    Publiée le 3 novembre 2016
    Je ne suis pas très calé en boxe donc je ne connaissais même pas Roberto Durán, mais j'ai pris plaisir à découvrir ce champion surtout que ce film ne relate pas uniquement son parcours, c'est l'histoire d'une vie, d'un peuple et d'une nation que Jonathan Jakubowicz met en scène. On suit Roberto dès le plus jeune âge alors qu'il est obligé de combattre pour se faire de l'argent et apporter de la nourriture à sa famille, c'est de là qu'il va puiser sa force qui va le mener si haut ainsi que sa haine contre les Américains qui occupaient le pays. Le réalisateur dresse le portrait d'un homme attachant qui n'a pas eu une facile, doué, travailleur, mais surtout très généreux sur et en dehors du ring qui se bat pour son peuple ce qui fait de lui la fierté de la nation. Le personnage est très bien développé d'ailleurs au plus il prend de l'ampleur au plus Edgar Ramírez s'affirme et nous offre une excellente performance. Le réalisateur joue sur tous les tableaux et c'est peut-être ce qui lui fait défaut avec des moments mal développés ou encore des personnages qu'on croit importants qui disparaissent d'un coup. Au final, "Hands of Stone" n'est pas un grand film de boxe, mais d'un point de vue général, c'est vraiment un bon film avec une histoire prenante et de très bons acteurs. 6,5/10
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 463 abonnés Lire ses 4 191 critiques

    2,0
    Publiée le 17 janvier 2017
    On suit la vie d'un boxeur de sa jeunesse dans les quartiers pauvres en passant par ses amours, la naissance de ses enfants et ses victoires (On ne voit presque rien) et enrichissements à travers les conseils de son entraîneur. Sans plus, tout est déjà convenu. spoiler: Sortir des quartiers pauvres, devenir riche avec une belle femme, grosse maison avec piscine et perdre, puis revenir pour gagner. Le film ne vend même pas du rêve, on finit par s'en fiche royalement, il n'y a plus de surprise. Le caractère du boxeur est orgueilleux, incontrôlable et blasé. spoiler: Il frime, va perdre, apprendre de ses erreurs et hop ! On a l'impression de voir "Rocky" en moins bien. Les discours sont tout fait, la musique émotionnelle est classique, les combats sans saveur. Merci, l'Amérique !
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 215 abonnés Lire ses 3 614 critiques

    3,0
    Publiée le 13 décembre 2020
    Il y’a eu tellement de film sur la boxe et sur les boxeurs qu’il faut de sacrées qualités ou beaucoup d’originalité pour pouvoir sortir du lot aujourd’hui. Ce n’est pas le cas de ce Hands Of Stone qui retrace l’histoire de Roberto Duran de manière très honnête mais qui manque d’une bonne mise en scène pour se hisser au sommet du genre. La présence de Robert De Niro ici avec le rôle de l’entraîneur accentue l’envie de le comparer avec Raging Bull, ce qu’il n’est pas loin de la. Car on est devant un Rise and Fall assez classique (trop) qui n’arrive pas à sublimer l’histoire pourtant très intéressante de ce boxeur qui s’est servi de ses poings pour s’en sortir et qui arrivé au sommet n’avait plus goût à se battre. Les acteurs s’en sortent bien, le film n’a pas de gros défauts si ce n’est de passer après de nombreux chefs d’œuvre dans le genre.
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 014 critiques

