Mon compte
    Timbuktu
    note moyenne
    3,8
    4536 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Timbuktu ?

    476 critiques spectateurs

    5
    80 critiques
    4
    165 critiques
    3
    114 critiques
    2
    67 critiques
    1
    32 critiques
    0
    18 critiques
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 319 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 17 décembre 2014
    Le film d'Abderrahmane Sissako est en plein dans l'actualité. Ce dernier ose parler d'un sujet dont on parle trop peu, à savoir le sort de Tombouctou et de sa région à la suite de la prise des extrémistes. Il y a des scènes vraiment très fortes, spoiler:
    du début avec la destruction d’œuvres d'art à la fin avec la difficile scène de la lapidation. spoiler:
    Le film ne se contente pas de montrer la monstruosité des extrémistes avec des scènes de massacre mais monte intelligemment l’absurdité de leur « combat » ( spoiler:
    la scène des gants, de la musique, du football sans ballon spoiler:
    ). Un très beau film, authentique, avec des acteurs émouvants.
    Charles R
    Charles R

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 424 critiques

    5,0
    Publiée le 8 janvier 2015
    Il est des films qui s'inscrivent dans une urgence tant l'envie de témoigner de choses graves s'impose à leur réalisateur. C'est le cas de "Timbuktu", un film africain que l'on doit au cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako. En 2012, Tombouctou vient de tomber aux mains des djihadistes qui s'empressent de faire régner la terreur sous toutes ses formes. Plutôt que de verser dans le pathétique, le réalisateur adopte une attitude fort digne faite de distance et parfois même d'humour. Ces maîtres de l'absurde diffusent de drôles de messages à l'aide de mégaphones dans les rues de la cité : interdiction faite aux femmes de sortir sans avoir les mains gantées ni bien sûr des chaussettes aux pieds, interdiction de chanter sauf s'il s'agit des louanges d'Allah, interdiction de pratiquer un instrument de musique et - comble des audaces ! - de jouer au football. Cela nous vaut une scène on ne peut plus comique où l'on voit une partie de football disputée sans ballon, les joueurs faisant "comme si" et témoignant une belle ardeur malgré tout. Mais on n'oublie pas les cruautés que ces djihadistes imposent à la population : 40 coups de fouet à qui se sera permis de chanter ou de toucher à ce maudit ballon, lapidation pour ce couple qui a oublié de se marier pour vivre ensemble... Autant de séquences qui nous montrent le quotidien des habitants d'une ville dont on connaît la grandeur passée et les innombrables richesses culturelles. Mais le film s'articule surtout autour d'une famille dont on suit la vie au jour le jour : Kidane, un éleveur de bovins, mène une existence calme et sereine jusqu'au jour où Amadou, un pêcheur, tue sa vache préférée répondant au joli nom de GPS. Dès lors, sa colère est telle qu'il va chercher querelle au coupable et le tuer accidentellement. Toute une partie du film va nous conduire à attendre le jugement infligé à Kidane. Ce sont de tels épisodes qui traduisent la vie à Tombouctou sous l'occupation djihadiste qui nous sont contés. Oh, jamais de musique tonitruante, rien que de jolis sons issus d'instruments traditionnels. Jamais non plus de coups d'éclat : Abderrahmane Sissako donne à voir au spectateur, à celui-ci de se forger une opinion. Et le tout servi par une qualité photographique remarquable, digne du grand Souleymane Cissé. Des paysages superbement filmés dans des tons couleur sable, une ville que l'on découvre au détour de quelques ruelles bordées de murs aux teintes ocre et quelques idées splendides comme cette gazelle dont la course effrénée et toute symbolique ouvre et clôt le film.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 23 février 2015
    Je ne vois pas du tout l'intérêt de ce film, qui ne montre finalement pas grand chose, ou plusieurs fois des scènes sans cohésion entres elles. spoiler: Quand est-il de l'otage au début ? Qui est le motard habillé en vert ? qui sont ces gens lapidés, d'où vient le coup de feu qui tue le pêcheur (alors que l'arme du père tombe dans l'eau et que cette même arme est toujours bien emballé quand il la donne) ?

    Il s'agit d'une succession de scènes qui ne sont pas non plus celles d'un documentaire et qui laissent beaucoup trop de place à l'imagination.
    Frederic B.
    Frederic B.

