Notez des films
Mon AlloCiné
    Bons baisers de Russie
    note moyenne
    3,7
    7764 notes dont 344 critiques
    répartition des 344 critiques par note
    78 critiques
    109 critiques
    79 critiques
    57 critiques
    18 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Bons baisers de Russie ?

    344 critiques spectateurs

    Rotten Tomatoes
    Rotten Tomatoes

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 695 critiques

    5,0
    Publiée le 20 mai 2014
    Terence Young est de loin le meilleur réalisateur en matière de James Bond. Bons baisers de Russie, dans la lignée de James Bond contre le Dr No, est un chef d'oeuvre cinématographique, une perle rare à ne pas manquer et à conserver bien précieusement au fond de son placard. La scène du bateau est probablement une des plus belles scènes du cinéma post années 60. 5/5
    Ewen Blake
    Ewen Blake

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 875 critiques

    2,0
    Publiée le 5 novembre 2015
    Houla. Cela faisait un moment que je n'avais pas vu une "héroïne" aussi potiche et des clichés raciaux aussi éculés. Le film est de 1962 ceci expliquant peut-être cela mais les "gens du voyage" doivent être heureux en apprenant qu'ils ne savent pas se servir de couverts. C'est en replongeant dans le passé (je vous conseille l'oscarisé "Monde du Silence") que l'on se rend compte que "c'était mieux avant" est une maxime qui ne mérite pas sa popularité (j'en profite forcément pour vous conseiller "Midnight in Paris" sur le thème d'un âge d'or fantasmé). Au-delà du rythme, forcément plus calme par rapport aux blockbusters actuels, c'est surtout la faible densité des événements qui surprend. On annonce en effet dès les 10 premières minutes l'intégralité de la mission que réalisera James et le film ne livrera guère plus. Ce James Bond partage par contre avec les créations de Michael Bay un goût pour les incohérences que je n'imaginais pas. Reste la classe de Sean Connery et le charisme du Spectre.
    tuco-ramirez
    tuco-ramirez

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 1 250 critiques

    3,5
    Publiée le 6 novembre 2019
    Après le succès de Dr No, il fallait battre le fer pendant qu’il était chaud et assoir le personnage de James Bond sur la scène commerciale cinématographique. Et c’est le 5ème roman de Ian Flemming qui fût choisi ; le plus abouti apparemment. L’histoire est beaucoup plus complexe que sur Dr No. Terence Young, à nouveau aux manettes, prend son temps pour la mise en place ; et c’est bien dans cette première partie que réside quelques longueurs. Le budget fût plus important que sur Dr No ; ce qui n’en fait pas malgré tout un film beaucoup plus spectaculaire. Les gadgets font leur apparition tout comme le pré générique qui ici est malin et captivant. Les courses poursuites ont aussi plus d’allure que sur le premier opus. La franchise prend son envol et nous prenons du plaisir. tout-un-cinema.blogspot.com
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 1147 abonnés Lire ses 4 729 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Deuxième volet de la saga James Bond et sans doute l’un des meilleurs. Autant Dr. No semblait kitsch de bout en bout, autant From Russia with Love est encore solidement ancré dans la réalité. Certes la guerre froide n’est plus d’actualité, mais une intrigue solide et relativement complexe fait que cet opus est davantage axé espionnage que le précédent, plutôt à mi-chemin entre le polar et le film d’aventures exotiques. Le rythme y est également beaucoup plus soutenu que dans Dr. No. Quant au suspense, il ne faiblit pour ainsi dire jamais et va même crescendo. Pour ce qui est de la mise en scène, Terence Young est à nouveau aux manettes et laisse loin derrière lui les incertitudes de Dr. No. Son film, à l’image d’un Sean Connery beaucoup plus à l’aise dans son costard d'agent secret, témoigne d’une certaine assurance vraiment la bienvenue qu’on savoure dans quelques morceaux de bravoure comme le duel dans le compartiment de l’Orient-Express où Bond est aux prises avec l’imposant Robert Shaw. Filmé à la manière d’un Hitchcock (on peut d’ailleurs noter un clin d’œil appuyé à La Mort aux trousses dans la scène de l’hélicoptère), From Russia with Love jouit d’un certain standing encore absent dans Dr. No. Côté récit, on peut regretter que l’intrigue, au demeurant fort intéressante, soit dévoilée trop tôt, ce qui gâche un peu la surprise quand Bond découvre que le SPECTRE se cache une nouvelle fois derrière tout ça. On peut également regretter l’absence d’un vrai méchant, défaut déjà présent dans Dr. No. En lieu et place, on découvre une palette de personnages plutôt bien écrits. Bond se fait ainsi un allié de poids avec Kerim Bey pour affronter Rosa Klebb et son imposant champion Grant. A noter aussi la première apparition fugitive de Blofeld, numéro 1 de l’organisation du SPECTRE, dont on ne connaîtra à la sortie que la voix … et le chat blanc. Bref, un épisode de qualité qui servira de référence pour les suivants. Et le charme de Daniela Bianchi en James Bond Girl YES
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 672 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juin 2013
    La seconde mission à l’agent 007, sur grand écran au moins, se révèle être finalement une affaire bien plus complexe que la précédente. Cette intrigue plus approfondie est intimement liée au fait que davantage de personnages sont impliqués dans la cette histoire imaginée par Ian Flemming qui utilise la guerre froide comme support aux machinations du SPECTRE, cette mystère société secrète qui profite des tensions géopolitiques à des fins criminelles. Grâce à ses captivantes séquences filmées aussi bien en Turquie, en Yougoslavie mais aussi en Italie, les aventures de James Bond deviennent irrévocablement synonymes de scènes d’action dans des décors exotiques, mais le scénario est avant tout celui d’un thriller d’espionnage très abouti. Cette amélioration notable de l’écriture s’accompagne de l’apparition d’éléments qui deviendront des codes de la franchise (principalement la scène post-générique et Q) mais aussi d’un jeu de plus en plus en convainquant de Sean Connery. Sans doute est-ce là l’un des meilleurs premiers films de la saga.
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 214 abonnés Lire ses 1 372 critiques