    3,0
    Publiée le 1 juillet 2018
    Partir de rien, rien à perdre. L’état d’esprit est différent selon notre aptitude à gérer notre combativité. Les conditions de vie ne sont pas favorables à tous mais il arrive que l’opportunité vienne caresser l’espoir d’être un jour libéré de ces contraintes. Partant de ce postulat, Jonathan Jakubowicz explore les débuts d’un champion de boxe, venu de nulle part ou simplement d’un terrier peu accueillant. La boxe reste un art respecté à l’écran, si on se réfère seulement aux grandes productions qui en découle. Mais en un sens, certains piétinent à mi-parcours entre la fiction et la réalité. La lutte est aussi bien mentale que physique, ni l’un ni l’autre ne prend l’ascendant et se partagent la conduite à avoir sur le ring. Parlons-en du ring. Ceci peut se traduire par les limites qui nous définissent, où les cordages freinent nos pulsions afin de se concentrer sur l’unique objectif à atteindre une fois dedans. L’adversaire est venu pour la même chose, mais pas avec les mêmes bagages. Le prometteur Roberto Duràn (Édgar Ramírez) le découvrira pendant son apprentissage, où il apprendra notamment à justifier son honneur et sa raison de se battre. Le jeune Panaméen qu’il est demeure cependant perturber par un semblant de sagesse que le réalisateur tente d’apporter. Le conflit qu’il entretient avec les Américains est un nerf qui n’as pas suffisamment approfondi pour que l’on s’y intéresse. Dommage, étant donné que c’est ce qui a forgé son caractère autonome et indépendant dans les rues. L’opportunité d’en sortir a été saisi, mais ce qu’il ignore, c’est qu’il continue d’emporter son propre ring avec lui, tout en y incluant des proches qui souffriront de son entêtement. L’exemple de la boxe comme source de renaissance est justifié. Tout l’art de ce sport est une question de respect et le respect se gagne d’abord avec le cœur. Difficile de faire l’impasse sur « Raging Bull », où De Niro avait une place de choix sur le ring. A présent, il revient avec la sagesse nécessaire pour porter un jeune combattant vers le sommet, loin de la rue, loin de la misère. Il incarne ainsi le coach Ray Arcel, Américain et la figure paternelle qui manque à Duràn. Sa performance, comme celle de son boxeur, est de qualité, mais l’on traine beaucoup trop sur des problématiques secondaires qui ne sont pas en faveur du protégé. On expose des relations qui se dégradent, faute de non contrôle sur la gloire qui monte vite à la tête. La présence de Felicidad Iglesias (Ana de Armas) reste la plus sobre, mais cette sobriété est nécessaire, sachant que le biopic doit se concentrer sur l’état d’esprit du Panaméen. Au lieu de cela, De Niro empiète clairement sur l’espace vital de l’homme dont nous sommes venus rencontrer. La vie nous apprend à toujours garder les poings levés et le regard fixé sur le prochain obstacle. Si Roberto Duràn peut témoigner des virages qui ont changé sa vie, nous pouvons en faire autant, tout en s’ajustant à la cible que l’on s’est donné d’atteindre. Le réalisateur Vénézuélien s’est donc appuyé sur des valeurs d’endurance, mais ce n’est pas toujours ce qui ressort de l’écran, faute d’une écriture floue dans l’ensemble. Ne sachant pas ce qui est pertinent. de raconter, il nous sert des rencontres à la même sauce, où le boxeur apprend l’humilité par ses erreurs. L’arrogance fonctionne un temps, mais permet pas de préserver toute la complicité qui puisse exister entre lui et son entraineur. Il y avait un peu mieux à faire dans ce registre, alors qu’au niveau divertissement, nous sommes éblouis de bons chocs une fois les gants enfilés. A savourer avec recul et modération.
    Tayop
    Tayop

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 876 critiques

    3,0
    Publiée le 18 novembre 2019
    Edgar Ramirez compose un élégant Duran, brisé et arrogant, entouré d'un De Niro assagie qui se tient solidement à ses côtés. Le peigne à la main, ce père l'accompagne dans les plus grands instants de sa carrière, beaucoup d'autres sur le ring sont mis de côté pour décrire la politique et l'occupation américaine et ainsi élever le sportif au rang d'homme d'une nation, le Panama. Reste un traitement linéaire mais un montage qui réussit à dynamiser le tout.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 471 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    4,0
    Publiée le 6 janvier 2017
    Projeté en avant-première mondiale en mai 2016 au Festival de Cannes, Hands of Stone fait remonter Robert De Niro sur le ring. Dans la peau de Ray Arcel, coach légendaire, il va entraîneur l’un des plus grands champions du monde de boxe, Roberto Durán. Si Gael Garcia Bernal était initialement envisagé à la place d'Edgar Ramirez pour le rôle du boxeur et qu’Al Pacino était le premier choix devant De Niro, on ne peut que saluer malgré tout, la solidité de ce duo. Le biopic nous plonge pleinement dans l’univers de ce sport mais prend également une tournure dramatique prenante sur l’histoire de cette légende qui a glané quatre titres de champion du monde de boxe dans quatre catégories de poids différentes. A la fois violent et attendrissant, Hands of Stone est une œuvre qu’on espère vraiment obtenir une date de sortie française pour son casting et son tempo de qualité. D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    Critik D
    Critik D

