Mon compte
    Faust
    note moyenne
    2,8
    398 notes dont 96 critiques
    répartition des 96 critiques par note
    15 critiques
    16 critiques
    12 critiques
    22 critiques
    16 critiques
    15 critiques
    Votre avis sur Faust ?

    96 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 11 décembre 2013
    Sorte de trip sous adrénochrome. Presque aussi bon qu'Hitman Cobra !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 20 juin 2012
    Incroyable !!
    Le film reprend les grandes lignes de Goethe, mais en simplifiant: il s'agit d'un savant se liant à un usurier. L'image est magnifique, les acteurs grandioses, la musique super. Un grand film palpitant, qui ne laisse pas le spectateurs s'ennuyer 30 secondes.
    Et l'actrice Isolda Dychauk (vue dans Les Borgias) est vraiment magnifique.
    A ne pas rater !
    framb78
    framb78

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 24 juin 2012
    Une horreur ce film, un univers surréaliste et glauque avec des dialogues en allemand sans queue ni tête. 20 personnes sont au moins sortis en cours de route, je ne crois pas être le seul à ne pas avoir accroché du tout...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 juin 2012
    Le Faust de Sokurov est exactement ce que l’on est en droit d’attendre de l’adaptation d’un des plus grands chef d’œuvre de la littérature : un autre chef d’œuvre. Très belle image, audacieuse même. Un rythme surprenant et un final à ne pas manquer. A voir absolument.
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 1 juillet 2012
    Long, laid et ennuyeux. Il manque l'essentiel : l'humour des dialogues de Goethe et la stimulation intellectuelle induite par son chef-d’œuvre. Ici, il n'y a qu'un semblant de philosophie et une complaisance écœurante dans des scènes glauques. Mais c'est essentiellement l'ennui qui m'a fait quitter avant la fin.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 juillet 2012
    Le procédé sokurovien d'anamorphose métamorphose littéralement l'absence même de structure narrative en un cercle infini qui tord les lignes du monde d'aujourd'hui et replace l'altérité radicale de nos doubles, admirablement représentée par la non-reconnaissance par Margarete du cadavre de son propre frère, dans la perspective irrémédiablement vacillante de l'héritage politique du vingtième siècle.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top