Mon compte
    Ready Player One
    Note moyenne
    4,2
    37321 notes En savoir plus sur les notes spectateurs d'AlloCiné
    Votre avis sur Ready Player One ?

    1 680 critiques spectateurs

    5
    535 critiques
    4
    601 critiques
    3
    268 critiques
    2
    151 critiques
    1
    70 critiques
    0
    55 critiques
    Trier par :
    Les plus utiles Les plus récentes Membres avec le plus de critiques Membres avec le plus d'abonnés
    Oxymetal
    Oxymetal

    70 abonnés 688 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 9 avril 2018
    "Ready Player One" se présente clairement comme le saint "Graal" des trentenaires "Geeks" biberonnés aux productions eighties et des jeux vidéo cultes des années 80/90. Il s’agit notamment de l'adaptation du roman "Player One" de "Ernest Cline", paru en 2011 ici coproduit et réalisé par "Steven Spielberg" de retour dans son domaine de prédilection, la Science-Fiction (Qui avait fait sa gloire dans les années 80). D'entrée, la 1ère scène de course tonitruante (Incluant la mythique "DeLorean DMC-12" de "Retour Vers le Futur") en met plein les mirettes appuyés par des effets spéciaux repoussant une fois de plus les limites technologiques. Hélas, le scénario ne suit pas et s'avère même assez indigeste avec de nombreux clichés maladroits vus et revus 150 fois, un comble pour du "Steven Spielberg". On retrouve notamment une "Love Story" dispensable, des épreuves et certains personnages discutables, mais aussi une moralité finale plutôt douteuse. Car effectivement, quand on juge un métrage estampillé "Spielberg" on s'attend forcément à un chef d'œuvre, et malheureusement ce n'est pas le cas. Reste les références minutieuses à la "Pop Culture" tellement nombreuses qu'il est impossible de toutes les discerner en une seule vision (Le véritable point fort du film). Malgré un capital sympathie indéniable, "Ready Player One" ne se démarque jamais de la concurrence actuelle et laisse même un léger gout d'inachevé !
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 4 août 2018
    Ce film se fout littéralement de la tronche des gamers. Les clins d'oeil qui citent chaque jeux sont remplis d'incohérences. Lorsque l'on fait un rappel on le fait bien... spoiler: Une sainte grenade sans "hallelujah" etc...
    Tout le monde a l'air idiot, c'est comme si on prenait les gamers pour des idiots. Le scénario est prévisible de A à Z. Aucun suspense, et pour couronner le tout, une fausse romance de gamin qui tombe amoureux d'un avatar dns le jeu et qui veut la voir IRL. Ça me rappelle les maboules qui aimaient vraiment Lara Croft, ou encore les mecs qui suivaient les avatars féminins dans les MMO... Le héro est un gamin vraiment pas futé, et une équipe qui veut se donner un air rebel dans un monde où tout le monde marche dans la même direction. Aucun autre marginal dans tout un univers ce qui est juste impossible. Alors, parlons un peu des "méchants", c'est une société privée qui a tous les droits. Les mecs outrepassent toute autorité sans aucune difficulté ou résistance. [spoiler] Ça ne dérange personne que cette société fasse des barrages filtrants, braque des gens, pose des bombes IRL... Mais vraiment n'importe quoi... [/spoiler ] Et on sent dans chaque rappel que le joueur est tourné au ridicule.
    Rolling!
    Rolling!

    40 abonnés 53 critiques Suivre son activité

    0,5
    Publiée le 29 mars 2018
    Au-dessus de quinze ans ne vous étonnez pas si vous avez des picotements pour quitter la salle dès le premier quart d’heure. La référence à quelques vrais films du passé est un tour de passe-passe destiné à ratisser large… Ce film a peut-être quelque chose à voir avec les jeux vidéo mais certainement pas avec le cinéma. Enfin j’espère. Mais j’ai bien peur que la pente soit déjà raide et que le port du casque soit bientôt obligatoire. Tout ça est flippant. S’il veut descendre encore un peu plus bas je conseillerai à Spielberg de s’associer avec Besson.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 3 avril 2018
    Du bon sur du un vide intersidéral !