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 1 098 critiques

    4,5
    Publiée le 11 janvier 2017
    Très surprise par ce film que j'ai énormément apprécié. Fan de Rocky Balboa, j'ai un peu retrouvé de mon personnage fétiche en Roberto Duràn mais sur un fond de biopic beaucoup plus intéressant. Roberto Duràn est un boxeur imprévisible autant sur le ring que dans sa vie privée, il a une carrure et une prestance qui ne laisse pas indifférent et il en est question. Pour autant, Roberto Duràn est un enfant de la rue, tout ce qu'il a appris c'est à la dure. Il commencera à boxer très jeune pour sortir d'une prison pour mineur. Le film se déroule en pleine révolution panaméenne, une part d'histoire intéressante que je ne connaissait pas du tout. Malgré la personnalité de Roberto Duraàn on s'attache assez vite à lui, et certainement en grande partie grâce au personnage de Ray Arcel, entraîneur mondialement connu, qui nous rappel sans cesse d'où vient Roberto et comment il s'est construit en tant qu'adulte. Le film est fabuleux, ce ne sont pas que des vulgaires combat entre champion on nous rapporte l'histoire et la construction de ce boxeur. Tout à favorisé mon coup de coeur pour ce film : la réalisation, le scénario, les costumes, la bande original... Cela faisait très longtemps que je n'avais pas vu un film de boxe qui m'ait autant captivé !
    Cronenbergfansoff
    Cronenbergfansoff

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    2,0
    Publiée le 9 mai 2018
    Un film très approximatif qui se prend pour Rocky, mais qui en vérité ne dépasse pas des films populo en terme de narration. Je le déconseille aux moins de 10 ans. 2/5
    Christophe M
    Christophe M

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 299 critiques

    4,5
    Publiée le 17 janvier 2018
    un excellent biopic sur la vie de roberto duran. les scens de boxe sont très reussies. le film est parfait sur ce boxeur un brin arrogant . Mention speciale à l'acteur principal. robert de niro en entraineur de boxe (encore un film de boxe pour lui) est comme d'habitude parfait. mention spéciale à ana de arnas, j'aurai bien fait quelques round avec elle. le film vaut largement plus que certains rocky. On a meme l'apparition très remarqué du rappeur usher en ray sugar leonard. ce film est impressionnant de qualité.
    Julien S9
    Julien S9

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 8 novembre 2019
    Excellent Biopic, les acteurs conviennent parfaitement à leur rôle ! Et l'histoire est intéressante ! Ce film retrace en plus l'histoire du Panama et sa connection avec les États-Unis.
    Vincent M.
    Vincent M.

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    3,0
    Publiée le 26 avril 2018
    Bonjour à tous, savez-vous si le film Hands of stone va sortir en DVD version française? Pour l'instant il n'existe qu'en version originale, comme "the Comedian", c'est étrange pour des films avec de Niro
    Zieglercse
    Zieglercse

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 20 avril 2020
    J'ai regardé ce film sur la vie de Roberto duran sans m'attendre à grand chose vu qu'il n'y avait aucun avis à ce moment là. Et là agréable surprise, c'est un vrai bon film qui nous prend et ne nous lâche pas jusqu'à la fin. Pour les puristes,niveau biopic,c'est assez édulcoré, on ne parle pas de certaines défaites du boxeur, mais en tant que film c'est très bon! allez-y ,amateur de boxe ou non.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top