    3,0
    Publiée le 22 juillet 2016
    "From Russia with love", sorti en 1963, est le deuxième volet des aventures de James Bond. Sean Connery et son charme ravageur est aux commandes de l'agent double 0. Les puristes soutiendront que les films de cette époque sont irremplaçables. Pour les plus jeunes, faire un bond de 50 ans en arrière peut donner le vertige. Le fait est que ce film a étonnamment bien vieillit. La résolution de l'image, la mise en scène, les choix de plans caméra, l'intemporel charisme du personnage; tout cela forme un enrobage tout en sobriété et élégance. Entre les rues d'Istanbul et les voitures chics de l'Orient Express, on en apprend beaucoup sur sur la personnalité de Bond et l'étendu de son potentiel. C'est aussi l'apparition des fameux gadgets high tech d'autodéfense proposés par l'agent Q, ainsi que les pré-génériques élaborés qui ne sont autre que la marque de fabrique de la franchise. Tout est là, sauf peut être l'action à grand spectacle. Une référence, certes culte, mais pas un chef d’œuvre. 3/5
    brqui-gonjinn
    brqui-gonjinn

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 955 critiques

    3,5
    Publiée le 21 octobre 2012
    Toujours mise en scène par Terence Young, cette seconde aventure de l’agent britannique l’emmène en URSS avec comme mission de venir en aide à une jeune soviétique possédant des informations et désireuse de passer à l’ouest. Seulement la mission se complique lorsque Bond découvre que les intentions de Tatiana Romanova ne semblent pas réellement être ce qu’elles devraient. "Bons baisers de Russie" met en place certains des éléments qui ont clairement contribué à l’énorme succès de cette saga, à savoir le personnage de Q interprété pour la toute première fois ici par Desmond Llewelyn mais aussi ses gadgets. Sean Connery reprend son rôle et affiche toujours la même classe et le même détachement pour interprété 007, quant à l’ennemi il s’agit toujours de l’organisation Le Spectre dont le visage du mystérieux chef, Ernest Blofeld, nous est une nouvelle fois caché. Côté action le spectacle est assuré grâce à des combats dans un Orient Express ou encore une course poursuite façon "La Mort aux Trousses". Bien construit malgré quelques petits moments de flottement ce deuxième opus lance une intelligente ligne directrice à cette mythique saga.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 22 mars 2011
    Deuxième épisode réussi de la célèbre saga. Entre la bagarre dans le train, l’attaque de l’hélicoptère qui rappelle La mort aux trousses de Hitchcock ou encore la poursuite en bateau. Sean Connery est toujours aussi bon dans le rôle de James Bond, Daniela Bianchi assure le rôle de Tatiana Romanova, Pedro Armendariz joue bien le rôle du partenaire de Bond sans oublier les méchants Lotte Lenya et Robert Shaw excellent dans le rôle du tueur blond.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 880 critiques

