Notez des films
Mon AlloCiné
    Une Enfance
    note moyenne
    3,7
    183 notes dont 31 critiques
    répartition des 31 critiques par note
    6 critiques
    8 critiques
    11 critiques
    2 critiques
    4 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Une Enfance ?

    31 critiques spectateurs

    ffred
    ffred

    Suivre son activité 799 abonnés Lire ses 3 411 critiques

    3,5
    Publiée le 24 septembre 2015
    Après le très beau Il y a longtemps que je t'aime, son premier film, on avait perdu Philippe Claudel avec les horribles Tous les soleils et Avant l'hiver. Si Une enfance n'est pas parfait, avec notamment pas mal de clichés, il a le mérite d’être prenant et touchant. Un curieux mélange de violence, de poésie, d'espoir, de noirceur et de soleil. Les deux petits garçons sont formidables. On retrouve les deux compères de L'inconnu du lac Pierre Deladonchamps (dans un rôle aux antipodes) et Patrick d'Assumçao, en instituteur bienveillant. Inégal mais attachant.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 270 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    3,5
    Publiée le 17 octobre 2015
    Philippe Claudel choisit sa ville de naissance et de résidence comme décor de ce dernier film. D'un côté, des enfilades de maisons ouvrières, de l'autre des maisons bourgeoises et des jardins parfaitement entretenus. "Les deux décors, dans la réalité, se font face : dix mètres à peine les séparent. On ne connaît plus aujourd’hui pareille proximité entre des classes sociales très différentes. Depuis longtemps la géographie de nos habitats s’est modelée en fonction d’une géographie des revenus." Précise le réalisateur. Le principal protagoniste est quasiment de toutes les scènes. Sans aucune aide, il lui faut supporter, subir, tenir le rôle d'un père pour son jeune frère. Tout, à l'exception des activités normales que tout enfant aurait le droit de vivre. C'est sur ce point que le réalisateur/scénariste construit avec une certaine férocité toute la trame de ce long-métrage. Le jeune Alexi Mathieu est convaincant et parfaitement crédible. Des personnages, marginaux pour la plupart, vomissent des dialogues bourrés de ressentiment qui résonnent comme autant de clichés. Ceux-ci trouvent toutefois une réelle vraisemblance grâce à des acteurs de talent. Patrick d'Assumçao en instituteur attentionné et compréhensif, est excellent tout autant qu'Angelica Sarre dans le rôle de la mère. Pour tenir le rôle de Duke, Philippe Claudel "voulait qu’il soit comme un serpent, un couteau, un squale, une sorte de lame menaçante". Son souhait s'est réalisé. Pierre Deladonchamps est parfait.
    Sylvie Bernardon
    Sylvie Bernardon

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juillet 2016
    Tous les acteurs sont formidables , mais une mention spéciale pour les deux frères qui jouent d'une justesse et d'une subtilité étonnante. Quel soulagement que ce sourire final qui illumine la fin du film .
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 271 abonnés Lire ses 2 443 critiques

    5,0
    Publiée le 8 juin 2016
    Un film magnifique de Philippe Claudel, d'une justesse folle. Les enfants joués par Alexi Mathieu et Jules Gauzelin sont géniaux ! Angelica Sarre en mère irresponsable et complètement pommé et Pierre Deladonchamps en beau-père violent et stupide sont également irréprochables. Suivre ce petit homme à vélo en quête d'amour et de liberté m'a extrêmement touché. Du très grand cinéma, le film français de l'année 2015 à mon humble avis.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    4,0
    Publiée le 5 octobre 2015
    Superbe film réaliste sur la vie de cet enfant issue d'une famille décomposée dont les parents sont aux abonnés absents... Le film m'a beaucoup fait penser à "la tête haute" ou "une mère" qui évoquaient également l'éducation et plus précisément le rôle des mères d'aujourd'hui. Ici la mère est une camée irresponsable tout juste sortie de prison qui aime ses enfants mais qui, comme le beau-père (un tyran égocentrique et narcissique qui se persuade de dominer et de profiter du système en vivant de petites ou grosses magouilles) ne s'en occupe absolument pas et préfère se biturer dans des soirées beuveries (elle n'hésite pas d'ailleurs, à envoyer son fils aller acheter de la bière!). A travers le regard de ce petit garçon qui subit toute cette débauche, le tableau pourrait paraître poussif mais il est malheureusement très réaliste (je parle en connaissance de cause!) L'interprétation extra des deux jeunes comédiens aide à justement à rendre ce tableau crédible particulièrement le jeune Alexi Mathieu qu'on suit traîner son ennui en suivant, par exemple, des cours de tennis à travers un grillage, comme emprisonné dans son monde. P.Claudel réussit à nous faire passer ce que ressent cet enfant grâce à une mise en scène qui colle parfaitement au scénario. Alors évidemment, il y a des longueurs, peu de rebondissements et c'est globalement triste et dramatique mais on ne peut plus réaliste! On ressent cette tristesse tout au long du film, on en ressortirait presque les larmes aux yeux! Je suis bien ressorti avec une larme à l'oeil mais grâce à un magnifique dernier plan, celle-ci était pleine d'espoir! Un grand film, réaliste, triste, émouvant...
    Chris P.
    Chris P.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 115 critiques

