Mon compte
    La Rue chaude
    note moyenne
    3,1
    14 notes dont 4 critiques
    répartition des 4 critiques par note
    0 critique
    2 critiques
    2 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur La Rue chaude ?

    4 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 19 novembre 2014
    Un scénario classique mais accouplé à une réalisation tellement bien maîtrisée à coté qu'on ne peut qu' apprécier il me semble. Le casting féminin n'est pas piquée des hannetons non plus.
    NB:mais qui a trouvé c'est photo de Capucine pour la fiche du film, on ne l'a reconnais même pas!
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3663 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    3,0
    Publiée le 9 décembre 2018
    Conseillé par un ami cinéphile, « La Rue chaude » apparaît vraiment aujourd'hui comme un pur produit de son époque. De la morale, des dilemmes amoureux, des personnages pris au piège par la vilenie de leur milieu, une ambiance poisseuse... Bienvenue dans les 60's à travers un scénario parfois convenu, que ce soit dans certaines situations ou le déroulement ne proposant que peu de surprises, sans être totalement prévisible non plus. Le (relatif) plaisir est ailleurs : d'abord de la mise en scène, sans génie mais très maîtrisée, très cohérente d'Edward Dmytryk (hormis un petit loupé sonore à un moment!), pouvant également s'appuyer sur un beau noir et blanc ainsi qu'un solide montage. Mais aussi des dialogues, sachant parfois être assez intenses, durs, presque provocants. Enfin, même si cela pose un sérieux problème de crédibilité (toutes ces femmes folles de Laurence Harvey, un peu trop, non?), niveau casting (féminin), c'est du très lourd : Jane Fonda à 25 ans et déjà d'une vibrante sensualité, Anne Baxter, touchante en improbable barmaid à fort accent sud-américain, et surtout Barbara Stanwyck, dans un rôle qui aurait pu sombrer dans la caricature, mais auquel l'écriture apporte une réelle ambiguïté et l'actrice beaucoup de classe pour parvenir à quelque chose d'un peu forcé, mais plutôt intéressant. En prime, un nouveau générique splendide signé Saul Bass, magnifié par la musique d'Elmer Bernstein : deux immenses artistes... Ces quelques éléments permettent de rendre l'entreprise plutôt convenable, bien qu'assez démodée à bien des égards, notamment dans son regard sur les maisons closes, les relations amoureuses, une certaine vision de la société américaine... Maintenant, c'est donc aussi le reflet d'une décennie, même si l'on a déjà vu regard plus subtil et nuancé sur la période, rendant l'intérêt quelque peu inégal. Pour sa culture personnelle.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 351 abonnés Lire ses 2 526 critiques

    4,0
    Publiée le 12 septembre 2017
    2294 La rue chaude 1962/114’

    Réalisé par Edward Dmytryk

    Ma note 4 *

    Quatre étoiles car c’est un film qui ‘’dégage’’ et qui est superbe à regarder. Capucine (un de ses plus beaux rôles),
    Jane Fonda à l’allure d’une gamine bien qu’elle ait 25 ans, Ann Baxter, toujours aussi présente et Barbara Stanwyck
    dans un personnage lui allant à merveille…Il est difficile de ne pas être satisfait. Malheureusement ce film possède de gros défauts d’authenticité et l’on ne peut qu’admirer le jeu des comédiens sans croire au scénario tel qu’il est mis en scène. Dmytryck force le ton, c’est souvent son principal défaut. Ce qui passe dans un western ne passe pas dans un mélo et cet oubli lui coute un chef d’œuvre. La bande des 4 malfaisants, dont le cul de jatte est outrée et quand elle pénètre chez Térésina, c’est trop. Quant aux références bibliques, n’en parlons même pas. Quoi qu’il en soit, il y a de quoi réjouir les cinéphiles et les intriguer en cherchant l’allégorie qui se cache derrière le superbe parcours du chat noir lors du générique.
    Gérard Delteil
    Gérard Delteil

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 1 586 critiques

    3,5
    Publiée le 19 juin 2017
    Si le scénario de ce mélodrame n'est pas transcendant, sa réalisation est exceptionnelle. Une photo magnifique, une interprétation parfaite, une bande son superbe sauvent ce film de la banalité. Sans compter un générique très original. Une mention spéciale pour Jane Fonda qui avait alors 22 ans et, au delà sa beauté, un talent qui ne se démentira pas.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top