Mon compte
    Zombillénium
    Note moyenne
    3,9
    1508 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Zombillénium ?

    210 critiques spectateurs

    5
    81 critiques
    4
    68 critiques
    3
    35 critiques
    2
    14 critiques
    1
    9 critiques
    0
    3 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    EsterLélà
    EsterLélà

    1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 22 octobre 2017
    Ce film est parfait pour passer un super moment en famille. A la fois pour les petits (à partir de 5/6 ans), avec des petites blagues qui les feront bien se bidonner, les adultes y trouveront aussi leur compte avec un humour fin, qui dénonce intelligemment le capitalisme.
    Les personnages sont vraiment attachants, et la B.O. vraiment excellente, avec notamment des chansons Mat Bastard, leader du groupe Skip the Use. On ressort de la salle avec la chanson du concert qui raisonne encore dans la tête, tellement c'est entraînant !
    Et en plus, Halloween approche à grand pas ! Contexte parfait pour aller voir Zombillenium !
    L'Info Tout Court
    L'Info Tout Court

    394 abonnés 1 025 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2017
    Si l’idée de départ semble sombre, avec tous ces êtres horrifiques émergeant des profondeurs, le résultat s’avère incroyablement réjouissant. Des pointes d’humour détonantes, qui viennent donner de la couleur à ce monde grisonnant et enflammé. Le tout, souligné par une excellente bande-originale d’Eric Neveux, accompagnée par les chansons rythmées et dynamisantes de Mat Bastard. Une recette de l’animé brillamment menée, qui, on l’espère, conduira le film au succès !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 18 octobre 2017
    Génial !!! Le film a tout pour plaire : une animation parfaite, un graphisme très fidèle aux BDs de l'auteur, de nouveaux personnages haut en couleurs et une bande-son mortelle!
    desnanou
    desnanou

    6 abonnés 6 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 15 octobre 2017
    Une belle histoire originale, un rythme effréné Grace a une bande son incroyable, un pur délice à voir en famille dès 5-6 ans !!
    Enora V
    Enora V

    1 critique Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 13 novembre 2017
    génial ! On a envie d'en voir encore, voir plus!!! la musique est top et donne la pêche...
    beau travail, succès mérité, dommage qu'il soit peu dans les salles....
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 9 septembre 2017
    Film d'animation à voir en famille et même les adultes ne voient pas le temps passer. Enfin des zombies gentils et attendrissants. Je recommande
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 26 août 2017
    j'ai eu la chance de voir le film en avant-première au Festival du Film d'Angoulême et j'ai adoré!!! Du style de dessin, de l'ambiance du film et de la musique, il n'y a rien à jeter!!
    marineSR
    marineSR

    19 abonnés 31 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 22 octobre 2017
    Quel plaisir de retrouver la patte d’Arthur de Pins dans un film d’animation de cette qualité ! C’est drôle, c’est décalé, c’est beau, c’est improbable, on passe un très bon moment et on s’en prend plein les mirettes !
    Louis S.
    Louis S.

    4 abonnés 9 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 23 février 2018
    Voici un super film d'animation, frais, rythmé et drôle. Une bande-son explosive et une vraie direction artistique sur l'animation 3D. Ca change et ça fait du bien. Un plaisir à chaque visionnage ! On croise les doigts pour les César !!!
    Yves G.
    Yves G.

    1 345 abonnés 3 349 critiques Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 12 juin 2017
    Arthur de Pins a écrit et dessiné "Zombillénium". Lancé par Spirou, publié ensuite chez Dupuis, décliné en trois tomes, couronné en 2012, "Zombillénium" poursuit sa carrière au cinéma.

    "Zombillénium" porte le nom du parc d'attractions où l'essentiel de son intrigue se déroule. Ce lieu est aussi paradoxal qu'excitant. Il est peuplé de sympathiques créatures diaboliques : des zombies, des vampires, des fantômes, unis contre les humains par leur condition d'immortels, mais opposés entre eux par une sévère lutte des classes. "Zombillénium" a pour héros Hector Sachs (Aurélien Zahner dans la BD), un humain que les premières images ne rendent guère sympathiques : un employé de l'administration qui consacre plus d'énergie à son travail qu'au bien-être de sa fille qu'il dépose au pensionnat avant de se rendre à "Zombillénium" qu'il s'est mis en tête de faire fermer pour non-conformité aux normes de sécurité (critique implicite d'une société hyper-hygiéniste où le respect scrupuleux des règlements viendrait tuer dans l’œuf le plaisir ?). Mais, sitôt passé de vie en trépas, et employé derechef au stand de barbe-à-papa, notre héros devient positif.

    Ses réalisateurs ajoutent à "Zombillénium" une dimension sociale et politique que la bande dessinée n'avait pas. Le film d'animation se déroule dans une région désindustrialisée du Nord de la France. Les habitants du village voisin, noyé dans un frimas grisâtre, fréquentent le bistro du coin en y tenant des propos volontiers xénophobes. Comme l'expose en quelques plans d'une rare efficacité un générique qui constitue un modèle du genre, le parc d'attractions a été construit sur le site d'une ancienne mine et ses employés sont d'anciens mineurs tués lors d'un coup de grisou.