    Une bonne idée, un bon thème, des images sympa, des références (même si ça devient monnaie courante) interessantes spoiler: (mec qui tombe amoureux d’un avatar, passage shinning)
    voilà des bases solides pour en faire un bon film de SF !

    Et là, comme trop souvent patatrac, on veut faire plaisir a tout le monde et faire des sous sous ! L’énigme et les jeux de rôle devrait plaire au moins de 12ans, c’est du niveau Maman j’ai raté l’avion avec des méchant très très méchant et très très bête et des gentils très très gentils et très très intelligent.

    Bref amateurs de scenarios et de bons acteurs : Fuyez / pour les autres : moments agréable en perspective ;-)
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 avril 2018
    La renaissance de Steven Spielberg :

    scénario hors du commun.
    cast au poil.
    graphisme à la pointe.
    spectaculaire, surprenant, dynamique et imaginatif.

    Bon vous l'aurez compris, pour faire simple à ne pas rater, sous aucun prétexte !
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 26 avril 2018
    Fuyez pauvres fous ! Déjà vu, prévisible, niais, pas drôle, long.
    Je regrette et ne comprends pas mon achats, ce film est clairement sur-côté.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 1 avril 2018
    Franchement, ma note est à la hauteur de la déception. Je suis de la génération qui a grandi avec Spielberg, j'ai adoré Spielberg. Ce que j'ai vu là est un ramassis de technologie (superbe au demeurant) au service de...rien. Scénar totalement nul, intrigue inexistante, tributes à la génération 70-80 toutes les 2 images, bref, un vide sidéral à 200 images par seconde.
    Juste une machine à faire du fric, manichéenne et bien pensante. On dirait du Disney...
    Monsieur Spielberg : si c'est ça que vous prévoyez de nous mettre devant les yeux pour payer votre retraite, laissez tomber. Je préfère garder une autre image de vous.
    Merci d'avance
    Philippe
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 1 avril 2018
    Patchwork de références pour quarantenaires. Un message trivial du style « la réalité c est mieux que le virtuel »
    A conseiller pour enfants de moins de 15 ans mais sans les clins d’oeils appartenant à la culturie des années 70-80 ...
    aucun intérêt.
    Je ne comprends pas l’engouement du public et de la critique, Spielberg était pourtant un bon réalisateur...
    OLA05
    OLA05

    2 abonnés 30 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 9 avril 2018
    2ème vision en 2 semaines et le même plaisir : c’est intense & cool, innovant & nostalgique effrayant & amusant, futuriste & cinéphile
    Et en 4D c’est encore mieux
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 4 avril 2018
    Ready player one est un chef d’œuvre ! Savant mélange de plusieurs genres, il prouve que Spielberg est encore aujourd’hui le Maestro du cinéma !
    mister
    mister

    15 abonnés 202 critiques Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 3 avril 2018
    Ce n'est pas ma tasse de thé. C'est un film pour les gamins avec que des gamineries. D'une certaine façon , ca fait peur. Avatar était un peu meilleur, mais ce style de film est effrayant. Quel univers débile!
    VincentReims
    VincentReims

    3 abonnés 13 critiques Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 29 mars 2018
    Ready player one est à ce jour le film le plus incroyable visuellement que j'ai pu voir au cinéma. On entre dans une nouvelle dimension. Celle ou la 3D ou Imax apporte rellement quelque chose. Vu en Imax, scotché aux sièges du début et à la fin notamment avec 2 scènes incroyables. On ne s'ennuie pas, les clins d'oeils sont nombreux et appréciables. Le film est tourné de façon à être revolutionnaire mais aussi réconfortant avec tous ces clins d'oeils à notre passé, la BO de Silvestri qui vient mettre sa ponctuation à la retour vers le futur.
    Si on peut reprocher quelque chose (si vraiment il faut) c'est que les choses se passent peut être assez simplement parfois. J'aurais aimé plus de complexité dans la complexité. Cela reste un film grand public et ça se sent. Mais on en sort ravi content et hyper impressionné.
    poet75
    poet75

