Notez des films
Mon AlloCiné
    The Disappearance
    note moyenne
    2,8
    8 notes dont 4 critiques
    répartition des 4 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    2 critiques
    1 critique
    1 critique
    0 critique
    Votre avis sur The Disappearance ?

    4 critiques spectateurs

    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1950 abonnés Lire ses 4 639 critiques

    1,0
    Publiée le 6 septembre 2012
    Un film qui s'oublie aussitôt après l'avoir vu malgré son casting et l'originalité qu'aimerait posséder l'ensemble. Ce dernier joue avec la chronologie et cela aurait pu donner le cachet d'originalité demandé si le rythme n'était pas aussi exagérément et inutilement languissant rendant l'ensemble assez peu intéressant et faisant oublier cela. Et puis en plus la fin est prévisible et on ne comprend comment on peut faire un mystère autour d'un personnage incarné par une actrice aussi fade que Francine Racette. Reste un beau casting masculin avec Donald Sutherland, John Hurt, David Hemmings, David Warner et Christopher Plummer mais on peut les voir dans des rôles bien plus consistants dans plein d'autres films.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2434 abonnés Lire ses 5 727 critiques

    2,0
    Publiée le 18 mai 2013
    Le problème de The Disappearance ce n'est pas tant son rythme languissant mais surtout son absence de suspense pourtant il y avait de quoi faire avec cette histoire de tueur à gages à la recherche de sa femme disparue. Mais non le réalisateur se complet dans un film très calme comportant trop de petites longueurs ; le casting sauve en partie le film ainsi que des moments un peu plus prenant que d'autres. Par contre les scènes de flash-black sont habilement utilisées même si elles sont parfois trop présentes. Dommage que ce film sans être mauvais est quand même un beau gâchis.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 6172 abonnés Lire ses 10 692 critiques

    3,0
    Publiée le 26 juillet 2013
    Si en voyant cette histoire d'assassins par contrat, les gens en viennent à s'interroger sur la lenteur et le mystère du film, le but est atteint! Avec un talent qui n'appartient qu'à lui, Donald Sutherland se sent comme un serpent, son personnage de tueur à gages a besoin d'une seconde peau! Dans "The Disappearance", on peut dire que le rèalisateur prend son temps, a le don de dètourner les situations les plus attendues et de nous surprendre dans les dènouements! A ses côtès, l'impènètrable et très jolie Francine Racette n'est jamais là où on l'attend en interpellant nos consciences! Quant à David Hemmings, John Hurt et David Warner, on ne les voit finalement qu'en filigrane! Ceux qui attendaient un film de genre en sont pour leurs frais: Stuart Cooper piètine les règles et brouille les codes! Avec quelques jolies rèpliques de Sutherland: « Les maris jaloux n'utilisent pas d'arme à feu, ils aiment mettre leur touche personnelle ». Pas mal du tout...
    Henri M
    Henri M

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 151 critiques

    3,5
    Publiée le 26 mai 2019
    vu aujourd'hui : 7/10
    Tout est là pour que The Disappearance soit à la fois une réussite artistique et un succès public. Pourtant, le résultat s'avère plus contrasté. En termes de film noir moderne ou revisité, The Disappearance se tient à peu près et les ingrédients sont bel et bien présents. Ambiance romantique sombre et garce (?) fatale pour un rendez-vous au carrefour de la mort. L'intrigue parvient à embrouiller son monde au gré des rencontres que fait Mallory/Sutherland, tout à la fois pour s'acquitter du contrat qui le lie mais aussi pour retrouver son épouse, si celle-ci est bien vivante. Seulement, La Disparition pâtit d'un rythme linéaire qui lui ôte toute part de tension, deux qualités maîtresses du film : un récit suffisamment intriguant et bien écrit pour tenir à lui seul en haleine, ainsi que des acteurs de grande qualité qui, même avec une seule et unique scène (Christopher Plummer par exemple), contribuent à maintenir l'intérêt de bout en bout, jusqu'à un final que l'on peut néanmoins anticiper. et pour moi un plaisir supplémentaire puisque Donald Sutherland est dans le top five de mes acteurs préférés.
    En l'état, si La Disparition n'est pas déshonorant, il fait partie des néo-films noirs qui annoncent des œuvres à venir plus achevées telles que "La Fièvre au corps" de Lawrence Kasdan ; de même, il ne mérite pas l'oubli dans lequel il est tombé - après tout, l'on suit tout cela sans déplaisir -, toutefois, il reste un peu décevant, au regard notamment de son invraisemblable casting.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top