Notez des films
Mon AlloCiné
    Quelques heures de printemps
    Note moyenne
    3,6
    22 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Le Parisien
    • Ecran Large
    • L'Express
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Marianne
    • Metro
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 critiques presse

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    "Quelques heures de printemps" sait être beau sans être triste. Merci M. Brizé pour ce cadeau.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    (...) ce film dont on sort profondément ému, mais aussi apaisé, trouve son épanouissement dans une infinie délicatesse.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Ecran Large

    par Sandy Gillet

    Un sujet éprouvant abordé de front mais sans pathos ni scories. Et le duo Vincent Lindon / Hélène Vincent est tout simplement magistral. On tient là certainement nos César 2013...

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    L'Express

    par Eric Libiot

    La seule présence de [l'immense Hélène Vincent] devrait inciter chacun à aller voir "Quelques heures de printemps". Il est rare de voir une comédienne élever à ce point son niveau de jeu. (...) Un bonheur, un miracle, un César.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Vincent Lindon, alliage de fragilité, de mélancolie et de colère, et Hélène Vincent, en Yvette rugueuse et maniaque, interprètent avec sobriété deux êtres acculés par la mort à dépasser leurs rancoeurs.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    On lit le désarroi dans les yeux de Vincent Lindon, formidable de rugosité et tout en sentiments paralysés (...) Hélène Vincent offre un émouvant mélange de fatalisme courageux et de regrets ravalés.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Noémie Luciani

    Beau et terrible, à l'image d'une histoire dont on ressort le coeur lourd, et la lumière aux yeux.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    Il est de nos jours peu de cinémas qui soient aussi rugueux que celui de Stéphane Brizé. Qui taille, supprime, élague, au service de son ambition: toucher à l'os.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Marianne

    par Danièle Heymann

    "Quelques heures de printemps", splendide suspense affectif, n'est pas un film triste, ni morbide, ni complaisant, ni militant. Seulement, dans sa lumineuse simplicité, un film bouleversant où une femme apprivoise sa mort, comme elle peut, comme elle veut.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Metro

    par Marilyne Letertre

    Un drame subtil qui a été projeté au chef de l'État.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Positif

    par Dominique Martinez

    Si la mort est traitée d'un point de vue réaliste, elle n'en reste pas moins accompagnée de quelques notes poétiques qui adoucissent la noirceur du propos.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Première

    par Christophe Narbonne

    Son film défend le libre arbitre et invite au respect. On en sort apaisé.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    Voir le site Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TéléCinéObs

    par Sophie Grassin

    Les acteurs, tous formidables, servent avec éclat cet éloge du libre-arbitre dont on sort calciné.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Pierre Murat

    Stéphane Brizé filme (...) avec pudeur, rigueur, au moyen de plans-séquences discrets, presque invisibles.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Estelle Bayon

    La longueur des plans [...] laisse le temps aux acteurs de distiller d'infimes nuances qui font la richesse essentielle de ce long-métrage.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Les Fiches du Cinéma

    par François Barge-Prieur

    Stéphane Brizé confronte ses personnages, toujours incapables de communiquer leurs sentiments, à la mort. Des scènes bouleversantes, malgré une mise en scène à la sobriété trop maîtrisée.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Didier Péron

    Le choix de ce vocable infantile et l'expressivité qui l'accompagne trahissent la commisération dont le film est constamment baigné.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par La rédaction

    C'est d'abord une histoire d'incommunicabilité. Mais à ce premier sujet le cinéaste et sa coscénariste en rajoutent un deuxième. (...) Si son approche est très documentée, Stéphane Brizé en fait une restitution assez simpliste, dans une étrange démarche qui se veut sereine et apaisée.

    La critique complète est disponible sur le site Ouest France

    Paris Match

    par Alain Spira

    Se situant dans la grande tradition du cinéma vérité quasi ethnologique, ce drame est, avant tout, un bouleversant film d'amour indicible entre un fils et sa mère (Hélène Vincent, saisissante).

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    Les principes de mise en scène (...) virent tellement au système qu'ils autoalimentent un regard finalement dénué de toute empathie, et où la promesse de printemps se borne à quelques miettes de tendresse lâchées dans un océan de misanthropie.

    La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    (...) film pas possible et sans qualités cinématographiques.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top