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 55 critiques

    5,0
    Publiée le 28 décembre 2014
    Avec "Timbuktu" Abderrahmane Sissako signe un chef d'oeuvre bouleversant sur la destruction de la culture et des traditions par l'ignorance, la convoitise et la brutalité de l'islamisme radical. Au-delà de la beauté visuelle de ce film extraordinaire, on est frappé par sa fragilité, qui est comme une métaphore de l'extrême fragilité de la culture humaine. Un film d'une force inouïe !
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 31 décembre 2014
    Quelle déception !! Malgré un sujet très intéressant, on apprends rien dans ce film et même pire, il dénature la réalité avec ses Djihadistes qui sont de simple gentils "nigauds". Certains acteurs jouent très mal.
    En revanche quelques scènes sont malgré tout intéressantes (comme le football sans ballon ou la lapidation publique) et puis c'est tout.
    On en apprend bien d'avantage en regardant un reportage à la tv (et bien plus réaliste...).
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 23 février 2015
    Des Césars à gogo, de belles critiques presse, je m'attendais à un chef d'œuvre ... Les images sont superbes, l'ambiance, les silences, la lenteur, les regards, oui, il y a de bonnes choses. Quelques clichés, et scènes choc ou décalées. Mais c'est tout. Le film est décousu, on passe du coq à l'âne , tout est survolé , et l'esthétique l'emporte sur le fond. Bon, j'ai été déçue, mais il faut dire que l'attente était grande....
    La scène de foot est superbe, il faut le signaler. Les enfants sont les plus justes dans ce film. A voir, mais bof.
    mazou31
    mazou31

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 152 critiques

    5,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    Un film inoubliable par sa force et sa beauté. D’entrée deux séquences choc : chasse à la biche en 4x4 et à la kalachnilov puis séance de tir avec le même outil sur des statuettes maliennes rituelles. Le ton est donné : la stupidité à l’état brut, la sauvagerie, la barbarie salafistes sont là. Sans oublier l’hypocrisie des mâles , vertueux comme des babouins en rut. Mais rassurez-vous, les armes de Sissako sont la beauté et l’humour qui déchiquettent la bêtise ambiante et montrent avec humanisme la dignité et le courage des villageois. Un film qui nous fait osciller constamment entre le désespoir de voir certains de nos semblables aussi bestiaux et bornés et la confiance en l’humanité que suscitent en nous la résistance et la grandeur des opprimés, des femmes surtout. Comme beaucoup, je m’étonne que ce film parfait, puissant et lumineux n’ait pas obtenu la Palme d’or à Cannes.
    Ufuk K
    Ufuk K

    Suivre son activité 329 abonnés Lire ses 1 179 critiques

    2,5
    Publiée le 10 décembre 2014
    des paysages sublimes , un dénouement bouleversant voila à quoi se résume Timbuktu selon moi.

    le film est bien trop lent , il ne passe pas vraiment grand chose pour vraiment ressentir la puissance du sujet.

    c'est dommage ,je m'attendais à bien plus.
    Emanuel D.
    Emanuel D.

    Suivre son activité Lire ses 21 critiques

    1,5
    Publiée le 10 janvier 2015
    très mal filmé, absence totale de scénario et c'est le genre de film dont il est dur de dire du mal puisque l'entreprise est plutôt louable (critiquer le radicalisme musulman)...mais il y a des films africains nettement mieux réalisés..ne comprends pas vraiment l'engouement autour de ce qui aurait dû être un beau documentaire ou un court-métrage intéressant..de nombreuses scènes sont des remplissages avec des plans à rallonge qui n'expriment rien du réalisateur...les personnages ne sont pas creusés ce qui fait qu'on a du mal à s'identifier (l'une des charpente basique du cinéma)...il y en a qui apparaissent sans raison et disparaissent en cours de route...après que les fous de dieu soient vraiment barbares et inhumains on le savait déjà...d'ailleurs, certains djihadistes sont étrangement filmés avec humanité (le juge qui dit qu'il est triste, celui qui apprend à conduire et qui fume, etc) ce qui donne une ambiguïté malvenue...
    Viintage_dreams T.
    Viintage_dreams T.

