Mon compte
    Ninja 3 : la domination
    note moyenne
    2,1
    20 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Ninja 3 : la domination ?

    2 critiques spectateurs

    5
    0 critique
    4
    0 critique
    3
    0 critique
    2
    0 critique
    1
    1 critique
    0
    1 critique
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 2 849 abonnés Lire ses 5 critiques

    1,0
    Publiée le 19 février 2016
    Qui a envie de voir une production Cannon mettant en scène une jeune femme possédée par l'esprit d'un méchant ninja ? Personne ben tant pis je regarderai seul cette œuvre ; nanar pur jus mais malheureusement plutôt ennuyeux et pas très amusant à voir car sans doute pas assez nul pour ça et en même temps suffisamment moyen pour ne pas en faire du bon cinéma car certaines scènes sont ridicules comme la scène d'action ouvrant Ninja 3 ou encore la première fois que l'héroïne fait usage de ses pouvoirs face à des gugusses qui la maltraitent spoiler: sans oublier la scène de l'enterrement
    pourtant on a vu pire dans le genre. Ninja 3 : la domination est une curiosité à voir mais pas un indispensable même dans la catégorie nanar.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 3 289 abonnés Lire ses 6 critiques

    0,5
    Publiée le 15 mai 2020
    Menahem Golan & Yoram Globus ont trouvés un bon filon avec les films de ninjas, via leur société de production (la célèbre Cannon) on leur doit notamment L'Implacable Ninja, aka Enter the Ninja ou Ninja I (1981) ainsi que Ultime violence, aka Ninja II (1983). Suite au succès des précédents films, il était inenvisageable qu'il n'y ai pas de troisième opus. Ninja III : La Domination (1984) recycle ce qui a déjà été vus auparavant, en beaucoup moins bien. Le scénario est toujours aussi invraisemblable, cette fois-ci il est question d'un ninja qui prend possession de l'esprit d'une jeune femme. Ce dernier venant de mourir sous le feu des balles de la police, il a eu juste le temps de remettre son sabre à la une jeune femme qui l'a découvert agonisant. C'est par le biais de son sabre qu'il pourra prendre possession d'elle et se venger auprès des policiers qui l'ont assassiné. On obtient en fin de compte un film de ninja teinté de fantastique, si le début démarre sur les chapeaux de roue, la suite se corse d'avantage, l'intrigue devenant de moins en moins intéressante, on finit rapidement par s'ennuyer, surtout au moment où le film revisite le mythe de L'Exorciste (1973). Sam Firstenberg (American Warrior 1 & 2 - 1985/1986 & Cyborg Cop 1 & 2 - 1993/1995) réalise un nanar qui donne le sourire, avec quelques perles scénaristiques et des dialogues ou situations cocasses.

    ► http://bit.ly/CinephileNostalGeek ★ http://twitter.com/B_Renger ◄
    Les meilleurs films de tous les temps
    Back to Top