    256 abonnés 703 critiques Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 2 avril 2018
    Les amateurs de jeux vidéos se régaleront probablement en découvrant le nouveau film de Steven Spielberg, un film bourré de références à des jeux qui, paraît-il, existent depuis longtemps. Sous couvert d’une histoire se déroulant en 2045, dans une ville ravagée de Californie, nous voilà, presque aussitôt, conviés à voyager dans un monde virtuel baptisé « L’Oasis », monde imaginé par un créateur mégalo du nom de James Halliday. Or, avant de mourir, le démiurge a dissimulé dans son propre jeu des « easter eggs », des fonctionnalités secrètes qu’il s’agit donc de retrouver. Ce que, bien sûr, entreprennent de réaliser les différents protagonistes du film, se déplaçant à leur gré du monde réel au monde virtuel et vice-versa.
    Spielberg, sans nul doute, en réalisateur surdoué qu’il est, s’est fait plaisir. Le film abonde en hommages non seulement à de véritables jeux vidéos, mais à des monuments de la culture des années 80, comme « Shining », le film de Stanley Kubrick. On peut s’en amuser, on peut aussi s’en fatiguer assez rapidement, d’autant plus lorsque, comme moi-même, on ne connaît rien ou presque rien à l’univers des jeux vidéos. « Ready Player One » file à toute allure, passant d’une scène d’action à une autre, quasiment sans répit, et nous mettant sous les yeux des images surchargées d’informations, débordantes, bourrées, jusqu’à provoquer une sensation de saturation.
    Pour moi, malgré tout le talent de Spielberg, je pense que ce film a le gros défaut de ne laisser aucun espace au spectateur. Tout ce qu’on a à faire, c’est d’ingurgiter ce flot hallucinant d’images en essayant de ne pas s’y perdre. Mais c’est quelque peu abrutissant. En somme, c’est du cinéma que j’admire, mais qui m’ennuie. Et il m’ennuie parce que le cinéaste n’a pas cru bon de me laisser respirer, imaginer, d’avoir, moi aussi, ma part de création dans le film. Non, Spielberg s’est juste contenté de me rabaisser au rang de spectateur, et rien de plus !
    anonyme
    Un visiteur
    4,5
    Publiée le 27 mars 2018
    Vu Ready Player One en avant-première en vostfr 3D, très différent du bouquin et ça c'est cool si vous voulez vous plonger dans histoire (et l'oasis) d'une autre façon et avoir d'autre références, mais Stevy ne m'a pas déçu ! On peut avoir peur de se film pour son coté trop nostalgique que beaucoup de film d'aujourd'hui s'en servent et nous rabâche sans cesse (avec des suites ou des remakes) mais quand on fais bien les choses, de la bonne façon, intelligemment, de façon crédible, avec du bon sens et qu'on y ajoute un bonne leçon ça fait toute la différence. Les références (pas toutes) servent le contexte, l'histoire et le propos, elles sont bien utilisé ou discrètes quand il le faut et elles ne sont jamais trop lourdes. Avec Steven, on rigole pas ! Visuellement époustouflant, avec une mise en scène et un scénario efficace qui sait te garder en allène et te surprendre jusqu'au bout, des scènes marquantes (dont 2 qui m'ont mis une belle claque) spoiler: Tout le moment dans Shining est juste incroyable aaaah !!
    , un humour drôle et qui sert le propos, des personnage attachant et un bon et beau message qui en ressort, spoiler: A la fin Sorrento pointe l'arme sur Wade mais le voyant pleurez décide de ne pas tirer (je trouve ce moment très fort), car il a compris, il a compris tout l'essence et l'importance de l'OASIS et de la pop culture, elle est là pour que le gens continue de rêver, être qui il sont, d'être passionné, d'être transporté dans des univers et histoires passionnante d'être heureux, d'être "libre" et que tout ça doit être préservé. On ressent aussi très bien le message de Spielberg à travers Halliday, sur toute cette pop culture dont il fait partie des précepteur et des créateurs, OUI tout ceci est magnifique on à envie de s'y plonger, replonger et d'y rester, oui toute