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 344 critiques

    0,5
    Publiée le 2 janvier 2015
    Pour commencer je ne qualifierai même pas "Timbuktu" un film, selon moi c'est plus un documentaire.
    Ce soit-disant film est long, très long, avec des longueurs interminables.
    Une scène qu'on pourrait montrer en deux minutes, on a le droit de la voir durant plus de 10min. Le pire c'est les moments de traduction, c'est long, on en a marre.
    Pourquoi ce n'est pas un film? Après tout dites-moi ce qu'il narre? Une simple histoire de meurtre qu'on voit à la fin, certes, mais à part ça?
    Il ne fait que nous montrer ce que les djihadistes font subir à leur peuple en imposant des lois débiles.
    Si c'était juste pour nous montrer ça, on pouvait allumer notre télé et regarder des émissions.
    Toutes les scènes assez "trash" étaient déjà présentes dans la bande annonce, et lorsque j'ai vu qu'elles s'enchaînaient toutes dès le début du film, je me demandais ce que le film allait nous montrer après, la réponse? rien.
    Ne parlons même pas du décor, on ne voit que du sable du début à la fin, on en a notre dose à la fin, je vous assure.
    Les acteurs sont pas géniaux, les principaux font l'affaire, le reste ce sont des figurants.
    Je mourrai d'envie de sortir de la salle de ciné au bout de 15 minutes, j'en pouvais plus..
    Je vous déconseille fortement ce film, à part si vous aimez l'ennui, allez y.
    jbal
    jbal

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 46 critiques

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2015
    Difficile de rester insensible à la beauté de la photographie, des prises de vue remarquables.
    L'intemporel - le désert, l'homme, la vie - domine le temporel - le fanatisme religieux (bien illustré au demeurant) pour un grand moment de cinéma.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 7 janvier 2015
    "Navet" pas vu et regrette de l'avoir vu. Que dire sur ce navet qui frôle l'indigestion ...1h30 qui en font 10...trop long, vraiment trop long, pas crédible, mauvais acteurs...on n'accroche pas du tout à l'histoire et aux personnages...le sujet valait pourtant la peine d'être étudié mais à ce niveau rien ne vaut encore un documentaire sur M6...
    et dire que c'est nominé aux oscars...
    orlandolove
    orlandolove

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 713 critiques

    5,0
    Publiée le 13 janvier 2015
    Mon coup de cœur de cette fin d'année 2014 ! Une œuvre resplendissante, bouleversante, mêlant la poésie et l'humour au drame, avec une finesse et une simplicité lumineuse... La mise en scène est magnifique, et les acteurs sont exceptionnels : chef-d’œuvre !
    jean l.
    jean l.

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 194 critiques

    5,0
    Publiée le 12 décembre 2014
    chef d'oeuvre absolu
    humour, poésie , drame , inventivité cinématographique
    sans parler du contenu essentiel par les temps qui courrent!!!
    Philippe C
    Philippe C

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 856 critiques

    3,5
    Publiée le 10 décembre 2014
    Intéressant que ce film sorte alors que le dernier de nos otages au Sahel vient d'être libéré...Ce film mérite d'être vu, car il dénonce sans complaisance le comportement des Djihadistes lors de leur occupation de Tombouctou ; application de la charia : fouet, lapidation, interdiction de loisirs, obligations dans les comportements et les tenues. Une paisible famille d'éleveurs de vaches et chèvres va en faire les frais après que le chef de famille a accidentellement tué au cours d'une dispute le pêcheur qui avait abattu sa vache alors qu'elle risquait de détruire ses filets. Alternant les scènes de vie quotidienne des maliens, celles montrant les comportements parfois inspirés par la foi, parfois naïfs, voire opportuniste des exaltés et des scènes brèves de grandes violence, le film se déroule sur fond de paysages magnifiques et bien filmés, de traditions bien ancrées et est mu par une sorte de distance poétique qui lui donne sa force. Et aussi de l'humour, comme la vache nommée GPS ou la partie de foot sans ballon, car ce sport est interdit, sans compter la sorcière marabout un peu folle que finalement les djihadistes n'importunent pas, même si elle ne respecte pas leurs principes.
    Malheureusement, c'est parfois un peu haché ou décousu et certains acteurs ne jouent pas très bien. je pense que c'est ce qui lui a coûté une palme lors du dernière festival de cannes
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top