    Pour faire avancer l'intrigue, les réalisateurs de "Zombillénium" ont recours à des ressorts... marxistes. D'un côté des rivalités de classe opposent entre eux les employés du parc. Les vampires, au charme venimeux tout droit importé de "Twilight", se sentent plus proches des humains que les zombies, que les pantomimes empruntées au "Thriller" de Michael Jackson ne font plus rire. De l'autre d'infâmes capitalistes se sont mis en tête de redresser la rentabilité du parc et somment son directeur, le sympathique Francis von Bloodt, de le faire en licenciant les zombies. Comme de bien entendu, Hector, aidé de Gretchen, une sorcière aux super-pouvoirs, et de Sirius, un cadavre cool, viendra à bout de ces sombres desseins - et retrouvera l'amour de sa fille.

    On l'aura compris : "Zombillénium" vise un public d'enfants mais ne s'interdit pas de divertir les parents qui les accompagnent. Présenté en sélection officielle à Cannes, "Zombillénium" sera projeté au festival d'Annecy avant de sortir sur les écrans le 18 octobre 2017.
    Lindsey H.
    Lindsey H.

    1 abonné 1 critique Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 2 juin 2017
    « Monstres sympathiques et univers décalé dans une histoire originale et plus douce que celle de la Bande Dessinée d’origine, Zombillénium relate l’Histoire d’Hector, inspecteur des normes de sécurité se retrouvant prit au piège malgré lui dans ce parc d’attraction horrifique remplit de vrais zombies, vampires et autres monstres en tout genre alors qu’il souhaitait le faire fermer.

    Le lien entre Hector et sa fille Lucie est très fort, tout au long du film leur séparation est douloureuse et l’attente de leurs retrouvailles est insoutenable. Lucie tente désespérément de s’enfuir de la pension de l’école à maintes reprises pour retrouver son père pendant que lui subit une transformation et un véritable enfer. Plus l’histoire avance, plus leur cas ne s’améliore pas. Avec les péripéties de chacun l’angoisse augmente et le film est très bien réalisé pour faire ressentir cette atmosphère oppressante qui se ressert comme un étau autour du personnage d’Hector qui s’intègre mal parmi les morts et qui va découvrir que son véritable ennemi n’est pas Zombillénium à part entière mais un tout autre personnage.

    Steven est un « beau vampire » qui à beaucoup de succès, directement inspiré de Edward de la série Twilight. Il fait parti des multiples références croustillantes de ce film comme Francis Von Bloodt, le directeur du parc, qui est librement inspiré de Christopher Lee dans Dracula selon l’auteur Arthur de Pins. spoiler: Le personnage de Steven pause problème, c’est le méchant trop classique qui cherche à être en haut de tout, agissant par pur égoïsme et narcissisme et qui va être vaincu grâce aux liens de l’amitié ou quelque chose assez proche de cette idée là. Malheureusement on en croise trop souvent et les méchants avec un peu de fond et de charisme viennent à manquer dans les histoires en général.


    Cependant tous les autres personnages haut en couleurs, loufoques, passionnés ou encore admirables viennent aisément compléter cette lacune dans l’atmosphère sombre et oppressante mais à la fois légère de Zombillénium. Les musiques d’ambiance sont excellentes et parviennent parfaitement à faire ressentir l’émotion du moment pendant que le film parsemé d’humour et d’action ne laisse jamais place à l’ennui.

    Le style graphique 3D est plutôt dérangeant au début, faute de ne pas être habitué à voir de telles techniques d’animations mais cela rend le film très fidèle à la Bande Dessinée. Mais cette impression s’évanouit peu à peu alors qu’on est transporté dans cette histoire poétique, aux liens d’amitié et familial très fort spoiler: comme en témoigne les retrouvaille d’un père et de sa fille qui émeut vraiment. 
    »
    Olivier B.
    Olivier B.

    9 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 22 octobre 2017
    Ce film est génial, l'image est belle le son reste dans la tête et l'histoire est génial. Personnellement, je m'attendais à une suite des livres, mais l'histoire à été renouvelée spécialement pour que le film soit ouvert à tous et je trouve ça parfait !
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 30 octobre 2017
    animé mortel l'histoire propose plusieurs strates de lecture et donne un nouvel éclairage sur la bd le graphisme et la réalisation sont terrible la musique decape Génial
    Magmartigan
    Magmartigan

    17 abonnés 49 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 18 octobre 2017
    Vu en avant première, j'y suis retourné ce matin avec mon fils de 14 ans. On adore ! Et on va y aller une troisième fois ce week-end en famille avec son petit frère de 5 ans et nos deux nièces. Le film est bluffant, rock, dynamique et aussi profond, émouvant et social. Un divertissement épatant dans lequel j'ai encore découvert plein de pépites à la seconde vision.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 octobre 2017
    "L'ENFER N'A JAMAIS ETE AUSSI FUN !" slogan du parc d'attraction "Zombillénium" et on peux dire que c'est mortellement fun.
    Adapté de la BD d'Arthur de Pins (que j'ai découvert grâce au clip vidéo de SKIP THE USE "Nameless World") est adaptation réussi et une véritable surprise en cette période d'Halloween.
    Ce film est un chef-oeuvre de l'animation française (et dire que les américains voulaient acheter les droits

    Tout qu'à si pendent ses vacances vous allez au cinéma et que vous voulez voir un film animée, allez voir Zombillénium.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top