cette pop culture des années 80/90/début 2000 est génial, MAIS ça ne fais pas tout ! Regardez Halliday, oui il a créer l'OASIS et est rester toute sa vie plonger dans la pop culture avec qui il a grandi, mais à cause de sa, il a "gâcher" sa vie en aillant des regrets parce qu'il n'a rien fait d'autre et n'est jamais aller plus loin socialement que la pop culture dans laquelle il s'est refermé. Et a la fin Halliday (Spielberg) nous dis de ne pas reproduire la même chose, les même erreur, rien n'est plus important que la réalité car la réalité est réel, il faut profiter de cette héritage que la pop culture nous transmet de génération en génération mais il faut savoir passer le pas de tout ça, il ne faut pas rester continuellement passer et sur des choses irréel, allons de l'avant sans jamais cesser de rêver, et Spielberg nous fais passer ce beau message et réflexion qui est importante dans le contexte du film ET dans notre période actuel
    Les musiques (hors chansons) sont cool mais en dehors du thème principale et d'une ou deux autres, elle ne sont pas très marquante, bravo Alan t'a géré mais tu peux faire mieux. Les seuls défaut (qui sont paradoxalement utiles pour le film) je dirais sont : 1) Un rythme un peu trop brusque et confus par moment (mais pour raccourcir le film et que ça ne soit pas un peu ronflant par moment), 2) Des facilitées scénaristique spoiler: ex: Aech qui est pro expert en informatique, ou que chaqu'un des personnages soit à peut prêt dans la même ville (alors que Daito et Sho sont censé venir respectivement du Japon et de Chine, enfin je crois, en tout cas dans le livre ils viennent tout les deux du Japon) et que chacun se retrouve assez facilement dans le monde réel. Et une pseudo "résistance" balayé peu après et pas plus exploté
    mais paradoxalement ces facilité, (à part le dernier cité dans les spoiler, là c'est clairement un défaut scénaristique), sont là pour pas que le film soit trop long et donc que la longueur devienne un défaut, le film fait tout de même déjà 2h20... donc alors l'histoire, n'aurait-elle pas été mieux raconté en deux film ? peut être, pas sur, je ne pense pas que ça aurai été une bonne idée ou alors on aurai pu rajouter maximum 20min de plus pour mieux combler ces défauts et mieux expliquer certaines choses et 3) De ne pas avoir les références qu'on aurai voulu voir (mais ça c'est subjectif ^^). Donc pas de là a dire que c'est un chef-d'œuvre (quoi-que) et qu'il n'est pas parfait, mais dans le global c'est du très très bon. On voit que c'est fait avec amour et passion, un film grandiose qui marque sont temps. J'étais un vrai gamins tout le long et je n'ai pas ressentis une aussi grosse classe depuis un moment ! Un nouveau classique de Spielberg qui deviendra certainement culte ! Je vous conseil de foncer le voir ! Et pour ma part, j'ai déjà envie de le revoir et d'avoir l'affiche ! Et pour finir, je n'ai qu'un mot...MERCI Spielberg !
    cordone f.
    cordone f.

    2 critiques Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 28 mai 2018
    Les points forts du film : une superbe bande son, des rappels incessants sur des Best des années 80 ( chucky, Alien, retour vers le futur et j en passe), un équilibre maîtrisé entre les images de synthèse et celles d un film traditionnel et enfin un scénario bien ficelé qui rend l histoire prenante. Une touche spilbergienne indéniable qui rend le film magique!!!!!
    Les moins: une difficulté à rentrer dans l histoire lié au fait que le début du film ( la première demie heure) fait la part belle à l histoire virtuelle en image de synthese d où l’impression d être plongé dans un dessin animé 3D avant que finalement la réalité s impose.
    Je recommande donc ce film qui est un incontournable et qui remet au goût du jour une époque MAGIQUE ! Excellent moment
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Meilleurs films
    • Meilleurs films selon la presse
    Back to Top