Notez des films
Mon AlloCiné
    Une Enfance
    Note moyenne
    2,9
    15 titres de presse
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Première
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Télérama
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Studio Ciné Live
    • Critikat.com
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 critiques presse

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Philippe Claudel renoue avec ses souvenirs d’enfance passée au cœur d’un quartier populaire. Il signe un drame sobre et délicat, quasi impressionniste, dans lequel une poésie bucolique atténue la violence familiale, conférant à ce film un peu de lumière et d’espoir.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    (...) servi par des acteurs extraordinaires, une délicatesse de toucher et un regard empli d’une humanité et d’une bienveillance contenues (...) L’ensemble trouve son accomplissement dans la conclusion, tout à la fois cruelle et souriante.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    Du cinéma qui lorgne du côté de Ken Loach, sans laisser beaucoup de place à la lumière de l'espoir et du réconfort. Dur, très dur.

    Paris Match

    par Alain Spira

    Après le remarquable "Jack" d'Edward Berger, c'est au tour de Philippe Claudel de nous bringuebaler avec sensibilité sur le chemin d'une enfance malmenée par une mère chaotique et un beau-père marginal et violent. Un film très actuel et d'une grande justesse qui traite de mineurs en mode majeur.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Première

    par Isabelle Danel

    Aussi contrastée que son décor, cette chronique, sombre sur le fond bien que constamment solaire à l'image, est d'une jeunesse bouleversante.

    Femme Actuelle

    par La Rédaction

    Un film difficile, porté par deux jeunes interprètes pleins de talent.

    La Croix

    par Elise Descamps

    Cette réflexion intéressante sur la résilience et la construction de la destinée aurait cependant gagné à un propos plus concentré, et à moins de caricature (...). Le casting, lui, est réussi, avec la part belle laissée aux nouveaux venus dans le cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    En dépit de sa sincérité, ce réalisme social moderne qui pourrait admirablement fonctionner en littérature avance au cinéma avec des semelles nettement plus chargées.

    Les Fiches du Cinéma

    par Chloé Rolland

    “Une enfance” donne admirablement à voir la naissance de la complexité dans l'esprit d'un enfant. Philippe Claudel creuse un cinéma de la sensation, où la justesse évite l'ennui.

    Télérama

    par Pierre Murrat

    Ni vraiment mauvais, ni extrêmement réussi. (...) Comme d'habitude, la mise en scène de Philippe Claudel est soignée, très "qualité France des années 1950, misant sur l'émotion surjouée. Mais le scénario devrait provoquer de nobles et généreux débats.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    À l’exception d’une poignée de séquences dues au jeune Alexis Mathieu, à Patrick D’Assumçao, à Gérard Barbonner, dans le rôle du voisin taciturne, frappant par leur justesse, tout sonne faux, jusqu’aux mielleuses chansons de Ray Lamontagne.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Philippe Claudel regarde avec justesse la réalité sociale et les problèmes de l’adolescence. Mais l’accumulation de problèmes donne à tout cela un côté misérabiliste bien lourd.

    Studio Ciné Live

    par Sophie Benamon

    Philippe Claudel change de registre et livre un film social à la Ken Loach. Si son jeune interprète est incandescent, le scénario, lui, offre trop de figures convenues. Dommage.

    Critikat.com

    par Clément Graminiès

    Philippe Claudel n’y va pas de main morte pour opposer (...) deux mondes figés par tout un ensemble de déterminismes sociaux bien pratiques pour justifier les paresses du scénario.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Écrasé par les clichés (...) et les dialogues démonstratifs, le film se dilue dans une mise en scène sans caractère et une trame répétitive, à laquelle seul le drame viendra mettre fin.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top