    5,0
    Publiée le 22 février 2016
    En étant éducateur spécialisé je me devais de regarder ce film. C'est vraiment réaliste et fait ouvrir les yeux sur l'enfance difficile de certains jeunes, j'avais envi de passer derrière l'écran et d'aider ces deux petits. Je me suis laissé emporter, très bon film 5/5
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 410 abonnés Lire ses 1 826 critiques

    1,5
    Publiée le 22 février 2016
    "Une Enfance" - une plongée dans le quart-monde (mais celui du 21e siècle en France, là où l'"Etat-providence" arrose d'allocations diverses les miséreux, qui s'incrustent dans le chômage, s'alcoolisent, se droguent.... et laissent leur progéniture pousser comme elle le peut). Philippe Claudel nous raconte l'histoire de "Jimmy", 13 ans ("oublié" en CM2), en la situant dans son Dombasle natal (Meurthe-et-Moselle) - l'écrivain au scénario et à la réalisation, comme à l'ordinaire (4e "long"). Après le mélo flamboyant ("Il y a longtemps que je t'aime"), la comédie (Tous les Soleils") et l'étude de moeurs ("Avant l'Hiver"), voilà un quasi "docu-fiction" glaçant, mais avec une lueur d'espoir en conclusion. PC fait ici un retentissant "flop" (environ 25.000 entrées en salles) - mais il faut noter que ses audiences n'ont cessé de baisser depuis le presque million de spectateurs de son premier opus...... Fiasco compréhensible en l'espèce, car il "charge la barque", de scène en scène, une accumulation gênante (et beaucoup de convenu spoiler: - ainsi, dès que le gamin commence à s'occuper d'un chaton en loucedé, son "beau-père" du moment détestant les animaux, on attend l'inévitable... la mort de cet innocent, laquelle arrive, bien sûr. .) avec peu de point de vue - trop, c'est trop.... et pas de style emballant (comme dans les autres films), pour compenser !
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 299 abonnés Lire ses 3 691 critiques

    3,5
    Publiée le 30 septembre 2015
    Un film assez touchant du point de vue de l'enfant qui veut garder sa part d'innocence. L'enfant qui regarde la fleur c'est beau. Le soleil toujours présent pour donner confiance et pour l'encourager à tenir, pour lui faire comprendre que la vie est encore pleine de promesse à son âge. Le réalisateur veut rencontrer le jeune à nouveau en 2020. L'idée est passionnante.
    Daniel C.
    Daniel C.

    Suivre son activité 111 abonnés Lire ses 707 critiques

    3,5
    Publiée le 29 septembre 2015
    Il y a de l'insoutenable, de l'inimaginable, de l'irreprésentable dans cette enfance de deux garçons, qui nous est présentée par Philippe Claudel. Oui, il est des enfances pas comme les autres. Oui, des adultes irresponsables ont en charge des enfants. Le contraste entre les procédures d'agrément lorsqu'on décide d'adopter un enfant et l'absence de possibilité de contrôle efficace dans ce qui se passe dans les familles, est ici clairement exposé. Un enfant n'est pas à l'abri dans sa famille. La famille est un lieu de construction et/ou de destruction. Dans cette famille, les services sociaux sont dans le coup. Dans cette famille, la mère est aimante. Dans cette famille, la grand-mère maternelle est aimante. Mais, comme le disait une psychanalyste, l'amour ne suffit pas. La question subsidiaire serait : mais où sont les pères? Qu'est-ce qu'un père ? Quels hommes et quels pères éventuels pourront devenir le héros et son frère ? Qu'est-ce qui structure ce jeune homme pour qu'il tienne ainsi, qu'il apprenne ? Qui croise-t-on sur son chemin pour faire une place au désir ? Peut-être est-ce autour de cette interrogation, qu'il faut lire l'issue du film...
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 184 abonnés Lire ses 1 678 critiques

