Mon AlloCiné
    La Tête haute
    Note moyenne
    3,9
    21 titres de presse
    • L'Express
    • Metro
    • Paris Match
    • Télé 7 Jours
    • Closer
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Ouest France
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Studio Ciné Live
    • Sud Ouest
    • Télé 2 semaines
    • Télérama
    • Critikat.com
    • aVoir-aLire.com
    • Les Inrockuptibles
    • Cahiers du Cinéma

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    21 critiques presse

    L'Express

    par Eric Libiot

    Le talent d'Emmanuelle Bercot est de croire aussi en son cinéma. (...) Son film est à la fois émouvant et sec, violent et amoureux, social et charnel. Il faut dire que, rayons comédiens, il y a de la pâte à choux dans la perceuse.

    Metro

    par Maryline Letertre

    La justesse et la force du scénario n’ont d’égales que celles de l’interprétation. Benoit Magimel retrouve son jeu, Catherine Deneuve incarne la justice avec le brio qu’on lui connaît et Rod Paradot, enfant sauvage en mal d’amour, s’impose comme un espoir du cinéma français.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Paris Match

    par Alain Spira

    Aussi tendu, exacerbé et poignant que "Mommy" de Xavier Dolan, aussi réaliste et percutant que "Polisse" de Maïwenn, "La tête haute" est à la fois un coup de poing et un coup de cœur.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télé 7 Jours

    par Julien Barcilon

    Emmanuelle Bercot signe un drame puissant et bouleversant. (...) Catherine Deneuve Benoit Magimel et Sarah Forestier sont admirables, mais c'est la performance du novice Rod Paradot (en CAP de menuiserie) qui crève l'écran.

    Closer

    par La Rédaction

    Un parcours initiatique bouleversant.

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    En donnant à "La Tête Haute" une dimension sentimentale inattendue, Emmanuelle Bercot atténue la rudesse de son récit sans en amoindrir la portée dramatique. L'issue apaisante qu'elle propose - peut être un peu trop belle, hélas, mais rêvons avec elle - résonne comme un refus de tous les déterminismes.

    Le Dauphiné Libéré

    par La Rédaction

    Un drame fort, à la fois par la situation et les personnages, porté par une interprétation d’une force égale.

    Le Journal du Dimanche

    par Danielle Attali

    Avec les accents du documentaire pour la véracité du ton et la force de la fiction pour la puissance du jeu de ses personnages, on a, nous aussi, le cœur qui bat pour ce film grave, dur et plein d'espoir.

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    Un beau film un peu trop long.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    Catherine Deneuve illumine de sa présence ce mélodrame taillé pour un Benoît Magimel volontaire et passionné. Mais c'est le jeune Rod Paradot qui épate, avec un tempérament de comédien assuré et un avenir prometteur.

    Positif

    par Ariane Allard

    C'est vrai, Bercot ne finasse pas : elle empoigne ! Ce qui l'entraîne parfois dans la surenchère et lui fait frôler le cliché. (...) Mais il serait dommage de ne retenir du film que ces débordements. Car ce qui frappe avant tout, et a contrario, c'est l'impeccable justesse de la mise en scène. Et sa délicatesse.

    Première

    par Christophe Narbonne

    Rod Paradot débarque par effraction dans le cinéma français. L’un des plus beaux braquages de l’année.

    Studio Ciné Live

    par Sandra Benedetti

    Un acteur est né. Une grande dame du cinéma aussi.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Studio Ciné Live

    par Sandra Benedetti

    une claque magistrale […] un uppercut.

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Catherine Deneuve n'avait pas eu un rôle aussi fort depuis longtemps, dans lequel elle est impériale tout en gardant des éclats de vulnérabilité. Face à elle, le jeune Rod Paradot possède une grâce de jeune animal. Le cinéma pour dire le monde à travers l'illusion, voilà le credo d'un film fait pour plaire sans abrutir.

    Télé 2 semaines

    par David Mikanowski

    Tendu, "La Tête haute" est un drame vibrant. Certaines scènes, par leur cruauté, vont d'ailleurs choquer, la gêne ressentie par le spectateur virant parfois au fou rire nerveux. Mais c'est ici l'émotion la plus pure qui nous bouleverse. Et la mise en scène d'Emmanuelle Bercot, par son authenticité, est pour beaucoup dans la réussite du film.

    La critique complète est disponible sur le site Télé 2 semaines

    Télérama

    par Louis Guichard

    Emmanuelle Bercot préfère gommer la nuance sombre, au diapason d'un cinéma français qui a très peur de plomber le moral du public. Au moins parvient-elle à préserver ainsi une qualité indéniable du film : son énergie, son élan.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Théo Ribeton

    Après, tout de même, "La Tête haute" a de la tenue, de la chair, enchaînant sans sourciller des scènes sous haute tension, qui ne laissent jamais le film s’attiédir.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    aVoir-aLire.com

    par La Rédaction

    "La Tête haute" oscille entre lueurs saisissantes et ressorts scénaristiques pompeux. Une réussite en demi-teinte.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Bercot a beau montrer ses muscles de cinéaste, certes parfois impressionnants, elle parvient rarement à dépasser le bougisme, l’effort "à la manière de".

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Philippe Tessé

    Le film est si brutalement aspiré par son appétence pour la crise et l’émotivité à fleur de tripes, (…) qu’il finit par laisser remonter un fond bien conformiste et des considérations vaguement démagogiques et droitières.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top