    2,0
    Publiée le 6 mai 2018
    Première séquence de pré-générique, première des 17 apparitions de Desmond Llewelyn dans le rôle de Q et donc premier gadget pour un second volet qui introduit l'organisation criminelle du SPECTRE. Film d’espionage de son époque au scénario peu captivant et montrant des signes évidents de péromption, « Bons Baisers de Russie » se traîne péniblement en dépit de quelques sursauts, notamment lors des dernières scènes dans l’Orient Express et des séquences avec l’hélicoptère. Face à des ennemis stéréotypés, Sean Connery confirme sa notoriété montante en déployant son charme et son humour.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 14 août 2019
    L'acteur est correct et le scénario convenable afin de passer d'Est en Ouest, pas des plus palpitants chef-d'œuvre, quelques situations assez ridicules, une dose pure de série B d'espionnage so British, ça se regarde sans émerveillement. Un générique préfabriqué qui est la marque de l'agent double 07, une espionne russe coincée en Turquie qui fait défection en traversant le rideau de fer à travers cet orient express. Un train aux wagons lits de luxe pour perdre son temps, l'alternative de l'avion compagnie première classe, tombe dans les bras du samaritain MI6. Ce n'est une lettre d'amour à la Russie, puisqu'ils sont ennemis, mais une carte postale envoyée depuis là-bas dans le but de s'espionner mutuellement, avec amour. L'influence du spectre plane sans l'ombre d'un doute, une intrigue de guerre tellement froide diplomatiquement.
    cris11
    cris11

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 970 critiques

    4,0
    Publiée le 10 novembre 2012
    Un James Bond avec Sean Connery est toujours un bon moment. Toujours cette ambiance et cet humour so british. Ce second volet reprend un petit peu sur les mêmes bases que le précédent mais il y a plus d'humour, plus d'action, plus de suspens et un scénario plus fourni. Et toujours cette musique qui reste en tête. Un bon film.
    Loïc G
    Loïc G

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 583 critiques

    5,0
    Publiée le 19 novembre 2008
    Un deuxième épisode qui en reprenant les ingrédients délivrés dans Dr No nous livre le grand film d'espionnage que l'on était en droit d'attendre... Les anglais contre les russes, une machine à code à récupérer, la valise gadget, la belle russe qui hésite entre les deux camps...autant d'éléments qui vont écrire la légende, peut être plus que dans Dr No. En effet, ici le scénario beaucoup plus inspiré nous fait voyager et nous délivre une belle panoplie de "bonne tête", mais surtout nous offre quelques scènes époustouflantes qui feront date dans nos mémoires: la longue scène du train avec la bagarre finale, la scène avec l'hélicoptère ("La mort aux trousses"??), l'école des "Méchants" du SPECTRE au début... James Bond s'est donc définitivement affirmé dans ce second film et a fini d'y écrire ses derniers codes. A voir et revoir, un Classique!
    Chevtchenko2
    Chevtchenko2

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 792 critiques

    2,5
    Publiée le 31 août 2009
    Suite de la saga James Bond avec ce deuxième opus : Bons baisers de Russie. Que dire de ce film ? Tout d'abord, on y découvre les premiers gadgets de la série et bien sûr son inventeur : Q. Même s'ils sont mineurs, ils ont le méritent d'exister. Ensuite, on découvre un peu mieux l'organisation du SPECTRE avec notamment son chef qu'on ne voit d'ailleurs que de dos. Et quoi d'autre ? Pas grand chose en fait. Sean Connery reprend son rôle avec classe mais pour le reste...Le film est assez mou, le scenario qui, au premier abord, est plutôt simple devient inutilement tortueux... Les scènes d'actions ont pas mal vieilli bref on se retrouve avec un James Bond plutôt moyen et en dessous de son prédécesseur.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2093 abonnés Lire ses 5 795 critiques

    3,0
    Publiée le 31 janvier 2011
    Après le succès mondial de la toute première adaptation des aventures de James Bond, tirée du roman de Ian Fleming : James Bond 007 contre Dr. No (1963), le producteur Albert R. Broccoli comprend rapidement qu’il y a du potentiel à en tirer avec l’agent 007. C’est ainsi que pour le second volet sur grand écran, voit le jour avec Bons baisers de Russie (1964), doté d’un budget beaucoup plus important, on ne tarde pas à le remarquer !! Toujours aussi prenant, avec son lot d’actions et ses inévitables gadgets, un nouvel opus qui ne lésine pas et se démarque d’emblé avec son superbe générique de début où les crédits sont projetés sur le corps d’une danseuse du ventre !
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 927 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    3,5
    Publiée le 15 août 2012
    Un bon James Bond ! Le scénario est bien écrit (avec de bonnes scènes d'espionnage), le casting reste assez convaincant, et la b-o est efficace comme toujours avec cette saga... je n'ai jamais été fan de cette série de films, mais j'ai bien apprécié celui-là.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top