Mon compte
    After
    note moyenne
    3,2
    70 notes dont 8 critiques
    répartition des 8 critiques par note
    0 critique
    3 critiques
    2 critiques
    2 critiques
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur After ?

    8 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 12 février 2013
    Vu l'autre soir au Studio 28. Cinéma mythique, je vous le conseille. Magnifique film de nuit et d'ambiance sur le trouble d'une rencontre. Maillet filme l'infiniment petit avec grâce. Personnaz est le jeune premier du cinéma français qu'on attendait. Un charisme fou et impulsif. Gayet a enfin un rôle à la mesure de sa beauté et de sa singularité. Il ne se passe rien mais il se passe tout finalement dans cette nuit. Quant à la musique, elle m'a emporté tout le long, jazzy, techno, troublante... à l'image de la photo éblouissante. Peut être plus que d'un film, il s'agit d'une expérience... A voir!!
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3665 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    2,0
    Publiée le 27 octobre 2016
    Une brève rencontre entre deux solitudes, le tout se déroulant presque intégralement la nuit. Pas méga-original, c'est sûr, mais pouvant toujours être émouvant si bien traité. Hélas, hormis une jolie photo et quelques plans réussis, sans oublier la présence gracieuse de Julie Gayet, rien de très excitant ni motivant dans ce récit longuet et légèrement ennuyeux, la réalisatrice ne sachant visiblement pas trop quoi raconter à partir du moment où elle a posé les bases, si ce n'est proposer quelques pistes vaguement exploitées, d'un intérêt inégal. Ce n'est pas honteux, mais ne laisse qu'un souvenir extrêmement diffus à peine la projection terminée.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 96 abonnés Lire ses 2 435 critiques

    3,5
    Publiée le 1 février 2013
    le scenario tourne autour de ce duel entre ces 2 acteurs formidables .
    Chaques scenes est interrssante.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 8 février 2013
    Avant de dire quoi que ce soit, j’ai voulu en apprendre un peu plus sur la réalisatrice et ce qu’il y avait autour de ce film.
    J’ai donc puisé dans les anecdotes de ce tournage.
    Bingo, je comprends pourquoi on sort de ce film un peu perplexe tant par la seule vision de deux inconnus qui se rencontrent et ne se lâchent plus durant toute une nuit.
    Alors on assiste à une sorte de Roméo&Juliette qui n’a malheureusement pas de fond.
    C’est dommage parce que l’idée de départ est belle même si un peu ” cucu la praline “, et la forme pour le coup est très jolie.
    Mais où est ce que cela nous mène ?
    Je dis souvent que la photographie est très importante dans un film parce que c’est une des premières choses qui inconsciemment nous plonge dans un univers. Et là, pour le coup c’est réussi.
    D’autant plus qu’ici, il y a une belle lumière qui met indéniablement en valeur cette magnifique Julie.
    Quant à Raphael il fait une petite performance digne du rôle qu’il incarne
    Mais alors qu’on tourne un peu trop en rond, il a voulu rajouter cette scène ( oui ça aussi ce sont mes recherches sur le pourquoi du comment ), où on le voit simuler une victoire à Roland Garros, histoire de faire un Focus sur ses performances d’acteur. Mais néanmoins ça relève un peu la monotonie du film.
    Alors je sais bien que le film tend à nous susciter la question et nous laisser vivre nous même quelque part cette fugue vers l’inconnu.
    Mais cela me parait un peu trop léger même si justifié.
    Je soutiens l’idée des lieux de tournage et l’idée de tourner dans un Paris vide qui nous concentre sur les petits détails de la fusion des deux personnages.
    Pour cela je ne vais pas vous cacher que choisir mon arrêt de bus dans ma rue en face de chez moi m’a beaucoup touché.
    Vous avez choisi un très beau quartier de Paris, Géraldine !
    Ça change un peu des tournages qui se font le plus souvent rive droite et qui sont peut-être bien moins charmants !
    funky cinéphile
    funky cinéphile

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 105 critiques

    4,0
    Publiée le 5 février 2013
    Ce film n'a rien à voir avec "Fatal Bazooka" de Michael Youn. Il dégage une profondeur sensiblement différente.
    Raphaël Personnaz et Julie Gayet se rencontrent dans un restaurant japonais de la rue Didot dans le quatorzième arrondissement de Paris. La nuit commence, elle va être longue. L'éloge filmée de la lenteur s'ébroue. Lui, Guillaume, prend le temps d'essayer, de charmer, de creuser; elle, Julie, prend celui d'écouter, d'être tentée, de sourire. Il la ballade toute la nuit durant dans un Paris humide, sur sa Triumph Bonneville, ayant la désuète délicatesse de lui laisser son casque. D'un bar jazzy à une pizzeria peu hospitalière, ils traversent la ville en s'attirant doucement, lui le pied à fond sur l'accélérateur d'une audace parfois gauche et elle sur le frein du souvenir d'une vie maritale bien établie. La musique apporte une jolie touche glamour et participe à la sensualité ambiante; les observateurs apprécieront, à ce sujet, cette façon que Guillaume a de souffler dans le cou de Julie, dans un ascenseur alors qu'elle a les yeux bandés...
    Quasiment toutes les scènes sont entrecoupées de petites séquences d'images arrêtées sur un Paris inhabituellement filmé qui donne un véritable côté esthétique au film.
    Tout ça ressemble à quelquechose d'authentique. Ces deux-là se plaisent, ça se sent. Les nostalgiques, comme moi, auront peut-être des flashs d'un homme et une femme de Lelouch, par moment.
    Les histoires d'amour peuvent durer quelques heures, voire quelques jours, elles n'en sont pas moins intenses. Naguère, j'en ai vécu une très belle à Sète, avec une fille qui portait le même prénom que la réalisatrice, Géraldine. Comme Raphaël Personnaz dans After, je me suis envolé un court moment, ai ressenti de là-haut des sensations démentes et me suis retrouvé, un 16 janvier, gare de Lyon, avec ma petite valise à roulettes en faisant un peu la gueule...
    Julunoev E.
    Julunoev E.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques

    1,0
    Publiée le 15 avril 2019
    si vous avez lu les livres , ou du moins le tome 1, fuyez ce film. c'est un raté monumental !
    pour les autres , film romantique sans plus
    Vévé91
    Vévé91

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    4,5
    Publiée le 5 février 2013
    Quel joli film . Porté par deux excellents comédiens , Raphaël Personnaz , touchant tant en adulte séduit qu'en "adolescent" un peu gauche et Julie Gayet magnifique et tout en charme .
    Très joliment filmée , cette histoire toute simple de quelques heures nocturnes nous attache tout de suite aux personnages .
    Un reproche ... 1h20 en compagnie de ces deux comédiens , cela est vraiment trop court .
    Dommage que ce film soit si mal distribué avec seulement deux salles à Paris , la qualité mérite mieux que cela .
    mushfire
    mushfire

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    3,5
    Publiée le 7 février 2013
    Enfin du cinéma féminin qui peut séduire
    au masculin; Il est intéressant de voir que certains thèmes que l'on croit galvaudés peuvent être parfaitement traités
    ! Bravo.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top