    4,0
    Publiée le 4 octobre 2016
    Un film poignant dans un univers familial glauque. Une mère irresponsable sortie de prison , qui ne sait pas s'occuper de ses 2 enfants, livrés à eux mêmes et un mec de passage rencontré en prison,macho, violent et manipulateur. On y voit le quotidien de jimmy (13 ans) et de son petit frère kevin au milieu de ce bourbier. Un film réaliste et malheureusement je pense beaucoup de famille dans ces situations. Les jeunes acteurs sont époustouflants, bravo également à Pierre DELADONCHAMPS qui est excellent. spoiler: Heureusement que la dernière image du film est positive avec ce sourire
    yannick R.
    yannick R.

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 962 critiques

    3,5
    Publiée le 13 septembre 2016
    Interprété avec splendeur par ses jeunes comédiens, Une Enfance est à la fois une ode poignante et tragiquement lumineuse, et une réflexion pertinente et complexe sur une schématique sociale chargée en douleur.
    Lorraine B
    Lorraine B

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 12 critiques

    4,5
    Publiée le 30 septembre 2015
    Très beau film, émouvant et subtil, poétique et raffiné. Tout sonne juste, rien n'est surfait et on se laisse embarquer par l'histoire jusqu'à s'y perdre, rêvant et souffrant aux côtés de Jimmy, espérant une issue heureuse pour lui. Les acteurs sont tous très bons, tout à fait crédibles dans leur rôle (sauf peut-être la jeune Lison, mais il s'agit d'un personnage secondaire). Mention spéciale aux acteurs incarnant les deux frères, ils sont bluffants de naturel et très touchants. Le film est dur par moments, même tragique parfois, mais la noirceur est sans cesse chassée par des scènes aériennes et poétiques au cœur de la nature (cf scène avec le papillon, ou lorsque Jimmy et son frère viennent se ressourcer dans un bois). Ce film m'a vraiment beaucoup plu, je le conseille vivement.
    Tayop
    Tayop

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 924 critiques

    1,5
    Publiée le 14 août 2016
    Ne réussissant pas à concilier les situations à de réelles solutions, le rendu agace. Un mauvais sitcom sur NRJ12 ne nous aurais pas davantage éclairé. Le binôme mère - fils est sublimé au coeur de ce déversoir de clichés sociaux, jusqu'à la coupe de cheveux ratée que le gamin va se traîner trois mois. Pas de tunes pas de cheveux.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 3426 abonnés Lire ses 7 267 critiques

    3,0
    Publiée le 17 septembre 2019
    Je l'aime bien, Philippe Claudel. Sans proposer de choses extraordinaires, celui-ci sait vraiment mener sa barque avec habileté, comme en témoigne ce récit souvent dur mais non dénué d'humanité, évitant constamment tout manichéisme ou pathos qui eut grandement diminué son intérêt. Juste une enfance pourrie, comme il doit y en avoir (malheureusement) beaucoup, où les situations sonnent juste sans être (trop) répétitives, l'excellente interprétation d'Alexi Mathieu (plutôt bien entouré par les adultes et son jeune frère) ajoutant un peu plus de valeur à cette chronique humble, filmée avec beaucoup de lumière dans un cadre lorrain joliment adapté au contexte. Bref, sans avoir des centaines de choses à écrire sur ce film, celui-ci reste un témoignage intéressant, parfois dur et souvent touchant, qui aurait mérité meilleur destin que son lourd échec commercial. À (re)découvrir.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 300 abonnés Lire ses 2 854 critiques

    3,0
    Publiée le 24 mars 2016
    Voici un témoignage important, un regard profond et un constat essentiel : la vie d'une famille recomposée avec un enfant même pas ados qui gère le foyer comme l'adulte que ses parents ne sont plus , une mère aimante mais incapable d'éducation, droguée, un beau-père hurleur..., une maison toujours remplie de gens, de bruit, de cris, de violence. De toute chose que ne devrait pas subir un enfant mais qui là la forgé à devenir plus vite autonome. Ce film est un cri, sans jugement aucun sauf celui du spectateur, le constat d'une France malheureuse, d'extrême pauvreté, fainéante, paumée, assistée et dans une ignorance crasse. Un constat amer et réaliste, avec beaucoup de finesse et d'intelligence dans son analyse, par le biais de la famille, de notre pays en déclin. Un film qui peut faire parler...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top